Test : Streacom BC1 Open Benchtable, classe, astucieuse, perfectible

OverClocking-TV, HWBot et Streacom se sont associés pour mettre au point une table de bench destinée aux overclockeurs. Cette tale regroupe toutes les astuces possibles de mobilité, et le haut standing de l’aluminium, matériau que le fabricant se met un point d’honneur à proposer pour tous ses produits.

Alors forcément, travailler de l’aluminium massif tout en finesse, c’est cher. Et les produits de Streacom ne sont donc pas donnés. Ici, cette table de bench est vendue 120 euros. Ca reste plutôt raisonnable, étant donné les coûts de transformation de l’aluminium.

Qui est Streacom ?

Nous avons pu rencontrer Streacom lors du dernier Computex, et nous en avons profité pour en savoir plus sur eux. Le siège de la boîte est aux Pays-Bas, avec une petite dizaine d’employés seulement, de diverses nationalités (Europe de l’Est, Angleterre, etc.).

La firme fait produire ses boîtiers en Chine, mais dans des usines spécialisées dans le travail de l’aluminium, qui n’ont rien à voir avec le secteur des produits informatiques. Cet éloignement par rapport aux usines classiques leur permet à la fois d’obtenir une plus grande expertise de l’aluminium, et de protéger un peu plus longtemps les designs des copieurs...

Une tablette tout-en-un

C’est un peu la seule manière de qualifier cette Open Benchtable. Son design très particulier consiste à intégrer tout le nécessaire pour monter sa configuration, sans réel besoin de bricoler. Toutes les vis son intégrées, ou presque, car nous verrons que tout n’est pas parfait non plus.

Du coup, rien de plus simple : l’emballage est ultraplat et sans aucune partie séparée de la table. Parfait pour les sacs à dos des nomades, mais avec un petit bémol tout de même : le poids du métal massif (presque 2 kg). Notez toutefois la présence d’une poignée pour la porter.

Configuration de montage

Nous avons utilisé plusieurs composants pour tenter d'éprouver l’Open Benchtable comme il se doit. Nous remercions Deepcool pour nous avoir fourni refroidissement et alimentation, mais aussi les valeureux normands de chez Caseking, pour la pâte thermique de luxe !

Nous avons choisi des formats standards ATX pour la carte mère et l'alimentation, et tenté un gros watercooling de 240 mm pour pousser la table dans ses retranchements.









Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire