Accueil » Actualité » Arc Alchemist : désactiver l’Intel DTT booste fortement les performances dans les jeux

Arc Alchemist : désactiver l’Intel DTT booste fortement les performances dans les jeux

Un nombre d’images par seconde qui augmente drastiquement dans le jeu Overwatch : le framerate fait plus de x2 sur certaines scènes.

Intel a lancé ses GPU Arc Alchemist mobiles fin mars, mais pour l’instant, les premiers ordinateurs portables munis de ces cartes sont circonscrits à la Corée du Sud. En conséquence, les quelques tests de l’Intel Arc A350M proviennent tous dudit pays. La chaîne YouTube coréenne Bullslab, dont l’auteur avait déjà livré son verdict sur le Samsung Galaxy Book2 Pro avec GPU Arc A350M et processeur Intel Core i7-1260P dans une précédente vidéo, montre que désactiver l’Intel Dynamic Tuning Technology entraîne une hausse non négligeable des performances dans les jeux.

Image 1 : Arc Alchemist : désactiver l'Intel DTT booste fortement les performances dans les jeux

À première vue, l’Intel DTT est l’équivalent de l’AMD SmartShift et du NVIDIA Dynamic Boost. Intel présente sa technologie DTT en ces termes : « L’Intel DTT répartit automatiquement et dynamiquement la puissance entre un processeur Intel et une carte graphique discrète Intel pour optimiser les performances et améliorer l’autonomie de la batterie ».

Concernant la prise en charge, celle-ci nécessite un processeur Intel de 11e génération ou plus récent et des graphiques MAX Intel Iris Xe ; on peut ajouter les cartes graphiques Arc Alchemist désormais (la dernière révision du document date du 12/08/2021). Enfin, Intel précise que « l’Intel DTT est automatiquement activé si le système contient une configuration prise en charge répertoriée ci-dessus ».

Image 2 : Arc Alchemist : désactiver l'Intel DTT booste fortement les performances dans les jeux

Intel a gardé en réserve un troisième GPU Arc à 16 cœurs Xe

Des écarts d’IPS importants sur Overwatch

Selon les mesures effectuées par Bullslab, la technologie DTT semble être plus un facteur limitant qu’autre chose. Une fois désactivée, le PC bénéficie d’une nette augmentation de ses performances. Les puissances GPU et CPU augmentent, les fréquences avec. Naturellement, dans le cas d’une utilisation sur batterie, la désactivation de la DTT aura une incidence sur l’autonomie.

Plus précisément, les fréquences CPU (un Core i5-1240P dans le cas présent) s’élèvent de plusieurs centaines de MHz ; la hausse est plus modeste pour les fréquences GPU. En jeu, cela se matérialise en tout cas par un nombre d’images par seconde démultiplié. Sur Overwatch, le nombre d’images par seconde peut plus que doubler sur certaines scènes en Full HD (65 IPS contre 142 IPS).

Image 3 : Arc Alchemist : désactiver l'Intel DTT booste fortement les performances dans les jeux

Malheureusement, seul Overwatch bénéficie d’une comparaison directe DTT On / Off.