Accueil » Actualité » Windows 10 : fin des mises à jour forcées avec la May Update 2019

Windows 10 : fin des mises à jour forcées avec la May Update 2019

Microsoft redonne un peu de pouvoir à l’utilisateur.

Image 1 : Windows 10 : fin des mises à jour forcées avec la May Update 2019

On vous en parlait il y a quelques semaines, c’est désormais confirmé : Microsoft va autoriser les utilisateurs à suspendre les mises à jour pendant 35 jours. Ces derniers pourront mettre les mises à jour en pause pendant 7 jours, renouvelable cinq fois. Les correctifs de sécurité resteront cependant obligatoires.

À lire aussi : Windows 10 passe enfin devant Windows 7, trois ans après sa sortie

April Update devient May Update

En ce qui concerne les mises à jour de fonctionnalités, l’utilisateur sera simplement averti. Il aura le choix quant au moment de l’installation. Microsoft prévient toutefois que cette possibilité se limite à la prise en charge de la version Windows, ce qui laisse 18 mois.

La firme de Redmond promet également une meilleure gestion des horaires afin d’éviter les redémarrages intempestifs liés aux mises à jour. Microsoft avait introduit un système d’heures actives dans l’Anniversary Update. De nombreuses personnes laissent la plage horaire par défaut, soit de 8h à 17h. Pour améliorer cette fonctionnalité, les utilisateurs pourront désormais laisser Windows Update ajuster les heures actives en fonction de leurs habitudes d’utilisation.

De plus, dans un souci de transparence et sans doute pour éviter de revivre le fiasco Windows October Update, l’entreprise va lancer un nouveau tableau de bord. Ce dernier recensera les différentes mises à jour de Windows et fournira aux utilisateurs des informations quasiment en temps réel sur l’état actuel du déploiement et les problèmes connus.

Tout ceci arrivera dans la future mise à jour Windows 10 version 19H1, finalement repoussée à mai. Par conséquent, la première mise à niveau 2019 pour Windows 10 ne s’appelle plus April Update 2019, mais May Update 2019.

Image 2 : Windows 10 : fin des mises à jour forcées avec la May Update 2019