Se connecter / S'enregistrer

Blizzard supprime la célébration trop sexy d'un personnage d'Overwatch

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 13 commentaires

Une discussion animée sur les forums de Battle.net a poussé Blizzard à supprimer une pose jugée trop sexualisée d'un personnage d'Overwatch. L'éditeur a-t-il cédé sous la pression ?

Devant la polémique grandissante sur ses forums, Blizzard a décidé de modifier une pose jugée inadaptée d'un personnage de son prochain jeu Overwatch. S'il n'y a rien de vraiment grave derrière ce mini mélodrame, il faut préciser que c'est un joueur qui a déclenché ce rétropédalage de la part de l'éditeur américain. Le membre Fipps de Battle.net a en effet jugé que la pose de Tracer, personnage féminin que vous pouvez admirer ci-dessus, n'était pas logique avec la personne qu'elle est censée incarner.

"Qu’est-ce que cette posture a en commun avec le personnage que vous avez construit avec Tracer ? Ce n’est pas amusant, cela n’a rien à voir avec le fait d’être un tueur d’élite véloce. Mon souci principal est qu'on ne retrouve aucune facette de Tracer dans cette pose. Il s'agit simplement d'un postérieur générique, et je ne vois pas en quoi c'est positif pour le jeu".

Une polémique très vite éteinte

Comme nous pouvions nous y attendre, le fil de discussion a vite été subjugué de réponses, entre certains qui approuvent la démarche, puis d'autres qui trouvent la plainte exagérée. L'affaire a été prise au sérieux par Blizzard, qui a pris la parole sur le forum en expliquant que faire machine arrière n'est pas vraiment un problème. Le directeur du jeu Jeff Kaplan a ainsi déclaré :

"Cette pose qui a suscité des interrogations de la part d'une partie des joueurs de notre communauté a aidé à orienter notre décision (et obtenir ce genre de retour est aussi l'une des raisons pour laquelle nous faisons une bêta), mais ce n'est pas le seul facteur. Nous avions déjà une pose différente, en partie parce-que nous partagions le même avis, mais aussi parce-que nous souhaitions créer quelque chose de meilleur".

Les pleins pouvoirs aux joueurs ?

L'affaire semblant résolue, les joueurs ont  cependant trouvé un nouveau terrain d'affrontement. D'un côté il y a ceux qui approuvent cette décision et de l'autre ceux qui estiment que Blizzard fait preuve d'une trop grande condescendance envers ses joueurs. S'il reste toujours difficile de satisfaire tout le monde quand il faut trancher, cette histoire prouve au moins que les développeurs sont parfois à l'écoute des joueurs. Overwatch est attendu à partir du 24 mai prochain sur PC, PS4 et Xbox One.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • magellan , 30 mars 2016 10:16
    "Comme nous pouvions nous y attendre, le fil de discussion a vite été subjugué de réponses"

    aucun sens:
    subjuguer
    Exercer sur quelqu'un un pouvoir puissant par une qualité, un comportement qui en impose : L'orateur subjuguait l'auditoire.
    submergé peut-être? ;) 
  • magellan , 30 mars 2016 10:26
    Sinon...
    Polémique à la con, quand tu nous tiens! C'est hallucinant tout de même
    - Si on ne joue pas des humains, les gens gueulent qu'ils n'arrivent pas à s'identifier
    - Si on joue des humains, ils ne veulent pas un personnage "lambda" mais des canons esthétiques
    - Si on sexualise un tant soit peu un personnage, et voilà que c'est tout de suite la crise de nerfs.
    De qui se moque-t-on?
    http://eu.battle.net/overwatch/fr/
    Qu'on regarde un peu les archétypes représentés par les personnages du jeu alors!

    http://eu.battle.net/overwatch/fr/heroes/dva/
    Canon en maillot gainant... non non... elle n'est pas sexualisée celle-là... du tout!!
    http://eu.battle.net/overwatch/fr/heroes/mei/
    "Geekette" asiatique et binoclarde.
    http://eu.battle.net/overwatch/fr/heroes/genji/
    ninja techno façon MGS
    http://eu.battle.net/overwatch/fr/heroes/symmetra/
    Et là... on n'est pas dans le cliché côté origines (Inde) et côté tenue?
    http://eu.battle.net/overwatch/fr/heroes/torbjorn/
    Nain Suédois... à barbe. Et c'est qui le cliché du mois?
    http://eu.battle.net/overwatch/fr/heroes/mccree/
    Quand Red Dead redemption croise la route de Blizzard... ça donne "ça".

