Accueil » Actualité » GeForce GTX 980M et 970M, le 1080p en mode Ultra sur portable se démocratise

GeForce GTX 980M et 970M, le 1080p en mode Ultra sur portable se démocratise

Image 1 : GeForce GTX 980M et 970M, le 1080p en mode Ultra sur portable se démocratiseUne puce Maxwell

NVIDIA lance aujourd’hui les GeForce GTX 970M et GeForce GTX 980M qui sont les versions pour ordinateurs portables des Maxwell GeForce GTX 970 et GTX 980, qui nous avaient tant impressionnés. Les nouvelles puces mobiles sont très proches de la version pour PC de bureau. Le fabricant se félicite d’ailleurs d’avoir réduit l’écart des performances entre les deux. Les processeurs graphiques sont disponibles dès aujourd’hui dans des configurations vendues par Asus, Gigabyte et MSI. Le grand absent est Alienware qui devrait probablement faire son annonce prochainement. On s’attend à ce que les stocks soient faibles dans un premier temps.
Image 2 : GeForce GTX 980M et 970M, le 1080p en mode Ultra sur portable se démocratise

Jouer en mode Ultra à 1080p sur un ordinateur portable

Image 3 : GeForce GTX 980M et 970M, le 1080p en mode Ultra sur portable se démocratise Image 4 : GeForce GTX 980M et 970M, le 1080p en mode Ultra sur portable se démocratise


Image 5 : GeForce GTX 980M et 970M, le 1080p en mode Ultra sur portable se démocratise Image 6 : GeForce GTX 980M et 970M, le 1080p en mode Ultra sur portable se démocratise

Les deux nouvelles GeForce sont gravées en 28 nm. La GeForce GTX 980M dispose de 12 SMM, contre 10 pour la GeForce GTX 970M, ce qui donne un total de 1 536 cores CUDA à 1 038 MHz, sans compter les fréquences Turbo, pour le premier et 1 280 cores CUDA à 924 MHz pour le second. La mémoire est par contre plus surprenante. La GeForce GTX 980M dispose du bus 256 bits traditionnel et d’un maximum de 4 Go, mais les GeForce GTX 970M ne disposent que de 192 bits et 3 Go dans le meilleur des cas. Les deux mémoires utilisent de la GDDR5 à 625 MHz, ce qui donne une bande passante théorique de 80 Go/s et 60 Go/s. Les puces utilisent la même méthode de compression que les versions pour ordinateurs de bureau, ce qui optimise la bande passante. On ne peut néanmoins s’empêcher de penser qu’il est grand temps de passer aux HBM.

La GeForce GTX 980M est donc proche du Kepler GeForce GTX 680 sortit en 2012. On retrouve le même nombre de cores CUDA sur la nouvelle puce et des fréquences supérieures, puisque le Kepler tournait à 1 006 MHz. On trouve par contre moins d’unités de texture puisque le Maxwell haut de gamme en a 96 contre 128 pour le Kepler, mais la nouvelle puce dispose de 64 ROP, contre 32 pour l’ancien modèle. En tenant compte des optimisations apportées à l’architecture Maxwell, on peut s’attendre à ce que la GTX 980M soit plus rapide que la GTX 680. Comme le montrent nos benchmarks ci-dessous, la GTX 970M est nettement plus performante que la GeForce GTX 870. Une configuration classique à une GTX 970M permet de jouer en 1080p avec un niveau de détail Ultra et un SLI de GTX 970M permet de jouer en 4 800 x 900 en mode Ultra.

Image 7 : GeForce GTX 980M et 970M, le 1080p en mode Ultra sur portable se démocratise

Un GM204 classique avec Battery Boost

On retrouve la plupart des nouveautés apportées par les GTX 980 et 970, à savoir le Dynamic Super Resolution ou le Multi-Frame Sample Anti-Aliasing (MFSA) qui tentent d’améliorer la qualité des graphismes indépendamment de la prise en charge de ces filtres par les jeux et en tenant compte des performances, dans le cas du MFSA. NVIDIA a aussi inclus le VXGI, mais ce dernier était déjà limité sur la version pour machine de bureau, il restera principalement une vitrine technologique sur la version mobile et il faudra attendre une mise à jour des pilotes pour que les cartes prennent en charge cette nouvelle méthode de calcul de la lumière. L’autre avantage de ces puces est le fait qu’elles soient compatibles avec l’ensemble de l’API DirectX 12 qui devrait être intéressant sur ce type de configuration mobile (cf. « DirectX 12 publie ses premiers résultats »).

La fonctionnalité qui fait néanmoins le plus parler d’elle est la mise à jour du BatteryBoost. Cette technologie fut introduite avec les GeForce 800M et elle consiste à limiter le taux d’image par seconde pour économiser des ressources sans que cela affecte l’expérience du joueur. BatteryBoost optimise aussi le rendu de chaque image en utilisant divers algorithmes permettant de minimiser les ressources nécessaires et la consommation. Avec les GeForce GTX 980M et 970M, BatteryBoost est mis à jour pour définir des profils différents lorsque la machine est branchée et lorsqu’elle utilise la batterie. Une fois le jeu lancé, le système va déterminer si l’ordinateur est branché ou pas et va automatiquement choisir le bon profil. Il est aussi possible de personnaliser les paramètres utilisés lorsque l’on tourne sur la batterie en appuyant sur le bouton « Optimiser » depuis le logiciel GeForce Experience. Cela permet d’avoir un profil adapté à sa configuration.

Image 8 : GeForce GTX 980M et 970M, le 1080p en mode Ultra sur portable se démocratise Image 9 : GeForce GTX 980M et 970M, le 1080p en mode Ultra sur portable se démocratise

Cette technologie est surtout intéressante sur les jeux qui ne sont pas excessivement demandeurs en ressources. DOTA 2, League of Legends, BioShock Infinite ou Counter Strike: Global Offensive, sont les types de jeux classiques qui devraient en profiter. En moyenne, BatteryBoost offrirait jusqu’à une heure de batterie en plus sous Tomb Raider et jusqu’à 25 minutes de plus sous League of Legends en utilisant une GeForce GTX 980M, selon NVIDIA.