Durée de vie des SSD : on va tester [1]

La durée de vie des SSD, c'est un problème souvent remonté. Savoir qu'un périphérique de stockage a une limite pratique en nombre d'écritures, que — contrairement à un disque dur — il a une date de mort « programmée », c'est quelque chose qui gêne. Avec la finesse de gravure qui augmente, la durée de vie des cellules diminue et beaucoup crient au manque de fiabilité des SSD, à la durée de vie « faible ». Mais est-ce vraiment le cas, est-ce qu'un SSD est fragile, où est-ce juste une « légende urbaine » ? Nous avons décidé de tester.

Nous avons choisi une méthode simple : nous allons écrire sur un SSD. Le modèle utilisé pour le test est un Falcon de 128 Go, qui utilise un contrôleur Indilinx et de la mémoire MLC Samsung donnée à ~10 000 écritures (K9HCG08UIM). Le SSD était utilisé depuis environ 18 mois dans un ordinateur portable, en tant que disque système, il est déjà en partie usé par les écritures du système.

Pour le test, nous avons fait simple : le but est d'user le SSD et de voir après combien de temps il ne fonctionne plus. Nous avons donc installé le SSD dans un ordinateur qui va écrire — en boucle — des fichiers de 1 Go contenant des données aléatoires. Au départ, les informations SMART (a priori fiables) indiquent que 7 099 Go de données ont été écrits sur le SSD, que l'usure moyenne des cellules est de 1 761 cycles et que sa « santé » est de 83 %. Nous avons commencé notre test aujourd'hui et nous vous tiendrons au courant des résultats sur le flux Twitter de Tom's Hardware, @tomshardware_fr. Pour information, nous utilisons le programme « Indilinx SSD Status » pour récupérer les informations SMART de façon visuelle, programme qui — contrairement à son nom — est aussi compatible avec les modèles à base de SandForce.

MAJ : Une subtilité du programme nous avait échappé. La cellule la moins usée a 1 012 cycles, la plus usées a 3 335 cycles.

Le but de ce test est pour le moment assez simple : vérifier s'il est possible d'user un SSD jusqu'à le rendre inutilisable. Ce que nous faisons, de l'écriture continue, n'est pas un usage normal et le test ne va donc pas servir à mesurer la durée de vie (en temps) d'un SSD mais bien de vérifier la durée de vie en « écriture » d'un SSD, ce qui est différent.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
57 commentaires
    Votre commentaire
  • Matthiman
    intéressant, merci ;)
    1
  • boub popsyteam
    Et le cout carbonne du test hein ? :o
    -4
  • dandu
    boub popsyteamEt le cout carbonne du test hein ?


    On a fait une machine légère pour ça.
    2