Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Apple iPod nano et classic : le renouveau

Apple iPod nano et classic : le renouveau
Par

Ces derniers temps se faisaient durs pour le baladeur le plus célèbre au monde, l’iPod. De nombreux baladeurs ont en effet surgi des ateliers des concurrents de la marque à la pomme, concurrents qui sont venus titiller au plus près la suprématie de l’iPod. Autant dire que le renouvellement de la gamme iPod, annoncé le 5 septembre dernier par Apple, tombe à point nommé. Nous nous intéresserons ici plus particulièrement à deux baladeurs de cette gamme, à savoir les iPod nano et classic, versions embarquant respectivement jusqu’à 8 et 160 Go de données. En effet, nous avons déjà évalué les capacités multimédia de l’iPhone, et donc celles de l’iPod Touch.

A gauche, le nouvel iPod nano, à droite, l'iPod classic

L’iPod classic vient remplacer l’iPod traditionnel, souvent nommé “iPod 5.5G”, étant une amélioration de la 5e génération de l’iPod original. Celui-ci est sûrement le baladeur qui a le plus souffert de la concurrence. De nombreux baladeurs cumulant des fonctions audio et vidéo sont en effet venus le détrôner sur les plans de l’autonomie, de la capacité, voire de l’ergonomie grâce à des écrans de plus en plus larges et souvent tactiles. L’arrivée de la 6e génération, désormais prénommée iPod classic, se veut donc être un bol d’air indispensable pour Apple sur le segment des juke-box.

L’iPod nano a lui aussi fait les frais de la concurrence que se livrent les fabricants de baladeurs numériques, mais a néanmoins conservé un succès important. Le nano avait en effet bénéficié l’année dernière d’un renouvellement nettement plus important que l’iPod traditionnel, et son nouveau design en aluminium, disponible en plusieurs couleurs, a assurément été une clé de ce succès. La concurrence était néanmoins rude pour l’iPod nano et il lui était très difficile de résister sur le plan des fonctions face à des baladeurs dotés d’écrans considérablement plus larges que celui de seulement 1,5 pouces de diagonale qu’il avait conservé, malgré son prix plutôt supérieur à la moyenne.

Il sera nécessaire aux nouveaux iPod classic et nano de répondre de façon très directe à ces critiques, qui ne sont encore que la partie émergée de l’iceberg. Cet article sera l’occasion d’examiner les solutions proposées par Apple et de voir si elles suffiront pour faire des iPod classic et nano les nouvelles références sur leurs segments respectifs.