Comparatif : sept mini-PC petits mais costauds

On ne peut que s’amuser en pensant à certaines idées qui, après avoir fait un flop, ressurgissent tout en étant présentées comme révolutionnaires une fois que la technologie est à même de servir les concepts. Prenons par exemple les tablettes : Microsoft a mis en avant le « Tablet PC » bien avant qu’Apple ne commercialise le premier iPad. En 2001, la liste des composants nécessaires pour faire tourner Windows XP Tablet PC Edition a engendré des produits volumineux, lents, chers et souffrant d’une autonomie insuffisante. Presque dix ans plus tard, l’iPad a débarqué en proposant un poids réduit, une meilleure interface ainsi qu’une excellente autonomie pour le succès que l’on connait. Intel espère que son NUC (Next Unit of Computing) aura le même effet sur le marché des mini-PC.

C’est lors du CES 2013 que nous avons pu voir le NUC pour la première fois : grâce à une architecture Sandy Bridge fortement intégrée, ce dernier proposait un processeur Celeron, l’IGP HD Graphics 2000, une sortie HDMI, des ports USB ainsi qu’une connexion Ethernet Gigabit. Bien entendu, le NUC a fait parler de lui en raison de sa miniaturisation, de son rendement ainsi que des performances de Sandy Bridge que l’on savait déjà bonnes.

Le premier mini-PC parvenu à la rédaction en 2009 se contentait d’un Atom dual core série D500, lequel embarquait 1 Mo de cache pour une fréquence maximale de 1,8 GHz. Les modèles de ce type étaient vendus avec 2 Go de DRAM et s’avéraient suffisamment puissants pour un usage Web et lecture vidéo 1080p (à condition d’accepter quelques saccades de temps à autre), mais ils n’étaient pas pour autant en mesure de rivaliser avec un PC bas de gamme classique. A vrai dire, la plupart des benchmarks de notre suite de test n’étaient tout simplement pas viables sur ces machines, sans même parler de pouvoir jouer ne serait-ce qu’occasionnellement (hormis certains modèles bien particuliers).

Le verdict n’est pas le même avec le NUC d’Intel ainsi que les autres mini-PC que nous avons réunis pour ce comparatif. Leur Core i3, i5 voir i7 basse consommation embarque un cache L3 de 3 Mo minimum, ce qui les aide à atteindre un niveau de performances comparable à celui d’une configuration classique, non seulement adaptée aux programmes courants mais aussi à une réelle productivité. La lecture vidéo HD fluide ainsi que le jeu occasionnel constituent la cerise sur le gâteau.

Voyons les principales caractéristiques des sept configurations :


Acer Revo
RL80-UR22

ASRock
VisionX 420D

Gigabyte Brix
BXi7-4500

Intel NUC
DC3217IYE
(Ivy Bridge)

Intel NUC
D54250WYK
(Haswell)

LGX
ML300
Zotac
Zbox Nano
ID65 Plus

CPU
Intel Core i3-3227U
Dual core, Hyper Threading
1,9 GHz
3 Mo de cache L3

Intel Core i5-4200M
Dual core, Hyper Threading
2,5 GHz (3,1 GHz max.)
3 Mo de cache L3

Intel Core i7-4500U
Dual core, Hyper Threading
1,8 GHz (3 GHz
max.) 3 Mo de cache L3
Intel Core i3-3217U
Dual core, Hyper Threading
1.8 GHz
3

Mo de cache L3
Intel Core i5-4250U
Dual core, Hyper Threading
1,3 GHz (2,6 GHz

max.) 3
Mo de cache L3
Intel Core i5-3427U
Dual core, Hyper Threading
1,8 GHz (2,8 GHz

max.) 3
Mo de cache L3
Intel Core i7-3537U
Dual core, Hyper Threading
2 GHz (3,1 GHz

max.) 4
Mo de cache L3
GPU/IGP
Intel HD Graphics 4000
350 MHz - 1,1 GHz
Radeon HD 8850M
775 MHz
Intel HD Graphics 4400
200 MHz - 1,1 GHz
Intel HD Graphics 4000
350 MHz - 1,05 GHz
Intel HD Graphics 5000
200 MHz - 1 GHz
Intel HD Graphics 4000
350 MHz - 1,15 GHz
Intel HD Graphics 4000
350 MHz - 1,2 GHz
Mémoire
GPU/IGP
Partagée
1 Go GDDR5
1125 MHz
PartagéePartagéePartagéePartagéePartagée
DRAM
1 x 4 Go Hyundai DDR3-1600,
11-11-11 1T
2 x 4 Go Asint DDR3-1600,
11-11-11 1T
Non incluse
Non incluse

