Accueil » Comparatif » Comparatif : quelle GeForce ou Radeon pour miner de l’Ethereum ? v.2

Comparatif : quelle GeForce ou Radeon pour miner de l’Ethereum ? v.2

2 : Les cartes graphiques testées 3 : Modification du BIOS des Radeon 4 : Impact de la fréquence GPU 5 : Impact de la fréquence VRAM 6 : Tous nos réglages optimisés (GPU/VRAM) 7 : Performances globales 8 : Le Graal : les cartes les plus efficaces ! 9 : Et dans 6 à 12 mois ? 10 : Conclusion : le GPU-mining rapporte encore !

L’Ethereum, tueur de Bitcoin ?

Pour cette première mise à jour de notre dossier dédié au minage d’Ethereum, nous avons rajouté six modèles de cartes graphiques en milieu et en entrée de gamme, pour vérifier si une solution ne nous aurait pas échappé. Nous préparons une seconde mise à jour (v.3) pour intégrer les cartes haut de gamme.

– MSI GTX 1050Ti Gaming X 4G
– MSI RX 580 Gaming 8G
– MSI RX 560 AERO ITX OC 4G
– Sapphire RX 560 Pulse OC 4G
– Sapphire RX 550 Pulse 4G
– Sapphire RX 470 Mining 4G

Image 1 : Comparatif : quelle GeForce ou Radeon pour miner de l'Ethereum ? v.2

Mais jusqu’où ira la folie des crypto-monnaies ? Si leur nombre ne cesse d’augmenter, seule une poignée tire réellement son épingle du jeu pour atteindre une capitalisation suffisante et être réellement viable. L’une de ces monnaies fait particulièrement parler d’elle ces derniers mois : l’Ethereum.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’ETH est en effet la deuxième crypto-monnaie en terme de capitalisation, avec un volume total de près de 93 milliards de dollars. A titre de comparaison, le Bitcoin est toujours en tête avec une capitalisation de 180 milliards de dollars (après un pic à plus de 325 milliards de dollars il y a quelques semaines), et le Litecoin, jadis concurrent désigné du BTC, n’atteint « que » 9 milliards de dollars.

A lire aussi :
Bitcoin et Euthereum : leur minage consomme l’équivalent d’une centrale nucléaire
Nouvelles photos de la GeForce GTX 1060 dédiée au minage Bitcoin
Bitcoin, Litecoin : la folie des crypto-monnaies
10 raisons de penser que le Bitcoin va disparaitre (ou pas)

Un algorithme taillé pour les GPU

L’un des avantages de l’Ethereum sur ces deux autres monnaies réside dans l’algorithme choisi pour valider la Preuve de Travail (PoW) : là où le BTC repose sur du SHA-256 et le Litecoin sur du Scrypt, l’Ethereum fait appel à un autre algorithme, créé spécialement pour lui : l’Ethash. En pratique, celui-ci a été conçu dès le départ pour empêcher le développement d’ASIC dédiés.

En effet, si les SHA-256 et Scrypt sont extrêmement gourmands en calculs, rendant dès lors les ASICs plus efficaces que nos cartes graphiques (et à fortiori que les CPU), l’Ethash est plutôt dépendant des performances de la mémoire (fréquences, timing et bande passante). Avec leur VRAM rapide, les cartes graphiques sont donc parfaitement taillées pour miner de l’Ethereum.

Des performances très différentes selon les cartes

Pourtant, toutes les cartes graphiques ne se valent pas : certaines architectures GPU sont plus rapides et plus efficaces que d’autres, et toutes les cartes n’embarquent pas le même type de mémoire graphique. Nous avons donc voulu vérifier par nous même quels modèles étaient réellement les plus rapides, et quelles cartes étaient les plus rentables.

Image 2 : Comparatif : quelle GeForce ou Radeon pour miner de l'Ethereum ? v.2

Dans ce comparatif, vous retrouverez donc des cartes graphiques équipées de GPU récents : Ellesmere, Baffin, Lexa et Hawaï côté AMD (Radeon R9 390, RX470/480 et RX550/560/570/580), et GP106/GP107 côté NVIDIA (GeForce GTX 1050Ti, 1060 3G et 6G). Nous avons volontairement écarté certains modèles, soit parce qu’ils étaient bien trop lents (GeForce GTX 9xx), ou bien qu’ils n’embarquaient tout simplement plus assez de VRAM pour miner aujourd’hui de l’Ethereum (GTX 1050 2G ou RX 460 2G). Mais attention, nous allons vite voir que deux cartes équipées d’un GPU identique ne sont pas forcement égales en matière de mining d’Ethereum…

Sommaire :

  1. L'Ethereum, tueur de Bitcoin ?
  2. Les cartes graphiques testées
  3. Modification du BIOS des Radeon
  4. Impact de la fréquence GPU
  5. Impact de la fréquence VRAM
  6. Tous nos réglages optimisés (GPU/VRAM)
  7. Performances globales
  8. Le Graal : les cartes les plus efficaces !
  9. Et dans 6 à 12 mois ?
  10. Conclusion : le GPU-mining rapporte encore !