Windows XP : retour sur plus de 12 ans de règne

Image 1 : Windows XP : retour sur plus de 12 ans de règne

La fin d’une époque

Mardi prochain, le 8 avril, Microsoft arrêtera officiellement le support de Windows XP. À compter de cette date, les utilisateurs ne recevront donc plus aucune mise à jour, même critique. Ce faisant, Microsoft veut obliger ses clients à adopter une version plus récente de Windows quitte à leur faire prendre des risques plus grands face aux malwares en tout genre. C’est que l’ancêtre XP est devenu au fil du temps un véritable boulet pour Microsoft. Ses utilisateurs s’y accrochent et boudent les nouvelles versions. Nous avons tous en tête l’échec de Windows Vista, mais même Windows 7 n’a pas effacé XP. Après plus de 12 ans d’existence, XP représente encore entre 20 et 30 % du parc de PC et certains observateurs ont même constaté une hausse de son utilisation ces deux derniers mois ! 

Pour Microsoft, se débarrasser de XP est donc presque une question de survie, une question rendue encore plus aiguë par la chute du PC en tant qu’ordinateur personnel principal. Comme Steve Jobs l’avait énoncé à la sortie de l’iPad, le monde est rentré dans l’ère post-PC : les consommateurs s’achètent de préférence un smartphone ou une tablette, qui répondent à la majorité de leurs besoins.

Mais laissons à Microsoft le soin de s’attaquer à ces défis. En ces jours d’adieu à Windows XP, revenons sur ces 12 ans de règne.