Accueil » Test » Test : overclocking de tous les Ryzen 5 et 7 sous azote liquide

Test : overclocking de tous les Ryzen 5 et 7 sous azote liquide

2 : Préparation de la carte mère 3 : Préparation de la RAM 4 : 1800X : premier test de scaling sous azote 5 : Ponçage du CPU 6 : Réglages du BIOS 7 : AM4_PCRATIO : une fréquence pour chaque coeur ! 8 : OC : Ryzen 7 1800X 9 : OC : Ryzen 7 1700X et 1700 10 : OC : Ryzen 5 1600X et 1600 11 : OC : Ryzen 5 1500X et 1400 12 : Overclocking : Air contre azote 13 : Conclusion

Introduction

Image 1 : Test : overclocking de tous les Ryzen 5 et 7 sous azote liquide

Les processeurs Ryzen offrent un rapport prix/performance très intéressant, mais lorsque l’on regarde leur fréquence de fonctionnement, certains pourront être frustrés : difficile de dépasser les 4 GHz ! Heureusement, comme l’overclocking extrême n’a pas de secret pour nous, nous avons la solution. Et c’est parti pour une tournée générale d’azote liquide !

Nous vous proposons donc un petit voyage au cœur des températures cryogéniques pour voir comment se comportent tous nos petits Ryzen une fois à -196°C. Nous en profiteront pour en déduire un échelonnement (scaling) des fréquences en fonction de la température, des tensions, et du nombre de coeur. Sans oublier quelques manipulations extrême, comme le ponçage du processeur…

Notez que nous avons déjà publié un article d’overclocking des Ryzen, mais sous air et sous eau :
Test et guide : overclocker Ryzen et sa RAM G.SKill Flare X

Si malgré tout vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire. Dans la suite du test nous parlerons souvent d’XOC, cela signifie eXtreme OverClocking ou overclocking extrême en français.

Configuration de test

Image 2 : Test : overclocking de tous les Ryzen 5 et 7 sous azote liquide

Comme nous n’aimons pas choisir, et grâce à la générosité d’AMD, nous avons testé chacun des processeurs de la famille Ryzen. Nous avons donc sur le banc de test :

  • 2 Ryzen 7 1800X
  • 1 Ryzen 7 1700X
  • 3 Ryzen 7 1700
  • 1 Ryzen 5 1600X
  • 1 Ryzen 5 1600
  • 1 Ryzen 5 1500X
  • 1 Ryzen 5 1400

Les processeurs utilisés pour ce test sont différents des modèles utilisés pour notre précédent article d’overclocking sous air et eau. Les résultats seront donc différents. Pour torturer ces CPU, nous nous sommes entourés de ce qui se fait de mieux.

La carte mère retenue pour notre test n’est autre que l’ASUS CROSSHAIR VI HERO. Elle est armée pour l’overclocking extrême et dispose de nombreux atouts. Il ne lui manque presque rien, sauf un double BIOS. Une absence d’autant plus dommageable que les nouveaux BIOS pullulent pour AMD.

Image 4 : Test : overclocking de tous les Ryzen 5 et 7 sous azote liquide

ASUS CROSSHAIR VI HERO

270€ > Amazon

La carte mère de la série ROG sera équipée de deux barrettes de G.SKILL FLARE X. Ces modules sont développés spécialement pour Ryzen. Elles sont aussi équipées de puces Samsung B-die particulièrement douées pour l’overclocking.

Image 4 : Test : overclocking de tous les Ryzen 5 et 7 sous azote liquide

G.Skill Flare X – F4-3200C14D-16GFX

228€ > Amazon

Image 7 : Test : overclocking de tous les Ryzen 5 et 7 sous azote liquide

Sans oublier notre alimentation Cooler Master MasterWatt Maker 1200 pour encaisser la charge !

Image 4 : Test : overclocking de tous les Ryzen 5 et 7 sous azote liquide

COOLER MASTER – MasterWatt Maker 1200

380€ > Rue du Commerce

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Préparation de la carte mère
  3. Préparation de la RAM
  4. 1800X : premier test de scaling sous azote
  5. Ponçage du CPU
  6. Réglages du BIOS
  7. AM4_PCRATIO : une fréquence pour chaque coeur !
  8. OC : Ryzen 7 1800X
  9. OC : Ryzen 7 1700X et 1700
  10. OC : Ryzen 5 1600X et 1600
  11. OC : Ryzen 5 1500X et 1400
  12. Overclocking : Air contre azote
  13. Conclusion