Accueil » Actualité » 4 millions de PlayStation 5 en moins à cause de mauvais rendements pour le SoC de la console

4 millions de PlayStation 5 en moins à cause de mauvais rendements pour le SoC de la console

Sony tablait sur une production de 15 millions de PS5 d’ici mars 2021 ; finalement, « seulement » 11 millions de consoles seront produites.

Les choses démarrent mal pour la prochaine console de Sony, la PlayStation 5, déclinée, rappelons-le, en deux versions (une classique munie d’un lecteur Blu-Ray et une Digital Edition) : à cause de problèmes de rendements, la firme nippone revoit ses plans à la baisse. En effet, si elle misait sur 15 millions d’unités produites d’ici le 31 mars 2021, il n’y en aura finalement que 11 millions.

Image 1 : 4 millions de PlayStation 5 en moins à cause de mauvais rendements pour le SoC de la console

TSMC éprouverait des difficultés à produire le SoC de la PlayStation 5. La puce, un modèle semi-custom gravé en 7 nm, s’appuie sur une architecture CPU AMD Zen 2 et une architecture GPU RDNA 2. Le taux de rendement serait de seulement 50 % selon Bloomberg.

Xbox Series X ou PlayStation 5 ? Gabe Newell a fait son choix !

Un SoC difficile à produire ?

Avec les informations dont nous disposons, difficile de savoir à qui incombe la responsabilité de ces mauvais chiffres. Normalement, le fondeur taiwanais maitrise bien son process 7 nm, inauguré il y a déjà plusieurs mois. Ainsi, c’est peut-être la conception du SoC réalisée par AMD et Sony qui rend la production délicate.

Quoi qu’il en soit, Bloomberg rapporte que les rendements s’améliorent petit à petit, sans toutefois être encore satisfaisants. Logiquement, pour Sony, si cet état perdure trop longtemps, il risque d’augmenter les coûts de production et d’éroder ses marges sur sa future console.

On espère surtout pour l’entreprise japonaise que cela n’induira pas un retard pour le lancement de sa PlayStation 5 ; du côté de Microsoft, on est prêt à dégainer les Xbox Series X et S dès novembre.