    Sans déconner, ça bat des records. Et le plus débile, c'est que les sociétés fléchissent. Ce n'est pas "nouveau" et cela ne fera que poser des problèmes aux devs. A quand les "pixels censure" sur les miches des persos féminins par exemple?

    ... :non: 
  • -1 Masquer
    Melaure , 30 mars 2016 12:23
    Je ne joue pas à OverWatch, mais l'image en question est plutôt sympa. Rien de bien méchant. Ca fait même un peu penser à certains dessins de Cat's Eye ;) 
  • Afficher les 13 commentaires.
  • magellan , 30 mars 2016 13:37
    Inutile de chercher... l'esprit puritain en vient à faire suer dans les JV maintenant... à quand l'interdiction des jeux avec des zombies parce que "ah caca des gens qui mangent d'autres gens!" ?!
  • chermositto , 30 mars 2016 18:04
    Quand on connait l'esprit espiègle des dessinateurs , on ne s'étonne pas de trouver ici ou là des allusions plus ou moins déplacées. Et ceci dès le début de métier de l'illustration. D'ailleurs même chez les peintres on peut trouver des éléments étranges et hors sujet. Ou dans l'art de la sculpture idem.
  • turlupin en ptard , 30 mars 2016 20:06
    Citation :
    "Comme nous pouvions nous y attendre, le fil de discussion a vite été subjugué de réponses"

    aucun sens:
    subjuguer
    Exercer sur quelqu'un un pouvoir puissant par une qualité, un comportement qui en impose : L'orateur subjuguait l'auditoire.
    submergé peut-être? ;) 

    C'est un problème de plus en plus présent sur ce site et beaucoup d'autres, hélas !

    L'inculture ajoutée à l'absence d'humilité.

    Des gens incultes qui veulent faire du style et emploient des mots dont ils ignorent le sens et ne font aucun effort pour vérifier... sans même parler, trop souvent, de l’orthographe. L'illettrisme étant le compagnon quasi obligé de l'inculture.
    Ne parlons ni de grammaire, ni de syntaxe, ça ressemblerait presque à des grossièretés.
    Pourtant, avec les outils dont on dispose aujourd'hui, écrire de telles horreurs est impardonnable.

    On pourrait penser que seuls les sites "techniques" sont touchés mais ce serait l'expression d'un préjugé injustifié.
    Il suffit de passer sur les sites des journaux de tout poil (Télérama est un bon exemple avec ses pages programmes)..
    Alors que ces sites devraient être des références en matière de maîtrise de la langue.

    Ce genre de critique est toujours mal reçue.
    Avant, je prenais des précautions, j'expliquais bien que ce n'était pas honteux d'être illettré ou inculte, mais que ça ne devait pas devenir une excuse puisque chacun peut apprendre et s'améliorer.
    À condition de s'en donner la peine...

    J't'en fous ! Les cibles réagissaient toujours de manière agressive, hargneuse...

    Alors, maintenant, je dis les choses sans fioritures, ça me fait gagner du temps.

    Ps : juste pour la démonstration, une autre phrase m'a fait tiquer :
    Citation :
    Battle.net a en effet jugé que la pose de Tracer, personnage féminin que vous pouvez admirer ci-dessus, n'était pas logique avec la personne qu'elle est censée incarner.

    Le mot approprié dans cette phrase n'est pas celui employé.

    Il eût mieux valu utiliser "cohérente" et "personnalité" serait préférable à "personne".

    M'enfin... ce que j'en dis... :sarcastic: 
  • job31 , 30 mars 2016 20:42
    Perso je suis plutôt content de cette décision.
    Je ne suis pas puritain et même plutôt open.

    Mais ras le bol des nanas qui posent en montrant leur cul ou leur boobs, une femme ce n'est pas ça.

