Accueil » Actualité » Le service GeForce Now est désormais accessible directement via le navigateur Google Chrome

Le service GeForce Now est désormais accessible directement via le navigateur Google Chrome

Cela fonctionne aussi depuis Microsoft Edge.

Mise à jour 03/02 : si le navigateur Microsoft Edge est compatible, ce n’est pour l’instant pas le cas de Mozilla.

Image 1 : Le service GeForce Now est désormais accessible directement via le navigateur Google Chrome

Jusqu’à présent, pour profiter du service de cloud gaming GeForce Now sur PC, il fallait installer l’application du même nom. Grâce à la version GeForce NOW 2.0.27, il est désormais possible de lancer une session directement depuis le navigateur Google Chrome.

Image 2 : Le service GeForce Now est désormais accessible directement via le navigateur Google Chrome

Officiellement, l’entreprise mentionne une prise en charge sur ce seul navigateur, avec les appareils Windows et macOS (cela concerne aussi les Mac munis d’une puce Apple M1), ce qui exclut Linux. Néanmoins, en pratique, rien ne devrait empêcher les machines Linux d’y avoir accès. Par ailleurs, le navigateur Microsoft Edge (basé sur Chromium) semble également compatible.

NVIDIA porte son GeForce NOW sur iOS Safari

Une session satisfaisante depuis le navigateur sur un PC portable connecté en Wi-Fi

De notre côté, nous avons lancé des sessions de Killing Floor 2, World War Z et Pillars of Eternity depuis le navigateur Microsoft Edge d’un PC portable fonctionnant sous Windows 10 S. Celui-ci était connecté en Wi-Fi à un réseau fibre (dans un premier temps, en Wi-Fi 2,4 GHz avec des débits descendant et montant d’environ 60 Mbit/s et une latence de 8 ms ; dans un second, en Wi-Fi 5 GHz avec un débit montant de 440 Mbits/s et un débit descendant de 395 Mbit/s). En jeu, nous n’avons pas constaté de différences avec une session orchestrée directement depuis l’application sur un PC fixe connecté en filaire.

Cependant, quelques options sont manquantes. Par exemple, il n’est pas possible d’opter pour du 30 images par seconde plutôt que du 60 images par seconde. Un autre problème concerne le choix de la langue du jeu, lorsque le titre ne propose pas de la changer directement dans les réglages. Enfin dans le cas où la modification des options graphiques nécessite un redémarrage, celui-ci n’a pas lieu ; il faut donc se contenter des réglages proposés par défaut.

Comme préconisé par NVIDIA, privilégiez l’application GeForce Now pour « une expérience optimale ». Mais si pour X raisons, vous ne pouvez l’installer (typiquement, dans le cas d’un PC fonctionnant sous Windows 10 S), le lancement direct depuis un navigateur est une possibilité bienvenue. Pour y accéder, rendez-vous sur le site play.geforcenow.

Source : NVIDIA