Accueil » Actualité » AMD prépare le RSR (Radeon Super Resolution), un ersatz de FSR pour tous les jeux

AMD prépare le RSR (Radeon Super Resolution), un ersatz de FSR pour tous les jeux

Contrairement au FSR, le RSR ne nécessitera pas d’implémentation réalisée par les développeurs de chaque jeu.

Selon VideoCardz, AMD préparerait le déploiement d’une technologie baptisée Radeon Super Resolution (RSR). Dérivée du FidelityFX Super Resolution, elle ne nécessiterait pas, contrairement au FSR, une implémentation spécifique pour chaque jeu. En effet, elle fonctionnerait directement via les pilotes Radeon. L’avantage est que le RSR englobera d’emblée un large panel de jeux. Par contre, il pourrait n’être pris en charge que par les GPU RDNA 1 ou plus récents, tandis que le FSR est compatible avec les cartes graphiques Polaris, Vega, RDNA 1 et RDNA 2, et également les NVIDIA GeForce série 10, série 16, RTX série 20 et RTX série 30.

Image 1 : AMD prépare le RSR (Radeon Super Resolution), un ersatz de FSR pour tous les jeux

Au départ, seuls 7 titres géraient le FSR. Il y a quelques jours, AMD a annoncé qu’il y avait désormais 47 titres compatibles, 71 prochainement. Mais à l’évidence, la société souhaiterait proposer en parallèle une autre technologie de sur-échantillonnage, déployable sans condition sur un grand nombre de titres et sans que cela nécessite le soutien des développeurs. Le RSR pourrait ainsi cibler des titres plus anciens, moins fréquemment mis à jour, ou des titres sponsorisés par des rivaux pour lesquels les développeurs refuseraient d’implémenter le FSR. Revers de la médaille, le RSR serait un peu moins qualitatif que le FSR, bien que l’on ne sache pas sur quels aspects précis porte cette assertion. En l’état, si le FSR requiert une implémentation par les développeurs, c’est essentiellement parce qu’il n’affecte pas l’interface utilisateur et le HUD.

Une réponse au NIS de NVIDIA récemment mis à jour ?

D’après VideoCardz, le RSR fera ses débuts dès janvier. AMD pourrait donc présenter cette technologie lors du CES 2022. Quoi qu’il en soit, les solutions de mise à l’échelle semblent s’imposer comme un nouveau terrain de bataille majeur entre AMD et NVIDIA, en attendant Intel. Chez NVIDIA, outre le DLSS, récemment passé en version 2.3, on a dégainé une mouture améliorée du NIS (NVIDIA Image Scaling) en novembre dernier. Du côté d’Intel, l’entreprise fait la promotion de son XeSS depuis plusieurs semaines.