ARM présente le Cortex A72, le coeur des smartphones de 2016

ARM vient de présenter sa nouvelle génération de processeurs, le Cortex A72 (connu précédemment sous le nom de code Maia). Cette architecture CPU est accompagnée d'un nouveau bus, le CCI-500 et d'une nouvelle architecture GPU, le Mali-T880. Ces trois éléments sont conçus pour fonctionner de concert au sein de futurs SoC gravés en 16 nm FinFET par TSMC dès l'année prochaine.

Un CPU 80 % plus rapide

Les détails sur le Cortex A72 sont minces, ARM n'ayant dévoilé pour le moment que des estimations de performances. Ainsi, un Cortex A72 en 16 nm FinFET de 2016 serait jusqu'à 3,5 fois plus puissant qu'un Cortex A15 (en 28 nm) de 2014 et jusqu'à 1,8 fois plus rapide qu'un Cortex A57 (en 20 nm) de 2015. Le Cortex A72 est bien sûr 64 bits et utilise le jeu d'instruction ARMv8A. Le gain de puissance se fera en partie grâce à une fréquence plus élevée, jusqu'à 2,5 GHz.

Le Cortex A72 réalise aussi des jolis progrès en termes de rendement énergétique. À performance égale, il consommera 75 % d'énergie en moins qu'un Cortex A15 de 2014. Rappelons toutefois que ces derniers étaient particulièrement gourmands. 

Le Cortex A72 pourra être employé dans des configurations big.LITTLE, comme les A15 et A57. Il sera alors associé à des Cortex A53, optimisés pour la faible consommation.

De futurs SoC à 16 coeurs

La communication entre tous les coeurs CPU d'un SoC se fera au travers de l'interconnexion CCI-500. Élément essentiel, le CCI détermine la rapidité des accès à la mémoire cache de chaque coeur et à la mémoire vive centrale. Par rapport au précédent CCI-400, le CCI-500 est capable de délivrer une bande passante mémoire brute doublée. En pratique, les performances mémoires des CPU seraient cependant seulement 35 % plus élevées. Cette franche amélioration est due en partie à l'ajout d'un snoop filter, une structure supplémentaire qui stocke un index du contenu du cache des coeurs CPU ce qui minimise les accès au bus et libère ainsi de la bande passante.

Le CCI-500 est par ailleurs taillé pour le futur : il sait gérer 4 ensembles de 4 coeurs CPU, soit un total de 16 coeurs CPU par SoC. Enfin, il gère la mémoire vive LPDDR4 sur un maximum de quatre canaux.

Un GPU taillé pour la 4K

Cette bande passante mémoire généreuse sera fort utile pour le GPU Mali-T880, dernière nouveauté annoncée aujourd'hui par ARM. Ce nouveau processeur graphique a été pensé pour les écrans et les vidéos 4K. Il est dit 1,8 fois plus puissant que le Mali-T760 tout en offrant un rendement énergétique 40 % plus élevé. Comme le Mali-T760, le Mali-T880 peut contenir jusqu'à 16 unités de calcul. Il est compatible OpenGL ES 3.1, OpenCL 1.2 et DirectX niveau 11_2.

Le Mali-T880 sera idéalement accompagné d'un circuit de décodage vidéo Mali-V550, capable de prendre en charge les flux H.265 et 4K jusqu'à 120 images par seconde.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire