Se connecter / S'enregistrer

Ce CPL au standard 2000 Mbits/s n'a pas les débits que l'on espérait

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 6 commentaires

D-Link vient d’annoncer le DHP–701AV. La firme parle d'un débit théorique de 1 900 Mbits/s. Le problème est qu’elle a inclus un port Gigabit Ethernet qui offre donc au final un débit deux fois moins important.


Le DHP–701AV est autrement connu sous le nom de CPL AV2 2000 HD Gigabit. Il est arrivé sur le marché nord-américain l’an dernier et il débarque maintenant en France au prix de 130 €. Il intègre le standard Powerline AV2 2000, offrant un débit théorique de 2000 Mbits/s. D-Link parle plutôt de 1900 Mbits/s. À en croire les caractéristiques techniques, le port Gigabit Ethernet à 1000 Mbits/s serait donc le goulot d’étranglement.

Des débits réels loin du compte

Dans les faits, les benchmarks de Cnet montrent que l’on en est très loin puisque le DHP–701AV est très légèrement en dessous des 400 Mbits/s. Cela signifie qu’il est l’un des CPL les plus rapides du marché. Néanmoins, à moins de rechercher sa très grande simplicité de configuration et d’utilisation, il est préférable dans la plupart des cas d’essayer d’étendre son réseau Wi-Fi ou de tirer un câble Ethernet plutôt que de passer par du CPL, très sensibles aux perturbations, et donc peu prévisible en termes de débits et de stabilité de connexion.

- Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • chermositto , 29 février 2016 22:06
    je comprends pas bien votre news. Vous commencez par signaler que le port ethernet est trop lent. Ensuite que le cpl donne un débit réel de 400. Au lei de 1900.
    Donc d'une part le port ethernet suffit et ensuite ce cpl ne donne pas du tout les débits escomptés.
    Tout cela pour conclure que les cpl en général , cela ne sert à rien car c'est mieux l'ethernet ou le wifi.
    Alors que justement c'est que si on prend un cpl c'est qu'on ne peut relier en fil et que le wifi ne convient pas pour tous , comme les chaines télé entre une box et le décodeur ou des problèmes de murs épais ou je ne sais quoi d'autre. De plus pour avoir un réseau wifi avec répéteur de qualité c'est cher.
    Pour ma part je dirais que le prix des cpl est tout juste délirant car sous prétexte d'une augmentation e débit, qui n'est pas du à un matériel plus cher à produire mais à l'amélioration des techniques et qui n'est pas souvent au rendez-vous, on augmente le prix.
  • David Civera , 29 février 2016 22:49
    C'est pas forcément que le port Ethernet est trop lent, on met juste en avant le manque de pertinence entre le débit théorique et le port Ethernet.

    Ce n'est pas que que le CPL donne 400 Mbits/s, c'est que D-Link ne parle que de 1 900 MBits/s.

    Je n'ai jamais dit que le CPL ça sert à rien, mais juste que dans la plupart des cas, à moins d'avoir besoin d'une solution aussi pratique, le Wi-Fi ou l'Ethernet sont préférables

    J'espère que cela éclaircira la news. Merci pour votre participation.
  • mitch074 , 1 mars 2016 09:22
    Non, le port Gigabit n'est pas un goulot d'étranglement à proprement parler: rappelez-vous, l'ethernet est un protocole duplex! Un port Gigabit Ethernet permet donc un flux montant de 1gbit/sec, et un flux descendant de 1Gbit/sec - total, 2Gbit/sec. Alors que le CPL permet ici une bande passante maximale théorique de 1,9 Gbit/sec, mais CUMULEE.
    Enfin, un débit de 400 Mbit/sec représente plus ou moins 50 Mo/sec - soit le tiers à la moitié du débit d'un disque dur standard. Comme nous ne sommes pas encore tous équipés de SSD et que les RAM FLASH des smartphones et tablettes est loin de pulvériser des records de vitesse, c'est quand même par mal - mine de rien, ça représente 2-3 flux BluRay 3D en temps réel et des poussières en bande passante.
  • Afficher les 6 commentaires.
  • dthx , 1 mars 2016 11:12
    L'auteur de l'article a raison: dans la pratique, je n'ai encore jamais vu un CPL (et les D-Link sont de loin les pires) tenir ses promesses de vitesse (et je ne parle pas de 30% de vitesse en moins mais d'un ratio franchement inacceptable malgré des installations électriques simples (pas de triphasé, de câbles très longs ou de multiples tableaux divisionnaires).
    Par exemple, un CPL soit-disant 1Gb/s ne permettant pas de streamer correctement un MKV en 720p alors qu'un câble UTP avec le plus cheap des switchs 100Mb/s ou un bridge WiFi AC y arrive sans aucun souci.
    Je ne parle même pas de la fiabilité (après 2-3 ans, vous pouvez généralement l'oublier), ni de la sensibilité aux interférences, ni des interférences que vous crééz dans votre installation électrique en branchant ça dessus. Au niveau de la consommation électrique aussi, les CPL ne sont pas tristes.
    Si rien d'autre n'est possible dans votre maison, c'est mieux que rien, mais dans tous les autres cas, évitez !
  • mitch074 , 2 mars 2016 01:08
    Citation :
    L'auteur de l'article a raison: dans la pratique, je n'ai encore jamais vu un CPL (et les D-Link sont de loin les pires) tenir ses promesses de vitesse (et je ne parle pas de 30% de vitesse en moins mais d'un ratio franchement inacceptable malgré des installations électriques simples (pas de triphasé, de câbles très longs ou de multiples tableaux divisionnaires).
    Par exemple, un CPL soit-disant 1Gb/s ne permettant pas de streamer correctement un MKV en 720p alors qu'un câble UTP avec le plus cheap des switchs 100Mb/s ou un bridge WiFi AC y arrive sans aucun souci.
    Je ne parle même pas de la fiabilité (après 2-3 ans, vous pouvez généralement l'oublier), ni de la sensibilité aux interférences, ni des interférences que vous crééz dans votre installation électrique en branchant ça dessus. Au niveau de la consommation électrique aussi, les CPL ne sont pas tristes.
    Si rien d'autre n'est possible dans votre maison, c'est mieux que rien, mais dans tous les autres cas, évitez !


    J'utilise des blocs CPL depuis plusieurs années, justement pour les cas où tirer un cat5e n'est pas pratique (3 pièces et/ou 2 étages à traverser) et où la wifi ne fonctionne pas bien (PC fixe et/ou 2 murs entre l'émetteur et le récepteur). Non, l'efficacité des blocs CPL (si tant est qu'ils soient de bonne qualité) ne réduit pas avec l'âge: mes plus vieux sont des Devolo 13 Mbps achetés en 2005, ils fonctionnent encore parfaitement. J'ai ensuite acheté des Netgear 83Mbps, ils me servent pour des diagnostics. Et maintenant j'ai des 200+: avec 2 fusibles et 30 mètres de câblage électrique, j'ai quand même un débit de 30Mbps - largement suffisant pour streamer de la vidéo HD, là où la wifi (802.11n sans mode de compatibilité) ne dépasse pas les 2Mbps.
  • job31 , 2 mars 2016 20:11
    En moralité chacun son usage ;) 

    Perso je suis plus cat6 dans tous les sens :D