  • nik166 , 30 mars 2016 21:24
    la solution:
    http://img-9gag-fun.9cache.com/photo/aYeA8Qm_700b.jpg

    voila :p 
  • nik166 , 1 avril 2016 08:07
    Citation :

    Mais ras le bol des nanas qui posent en montrant leur cul ou leur boobs, une femme ce n'est pas ça.


    et ras le bol des mecs qui essaient de décider ce qu'une femme est ou n'est pas, ce qu'elle à le droit de faire ou pas -_-
  • job31 , 1 avril 2016 08:53
    En l’occurrence je doute que Tracer décide de quoi que ce soit :o 

    D'autre part je doute que les nanas qui posent décident de quoi que ce soit.
    Bien sûr elles sont libres de faire ce quelles veulent, mais ras le bol de la sexualisation à tout va dans les médias.
  • magellan , 1 avril 2016 17:22
    Citation :
    Perso je suis plutôt content de cette décision.
    Je ne suis pas puritain et même plutôt open.

    Mais ras le bol des nanas qui posent en montrant leur cul ou leur boobs, une femme ce n'est pas ça.


    Je ne peux pas être d'accord sur le "je suis content", alors que je le suis sur la suite.

    Explication:
    La problématique est celle de la mauvaise foi de tous les côtés, et je ne limite pas celle-ci aux puritains. En effet, comme je l'ai dit plus haut, on est face à ça:
    - Si c'est un personnage sexuaisé à outrance, cela fait tiquer
    - S'il ne l'est pas, les gens le trouveront sans charisme, donc inintéressant
    - S'il est carrément "ordinaire", là c'est carrément du "on veut des héros, pas M. Tout le monde"
    - S'il s'agit d'un personnage féminin, s'il est vêtu légèrement "rhooo caca la sexualisation"
    - S'il s'agit d'un personnage feminin qu'on rend "ordinaire" c'est "Berk une Mme Michu"
    - Si l'on fait un mec musclé, c'est "Rhaa le cliché"
    - Si l'on en fait un mec ordinaire "Ah y manquerait pas des biceps là?!"
    etc etc
    C'est sans fin. La malhonnêteté sera partout, et pas de manière consciente. Personnellement, la représentation de la femme n'est pas le problème en soi, car c'est le regard que porte chaque joueur qui est à analyser.
    Analogie: c'est le même problème avec la nana qui est vêtue très court, et à qui on va faire des remarques, alors que la plupart des mecs râleront tout autant en voyant la même nana dans une tenue anti sexy comme un jogging large et débraillé.

    Sérieusement... Il n'y a pas comme un énorme souci là? Qu'on soit contre les représentations outrancières (CF les GTA), je peux le comprendre et même adhérer dans certains cas, qu'on aille dire "ce jeu mériterait une censure stricte" comme pour manhunt, mais de là à pousser ce raisonnement partout au point de se dire qu'on va changer les personnages féminins en des robots pour ne pas avoir les foudres des puritains... il y a des limites non? Excessif comme raisonnement? Pas tant que ça vu que les producteurs fléchissent et rectifient les visuels, modifient le contenu, bref cèdent à la pression.

    Dernier point et non des moindres: si cela se cantonnait à des aspects esthétiques, m'est avis que tout irait bien. Mais de là à ce que les joueurs l'ouvrent pour des aspects scénaristiques, où va-t-on? Si ma mémoire est bonne, des débiles sont allés jusqu'à coller une pétition voire un procès parce que "ah caca la fin de tel jeu cé de la mayrde". Désolé les gars, l'oeuvre à la création appartient et appartiendra toujours à ses créateurs, et les voir fléchir me semble stupide.
  • turlupin en ptard , 1 avril 2016 20:17
    Citation :
    Mais de là à ce que les joueurs l'ouvrent pour des aspects scénaristiques, où va-t-on? Si ma mémoire est bonne, des débiles sont allés jusqu'à coller une pétition voire un procès parce que "ah caca la fin de tel jeu cé de la mayrde". Désolé les gars, l'oeuvre à la création appartient et appartiendra toujours à ses créateurs, et les voir fléchir me semble stupide.

    D'accord avec tout ça, sur le fait que le créateur devrait être le seul maître à bord, mais...

    Qui est le créateur ? Le scénariste ? Le chef de projet ? L'éditeur (équivalent du producteur au cinoche) ?

