Accueil » Actualité » Mini Test : Roccat Kova Aimo, une souris ambidextre riche et bien pensée

Mini Test : Roccat Kova Aimo, une souris ambidextre riche et bien pensée

Nouvelle re-venue chez les souris ambidextres !

La Roccat Kova est une souris de 2015 qui nous revient aujourd’hui, mais ne semble pas devoir changer véritablement la recette de son succès… si ce n’est à retoucher le rétroéclairage.

Image 12 : Mini Test : Roccat Kova Aimo, une souris ambidextre riche et bien pensée
7/10

Roccat Kova Aimo

L'ambidextre filaire

60€ > Amazon
On aime
  • Parfaitement ambidextre
  • Easy-shift[+] pour doubler les fonctions
  • Bonne accessibilité des boutons
  • Glisse très agréable
  • Capteur efficace
  • Logiciel Swarm de qualité
On n’aime pas
  • Revêtement qui marque beaucoup
  • Les boutons « ambidextres » peuvent gêner
  • Molette non-débrayable et un peu « souple »
Verdict :

Parfaitement symétrique, la Kova Aimo trahit immédiatement son orientation « pour tous », Roccat étant actuellement l’un des rares constructeurs à proposer un modèle de souris véritablement ambidextre. De plus, il est aussi l’un des rares à ne pas négliger les fonctionnalités sous couvert de s’intéresser aussi aux gauchers : la preuve en est, deux boutons accessibles avec le pouce et un bouton supplémentaire pour l’index. Soulignons tout de suite que ces nombreux boutons peuvent, quelques minutes durant, poser de petits problèmes de prise en main : l’auriculaire peut être gêné par l’excroissance liée à ces boutons. Pour le reste, il n’y a pas grand-chose à dire à propos de cette souris version 2019 qui reprend à l’identique la conception de la Kova 2015. Le capteur optique peut paraître léger avec ses 7000 dpi, mais il suffit en réalité dans l’immense majorité des cas. La glisse est impeccable et la sensibilité de l’ensemble parfaite. La molette – non-débrayable – aurait peut-être mérité d’être un peu plus « dure » pour mieux en maîtriser les roulements. Surprenant, le rétroéclairage est finalement assez limité puisque le principal est ici constitué par une bande présente sur la base arrière de la souris et deux bandes sur les côtés de la molette. La principale « innovation » de cette Kova 2019 se situe à ce niveau : compatible Aimo, le système de rétroéclairage propre à Roccat qui offre davantage de possibilités et permet une synchronisation à travers les multiples périphériques Roccat et d’Alienware. Un peu gadget malgré tout. Notons au passage, la qualité du logiciel Swarm signé Roccat : très complet, il dispose surtout d’une excellente ergonomie qui permet de ne jamais se perdre. L’optin Easy-Shift[+] y est évidemment en bonne place. Toujours aussi agréable, cette spécificité Roccat vient doubler toutes les fonctions de la Kova Aimo.

Lire le test
Forme Ambidextre
Connexion Filaire
Interface USB 2.0
Capteur Optique
Résolution maximale 7000 dpi, ajustable
Taux de rapports USB 1000 Hz
Nombre de boutons 10, tous programmables
Molette Oui, simple
Rétro-éclairage Oui, RGB
Câble 1,8 m
Dimensions 131x66x38 mm
Poids 99 g