Accueil » Actualité » La révision de la PlayStation 5 Digital Edition aurait un système de refroidissement moins performant

La révision de la PlayStation 5 Digital Edition aurait un système de refroidissement moins performant

Cette console, qui hérite d’un radiateur et d’un ventilateur plus petits, dégagerait un air légèrement plus chaud.

Fin juillet, nous vous parlions d’une révision opérée par Sony pour la PlayStation 5 Digital Edition qui se traduisait par une perte de poids de 300 grammes (3,6 kg au lieu de 3,9 kg). À l’époque, nous n’en connaissions pas les raisons ; la firme japonaise explicitait simplement une nouvelle vis de réglable à la main pour le socle circulaire et la « suppression des matériaux inutiles ». Dans une vidéo publié ce week-end au titre sans équivoque, « La nouvelle PS5 est pire », le YouTubeur Austin Evans apporte quelques précisions : Sony a doté sa PlayStation 5 d’un radiateur et d’un ventilateur plus petits. En outre, le dissipateur thermique ne serait plus en cuivre mais en aluminium.

Image 1 : La révision de la PlayStation 5 Digital Edition aurait un système de refroidissement moins performant
Image 2 : La révision de la PlayStation 5 Digital Edition aurait un système de refroidissement moins performant

Les photos ci-dessus illustrent les changements : à gauche, le matériel de l’ancienne version de PlayStation 5 ; à droite, celui de la nouvelle. Ces modifications auraient une incidence sur la capacité de refroidissement de la machine selon Austin Evans. Ce dernier n’a toutefois pas effectué un test très poussé, puisqu’il s’est contenté de mesurer la température de sortie avec une caméra thermique. Résultat de ses observations : la température de l’air au niveau de l’échappement arrière s’avère 3°C plus chaud sur le nouveau modèle de PlayStation 5 (avec 55°C mesurés contre 52°C pour la PS5 classique). En revanche, cette révision serait un peu plus discrète (42,1 au lieu 43,5 décibels).

Quand Samsung et Western Digital modifient en douce les composants de leurs SSD…

Un modèle qui risque de chauffer un peu plus

En principe, on peut supposer qu’un air plus chaud à la sortie implique aussi un air plus chaud au niveau du SoC. Il faudra attendre des tests plus aboutis pour se prononcer, mais cette nouvelle version de PlayStation 5 hériterait donc d’un système de refroidissement moins performant d’après Austin Evans. Un peu problématique, puisque la capacité de refroidissement d’un appareil a un impact sur sa longévité et dans le cas de la PlayStation 5, sur les performances Boost du SoC selon TechSpot.

Précisons que le numéro de ce modèle mis à jour de la PS5 est CFI-1100B. La console d’origine porte quant à elle le numéro CFI-1015B.