Accueil » Actualité » Apple explique pourquoi elle ne veut pas de Project xCloud ou de Google Stadia

Apple explique pourquoi elle ne veut pas de Project xCloud ou de Google Stadia

Mais l’argument est plutôt saugrenu…

Les détenteurs d’appareils sous iOS ne peuvent pas profiter du service de cloud gaming Google Stadia, ni du Project xCloud de Microsoft. Celui débarquera pourtant sur les terminaux Android à partir du 15 septembre. Apple a expliqué pourquoi, mais sa justification a du mal à convaincre.

Image 1 : Apple explique pourquoi elle ne veut pas de Project xCloud ou de Google Stadia

Ainsi, si l’entreprise refuse ces services, c’est parce « L’App Store a été créé pour être un lieu sûr et fiable où les clients peuvent découvrir et télécharger des applications, et représente une grande opportunité commerciale pour tous les développeurs. Avant d’être mises en ligne sur notre boutique, toutes les applications sont examinées à la lumière d’un même panel de critères visant à protéger les clients et à offrir des conditions équitables aux développeurs. Nos clients profitent d’applications et de jeux de grande qualité provenant de millions de développeurs, et les services de jeux peuvent absolument être lancés sur l’App Store à condition de suivre les mêmes directives que celles applicables à tous les développeurs, dont la soumission individuelle de chaque jeu pour examen […] ». En d’autres termes, Apple voudrait que Google et Microsoft soumettent chacun des titres disponibles sur leur service respectif à ses critères de sélection.

Un traitement de « défaveur »

Hélas, la rhétorique ne la pomme ne tient pas vraiment la route. En effet, elle autorise bien des applications comme YouTube ou Netflix, sans pour autant valider une à une à les vidéos disponibles sur ces plateformes.

En tout cas, du côté de Microsoft, on n’apprécie pas vraiment la décision d’Apple et on le fait savoir :

« Notre période de test pour la preview de Poject xCloud sur iOS est terminée. Malheureusement, nous n’avons pas l’opportunité d’apporter notre vision du cloud gaming avec le Xbox Game Pass Ultimate aux joueurs sur iOS via l’App Store d’Apple. Apple est la seule plateforme généraliste qui refuse aux consommateurs les services de cloud gaming et d’abonnement aux jeux comme le Xbox Game Pass. Et elle traite différemment les applications gaming, en appliquant des règles plus souples à d’autres applications, même lorsque celles-ci comportent du contenu interactif. Tous les jeux disponibles dans le catalogue Xbox Game Pass sont évalués pour leur contenu par des organismes de notation indépendants du secteur, tels que l’ESRB et ses équivalents régionaux ».

Microsoft ne baisse toutefois pas les bras. Elle ajoute : « Nous nous sommes engagés à trouver une solution pour amener le cloud gaming avec le Xbox Game Pass Ultimate sur la plateforme iOS. Nous pensons que le client doit être au cœur de l’expérience de jeu et les joueurs nous disent qu’ils veulent jouer, se connecter et partager partout, où qu’ils soient. Nous sommes d’accord ».

En attendant, les joueurs sous iOS peuvent toujours se consoler avec le service Apple Arcade. Cependant, il ne s’agit pas de cloud gaming, mais d’une formule d’abonnement qui permet d’accéder à un catalogue de jeux.

Source : TheVerge