Diapo : TOP 15 des plus grands pirates de l’histoire

John Draper : le MacGyver du hacking

Image 1 : Diapo : TOP 15 des plus grands pirates de l’histoire


Surnom : Captain Crunch
On lui donnerait presque le Bon Dieu sans confession, mais l’américain John Draper est pourtant l’un des premiers pirates informatiques de l’histoire. Il est très souvent associé à une légende voulant qu’il ait découvert, dans les années 60 et un peu par hasard, le moyen de pirater des lignes téléphoniques afin de ne pas payer le prix des communications longues distances. Après avoir hérité d’un sifflet cadeau contenu dans une boîte de céréales Cap’n Crunch (d’où son surnom), il se serait aperçu que la tonalité de l’instrument (mi 6) était quasi identique à la fréquence (2 600 hertz) utilisée par la compagnie de téléphone Bell pour ses lignes longue distance. Bon … ça, c’est pour la légende, qu’il a démentie lui-même quelques années plus tard.

Reste qu’il fut l’inventeur de la célèbre Blue-box, un petit appareil électronique assez sommaire qui permettait d’aboutir au même résultat pour le plus grand bonheur des phreakers. Cette invention a valu à John Draper un passage de deux mois par la case prison en 1976. L’aubaine, quant à elle, a duré jusqu’au milieu des années 90, période à partir de laquelle les opérateurs de télécommunication européens et américains se sont accordés pour mettre en place un système de signalisation différent (CCITT7), rendant obsolète la petite « boîte bleue ».