Atlas Fallen : les CPU hybrides d’Intel et leurs E-Cores posent problème

Atlas Fallen est un action-RPG qui est sorti officiellement le 9 août dernier sur PC, Xbox Series X et S et PlayStation 5. Le jeu qui mélange exploration, combat et narration, dans un univers désertique dans lequel le joueur peut surfer sur le sable pour se déplacer.

Atlas Fallen a été testé sur ses performances et le jeu n’est pas optimisé pour les processeurs Intel Hybrid, comme le Core i9-13900K “Raptor Lake”. Le jeu utilise tous les cœurs du CPU, ce qui devrait être une bonne nouvelle, mais le problème est qu’il sature non seulement les 8 P-cores, mais aussi les 16 E-cores. On obtient moins de 80 images par seconde en réglage intense à 1080p avec une GeForce RTX 4090. Les performances reviennent à la norme pour ce GPU uniquement lorsque les E-cores sont désactivés. Le Core i9-13900K est parfois en difficulté sur Windows 11 et 10, le système n’étant pas encore optimisé pour l’utilisation des E-cores.

Habituellement, lorsqu’un jeu sature tous les E-cores, c’est qu’il n’a pas été programmé pour les reconnaître spécifiquement et va donc les utiliser par défaut. Un jeu optimisé devrait idéalement saturer les P-cores en priorité, qui sont conçus pour la charge de travail principale, et utiliser les E-cores pour des tâches secondaires, comme le traitement de l’audio ou du réseau.

Le jeu Atlas Fallen semble utiliser les E-cores comme principaux cœurs de travail, ce qui provoque une pénalité de performance, les E-cores fonctionnant plus lentement que les P-cores, avec des vitesses d’horloge inférieures, un IPC beaucoup plus faible et une absence de cache. Les P-cores qui fonctionnent en parallèle doivent alors attendre le traitement effectué par les E-cores, ce qui entraîne beaucoup de délais.

Atlas Fallen E-cores activés sur DirectX 12 : 136 images par seconde
Atlas Fallen E-cores activés sur DirectX 12 © techpowerup

144 IPS avec les E-cores, contre 192 IPS lorsqu’ils sont désactivés

Sur le jeu, avec les E-Cores activés, les performances sont assez faibles pour la configuration, avec entre 136 et 152 IPS seulement, alors qu’avec la désactivation des E-Cores pour que les P-Cores soient utilisés principalement par défaut, les performances augmentent immédiatement avec entre 187 et 197 IPS.

Atlas Fallen E-cores désactivés sur DirectX 12 : 187 images par seconde
Atlas Fallen E-cores désactivés sur DirectX 12 © techpowerup

Sans les E-cores d’activés, le CPU équivaut à un processeur 8-core/16-thread de plus de 5 GHz, avec 36 Mo de cache L3 pour les P-Cores. Le jeu atteint sa limite d’images par seconde qui est de 200, et est imposée par le développeur. La RTX 4090 utilisée lors du test devrait être capable de proposer plus d’IPS, mais est très limitée par les réglages du jeu.

Atlas Fallen E-cores activés sur Vulkan : 152 images par seconde
Atlas Fallen E-cores activés sur Vulkan © techpowerup

Atlas Fallen E-cores désactivés sur Vulkan : 197 images par seconde
Atlas Fallen E-cores désactivés sur Vulkan © techpowerup

Avec une vraie optimisation, Atlas Fallen pourrait connaître de meilleures performances, si les P-Cores et les E-cores du CPU étaient utilisés par le jeu comme c’est prévu par le constructeur Intel. Toujours avec la Geforce RTX 4090, mais avec le Ryzen 9 7950X3D, qui n’utilise pas ce système de double cœur, Atlas Fallen est capable de tourner en 8K à 40 images par seconde.

ASUS TUF GAMING NVIDIA GeForce RTX 4090 OC Edition

Image 1 : Atlas Fallen : les CPU hybrides d'Intel et leurs E-Cores posent problème

  • ASUS TUF GAMING NVIDIA GeForce RTX…

    2,025.35€

  • Amazon

    2,025.35€

  • Infomax

    2,115.90€

  • Fnac

    2,133.81€

  • RueDuCommerce

    2,157.07€

  • Cdiscount

    2,167.10€

  • TopAchat

    2,179.99€

Plus d’offres

Source : techpowerup

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !