Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

L'Intel NUC passe au fanless

Par - Source: MissingRemote | B 2 commentaires

Le boîtierLe boîtierL'Intel NUC, le minuscule PC d'Intel, est compact mais il a un défaut : il est ventilé. Si en usage normal le ventilateur est discret, en charge il se fait entendre. Et Silverstone a une solution : un nouveau boîtier qui permet de refroidir passivement la bête.

Un boîtier qui fait office de dissipateur

Le boîtier de Silverstone, encore à l'état de prototype, remplace en fait totalement le boîtier d'Intel mais aussi le radiateur et le ventilateur d'origine de la carte. Le processeur a un TDP assez faible — 17 W — et intègre le GPU, ce qui permet de refroidir assez facilement la machine. Les seuls autres points chauds du NUC sont éventuellement la mémoire, le SSD mSATA et — sur un des deux modèles — le contrôleur Thunderbolt. Si la solution est intéressante, il faudra prendre en compte les limites physiques du refroidissement passif : il faut tout de même un flux d'air pour évacuer la chaleur et il faudra donc éviter de placer le NUC dans un environnement confiné ou à l'arrière d'un téléviseur...

Bonne nouvelle, le boîtier semble encore plus compact que celui d'Intel. Mauvaise nouvelle, Intel ne vend pas encore la carte mère seule, il faudra donc acheter un NUC complet (environ 300 € dans sa version dotée de deux sorties HDMI), l'équiper d'un SSD mSATA et de mémoire vive et enfin acheter le boîtier Silverstone, dont le prix est encore inconnu.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Anonyme , 28 janvier 2013 18:24
    Citation :
    Intel ne vend pas encore la carte mère seule

    http://geizhals.at/eu/?cat=mbson&asd=on&asuch=nuc
  • Johan_et_Pirlouit , 29 janvier 2013 00:55
    1. Si la version définitive de ce modèle fanless reste en l'état, ce sera un vrai nid à poussières et le nettoyer de temps à autres ne sera pas une partie de plaisir.
    2. Intel et ses tentatives d'imposer des technologies intéressantes mais chères et peu pragmatiques : ici toujours pas d'USB 3.0, merci au Thunderbolt.