Non incluse
2 x 8 Go
Transcend DDR3-1600,
11-11-11 1T
1 x 4 Go
Samsung DDR3-1600,
11-11-11 1T
Stockage
Seagate Momentus Thin
500 Go, 16 Mo de cache,
5400 tpm, SATA 3 Gb/s
Western Digital Blue
1 To, 8 Mo de cache,
5400 tpm, SATA 3 Gb/s
Non inclusNon inclusNon inclusSSD mSATA
Emphase Enterprise
128 Go
Samsung Spinpoint M8
500 Go, 8 Mo de cache,
5400 tpm, SATA 3 Gb/s
(adaptateur pour 2 SSD
mSATA inclus, RAID 0/1)
Périph.
optique
SansLite-On DL8A4SH
DVD-RW Slim
(Blu-ray en option)
SansSansSansSansSans
OS
Windows 8 64 bits (maj en 8.1 pour les tests)Non inclusNon inclusNon inclusNon inclusWindows 7 Professionnel 64 bits (maj vers 8.1 pour les tests)Non inclus
Divers
Clavier et souris sans fil
Télécommande Media Center
/
////
Wi-FiAtheros AR5B22
802.11n

2T2R
Double bande
mini-PCIe
Broadcom BCM4352 802.11ac
2T2R
Double bande
mini-PCIe
Realtek RTL8723AE 802.11n
1T1R
mini-PCIe
Non inclusNon inclusNon inclusIntel Centrino 2230
802.11n

2T2R mini-PCIe
Dimensions
210 x 210 x 35,3 mm
200 x 200 x 70 mm
114,4 x 107,6 x 29,9 mm
116,6 x 112 x 39 mm
116,6 x 112 x 34,5 mm
196 x 131,2 x 36,75 mm
127 x 127 x 45 mm

Poids
998 g
2665 g
371 g
500g
478 g
1111 g
537 g
Prix
499 €
Version testée : 1000 €

(ajout de Windows 8.1 Pro 64 bits)

Version d'origine : 850 €
Version testée :
980 €

(ajout de Windows 8.1 Pro 64 bits,
SSD Intel 525 180 Go  et 2 x 4 Go DDR3 Crucial)

Version d'origine : 550 €
Version testée : 690 €

(
ajout de Windows 8.1 Pro 64 bits, SSD Intel 525 180 Go, carte réseau Intel 7260, et
2 x 4 Go DDR3 Crucial)

Version d'origine : 260 €
Version testée :
765 €

(ajout de Windows 8.1 Pro 64 bits, SSD Intel 525 180 Go, carte réseau Intel 7260, et
2 x 4 Go DDR3 Crucial)


Version d'origine : 335 €
Version testée : 1110 €

(configuré avec Windows 7 Ultimate 64 bits ; testé avec Windows 8.1 Pro 64 bits)

Boitier nu : 132 € (Logicsupply)
Version testée : 750 €

(ajout de Windows 8.1 Pro 64 bits)

Version d'origine : 600 €

Notons qu’en dépit de l’appellation Core i3, i5 ou i7, toutes ces machines proposent un dual core avec Hyper-Threading, au moins 3 Mo de cache L3 et une fréquence comprise entre 1,3 et 2,5 GHz. Bien entendu, les Core i3 ne profitent pas du Turbo Boost tandis que les Core i7 embarquent 4 Mo de cache L3, mais leur architecture est si proche que nous ne nous attendons pas à des écarts considérables.

Bien que les mini-PC partagent globalement quelques aspects majeurs, Ils ciblent des cibler des usages bien précis qui peuvent varier d’un modèle à l’autre. Nous aborderons donc pour chacun d’entre eux les caractéristiques, points forts et faiblesses.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • migration_garbage_user a dit :
    Notons qu’en dépit de l’appellation Core i3, i5 ou i7, toutes ces machines proposent un dual core avec Hyper-Threading, au moins 3 Mo de cache L3 et une fréquence comprise entre 1,3 et 2,5 GHz. Bien entendu, les Core i3 ne profitent pas du Turbo Boost tandis que les Core i7 embarquent 4 Mo de cache L3, mais leur architecture est si proche que nous ne nous attendons pas à des écarts considérables.

    Merci effectivement de le rappeler ;). C'est toujours bon de savoir qu'en matière de CPU mobiles et basse conso Intel nous arnaque sur les appellations...
    1
  • OU sont les apu amd tellement éfficasse dans cette catégorie?
    1
  • Perso, même si le concept est bien (et certes pas nouveau), je trouve ça encore trop chère. Je suis pas fan d'apple, mais les mac mini sont mieux pour moins chère, ce qui est un comble.
    0
  • je ne comprends pas que Asrock n'ai absolument aucun concurrent sérieux sur ce créneaux des pc gamer compacte.cela fait des années qu'on fait des config portable gamer de 2/3 L et faire tenir une config htpc gamer dasn 5L semble un exploit, pourtant qui ne reve pas de remplacer sa console pourri par une solution HTPC gamer
    0
  • Bonjour est il possible de changer le lecteur pas un lecteur bluray et changer egalement le cpu par un ii7 svp? merci
    0
  • Bonjour,Très bon comparatif bien que l'AsRock n'ait rien à faire dans le classement - il n'a rien de mini !
    0
  • Pour des produits sensé trôner dans mon salon, à coté de la télé, je suis surpris de ne pas trouver une page mesure de bruit ... surtout l'AsRock qui me plait bien.
    0