Accueil » Test » Test : Core i9-9980XE, 18 coeurs face aux AMD Threadripper

Test : Core i9-9980XE, 18 coeurs face aux AMD Threadripper

1 : Introduction 2 : Consommation, overclocking et configuration du test 3 : VRMark et 3DMark 4 : AotS: Escalation et Dawn of War III 5 : Far Cry 5, GTA: V et Hitman 6 : Shadow Of War et Project CARS 2 7 : Performances en bureautique 9 : Conclusion

Rendu, transcodage et compression

Rendu

Compte tenu de sa configuration 32C/64T, le Ryzen Threadripper 2990WX profite d’un avantage indiscutable pour ce qui est du nombre de cœurs. Rappelons toutefois que les accès depuis ses contrôleurs mémoire éloignés peuvent avoir des conséquences imprévisibles sur les performances suivant le benchmark utilisé. En revanche, lorsque le 2990WX est en mesure d’employer l’intégralité de ses ressources d’exécution, il roule sur la concurrence.

L’Intel Core i9-9980XE n’est pas aussi performant sur les travaux de rendus fortement multi-threadés, mais avec nos benchmarks capables d’isoler les performances en monothread, il parvient à faire beaucoup mieux que les autres processeurs haut de gamme.

Transcodage et compression

Nos tests de compression et décompression s’appuient directement sur la mémoire système afin d’éliminer les biais pouvant être induits par le périphérique de stockage.

Lorsqu’il s’agit de décompression, le Ryzen Threadripper 2990WX parvient à donner le meilleur de lui-même. A contrario, le test de compression met en lumière son autre visage, ce qui le fait plonge au classement. Le Core i9-9980XE est impressionnant dans ce domaine, en grande partie parce qu’il n’est pas handicapé par les débits mémoire faiblards dont les Threadripper les plus onéreux souffrent ici. Notons que le fer de lance d’Intel tire aussi son épingle du jeu en décompression.

Y-Cruncher est un programme mono- et multithread qui calcule Pi et constitue un excellent moyen d’évaluer les performances optimisées pour les instructions AVX. Là où le Core i9-9980XE s’appuie sur deux unités FMA 256 bits par cœur fonctionnant en parallèle, l’architecture Ryzen répartit les opérations AVX 256 bits sur deux unités FMA 128 bits par cœur. L’approche choisie par Intel permet au 9980XE de briller sur le test monothread, bien que les performances se limitent à une timide progression de 4% par rapport au 7980XE. Sur le test multithread de Y-Cruncher, les deux processeurs du géant de Santa Clara font match nul. Précisons que l’un comme l’autre ont abaissé leur fréquence à 2,8 GHz sur l’ensemble de leurs cœurs pour encaisser la charge induite par les instructions AVX-512 durant ces deux benchmarks.

Notre test HandBrake x264 fait lui aussi appel à ces instructions, mais son pendant x265 les distribue plus largement. Dans un cas comme dans l’autre, ce sont les Intel Core i9 haut de gamme qui terminent au sommet de la hiérarchie.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Consommation, overclocking et configuration du test
  3. VRMark et 3DMark
  4. AotS: Escalation et Dawn of War III
  5. Far Cry 5, GTA: V et Hitman
  6. Shadow Of War et Project CARS 2
  7. Performances en bureautique
  8. Rendu, transcodage et compression
  9. Conclusion