Accueil » Actualité » Des RTX gravées en 7 nm par TSMC dès l’année prochaine ?

Des RTX gravées en 7 nm par TSMC dès l’année prochaine ?

L’hypothèse de variantes Super de RTX 3000 en 7 nm fait son chemin.

L’identité du fondeur et le process utilisé pour les RTX 3000 Ampere de NVIDIA sont longtemps restés un mystère : TSMC en 7 nm ou Samsung en 8 nm. Finalement, la société a choisi la deuxième option. Malheureusement, pour l’instant, la production ne suit pas : l’offre est nettement inférieure à la demande. La situation ne devrait pas s’améliorer avant 2021. Résulta, certains estiment que pour ses prochaines cartes, NVIDIA opterait pour le fondeur taïwanais ; et cela, peut-être dès l’année prochaine avec des variantes Super.

Image 1 : Des RTX gravées en 7 nm par TSMC dès l’année prochaine ?

Sur le papier, le procédé N7 de TSMC supplante le 8N de Samsung. Si le portage des GPU GA102/GA104 vers ce process ne serait pas excessivement compliqué – rappelons qu’il est déjà utilisé pour la production des GPU GA100 en 7 nm de la carte Ampere A100 – il induirait en revanche une hausse des performances certaine, y compris avec des cartes « bridées » ; pour dire les choses simplement, il est impossible de proposer des RTX 3080 gravées en N7 par TSMC et 8N par Samsung totalement similaires. Par conséquent, si NVIDIA décidait de simplement confier une partie de la production de ses références actuelles à TSMC, elle s’exposerait à un recours collectif des clients. En effet, ceux-ci pourraient, à juste titre, s’estimer lésés avec leur modèle en 8 nm. La solution pour contourner ce problème : des variantes Super.

Proshop, un détaillant danois, indique n’avoir reçu que 4 % des RTX 3080 qu’il doit livrer

Hopper fin 2021 ?

Ainsi, NVIDIA pourrait, dans les prochains mois, procéder à un rafraîchissement de sa gamme RTX 3000, avec de nouveaux modèles « Super » ; cette fois, produits par TSMC, en 7 nm.

L’autre alternative s’appelle Hopper ; c’est le nom donné à la prochaine architecture GPU de l’entreprise. Initialement, Hopper devait bénéficier du process N5 de TSMC et n’arriver que d’ici 18-24 mois. Toutefois, la pandémie de coronavirus a retardé le lancement des cartes Ampere. Par conséquent, l’arrivée des GPU Hooper fin 2021 est envisageable.

Notez que ces suppositions dépendent aussi des GPU Big Navi d’AMD. Si le 28 octobre, la firme dirigée par Lisa Su dévoile des cartes RX 6000 susceptibles de rivaliser avec les RTX 3080/3090 de NVIDIA, ces Radeon pourraient inciter NVIDIA à accélérer la sortie de RTX gravées par TSMC.

Sources : DigiTimes, TechPowerUp, Tom’s Hardware US