    Ici on a un objet hybride qui est à la fois une oeuvre de création fictionnelle ET un produit industriel.

    Et c'est le côté "produit" qui l'emporte sur le côté "oeuvre" pour de simples raisons économico-commerciales.

    Si le public potentiel manifeste son désaccord, à partir d'un certain point le producteur va modifier sa marchandise pour qu'elle corresponde aux voeux du plus grand nombre, maximisant ainsi la clientèle susceptible de passer à l'achat.

    Dans le cinoche, les Major Companies, aux USA, font des projections tests lorsqu'elles se préparent à sortir un éventuel blockbuster, ceci afin de trancher entre plusieurs possibilités pour la fin du film ou, parfois, de réels remaniements scénaristiques plus profonds... et parfois dévastateurs.

    La plupart du temps le réalisateur est impliqué dans le processus et s'y prête volontiers pour plusieurs raisons :

    - plus le film aura de succès, plus le réalisateur gagnera de fric, après tout, c'est normal
    - aux USA, c'est un comportement normal car la frontière entre "oeuvre" et "produit" est bien plus floue qu'en Europe et sonder les acheteurs potentiels est une démarche standard dans l'industrie (les industries alimentaires font annuellement des milliers de tests de dégustation avant de sortir un nouveau bonbon, un nouveau biscuit, une nouvelle sauce, etc...)
    - parfois ça lui permet de faire triompher son point de vue contre celui des producteurs (si le public test choisit la solution qu'il défend, sinon il l'a dans l'os, c'est une loterie)

    Ceux qui manifestent leur désaccord ne font qu'émettre des critiques, comme des millions d'autres le font pour des films, des albums de BD ou de musique, des bouquins, des pièces de théâtre, etc...

    Ceux qui vont jusqu'à faire des pétitions, ou pis, ceux-là sont débiles, je suis d'accord avec toi.

    Autant il est normal et sain d'avoir un avis et de l'exprimer, autant il est ridicule de vouloir exercer des pressions sur les créateurs/producteurs qui ne sont pas idiots et savent de quel côté leur tartine est beurrée.

    La réaction normale est de dire (si on trouve que l'éditeur se fout vraiment de la gueule du monde) qu'on n'achètera plus les "produits" de cet éditeur et basta !

    M'enfin... tout ça me fait penser au titre d'une pièce de Shakespeare : "Beaucoup de bruit pour rien"

  • magellan , 4 avril 2016 13:54
    Citation :
    Autant il est normal et sain d'avoir un avis et de l'exprimer, autant il est ridicule de vouloir exercer des pressions sur les créateurs/producteurs qui ne sont pas idiots et savent de quel côté leur tartine est beurrée.

    La réaction normale est de dire (si on trouve que l'éditeur se fout vraiment de la gueule du monde) qu'on n'achètera plus les "produits" de cet éditeur et basta !

    M'enfin... tout ça me fait penser au titre d'une pièce de Shakespeare : "Beaucoup de bruit pour rien"


    C'est exactement à cela que je pense. Un avis c'est bien, s'en servir comme levier a posteriori c'est ridicule. Quand on livre un film ou un jeu, on met en place un résultat "fini", et pas une oeuvre en devenir (du moins dans un premier temps, vu que les jeux, eux, peuvent évoluer au fil du temps).
    Je ne saisirai jamais cette attitude stupide de tenter de faire changer un contenu de la sorte, ne serait-ce que parce que cela n'a absolument aucun intérêt, d'autant plus si c'est un souci graphique! Sur un aspect ergonomique, sur la jouabilité, là oui je peux tout à fait concevoir que les forums remontent des choses mal foutues, que certains poussent même jusqu'à proposer des solutions (blizzard écoutait énormément la communauté pour l'équilibrage et les évolutions de WoW par exemple), mais de là à tout mettre en doute parce que quelques dégénérés pensent qu'en achetant ils ont le pouvoir...

    Tu as tout à fait résumé ce que j'ai à l'esprit: "on fait beaucoup de bruit pour rien", mais j'y ajoute personnellement "Plus quelqu'un fait du bruit, plus il me donne l'impression de vouloir exister à travers ce bruit".