Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

Overclocking, conso et températures

Mise à jour du 1er décembre :
Nous avons effectués d’autres tests sur une seconde carte mère, avec de meilleurs résultats ! Voir en page 3.

Image 1 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

Le meilleur cadeau pour un testeur, c’est une pièce de matos envoyée par surprise, spécialement quand cette pièce est un processeur que tout le monde attend. Et que feriez-vous avec un échantillon de la nouvelle génération de CPU Intel ? L’overclocker bien entendu ! C’est ce que nous avons fait.

Nous avons donc flashé le dernier BIOS compatible Kaby Lake sur notre carte mère Z170 la plus récente, et commencé les benchmarks !

Note de la rédaction : Intel n’a pas commenté les observations de nos tests. Le CPU Core i7-7700K que nous avons reçu en test n’a pas les marques d’un échantillon prototype, mais nous ne pouvons pas assurer à 100 % qu’il soit un exemplaire final destiné à la vente.

Image 2 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-premièreLe modèle que nous avons testé.

Testé sur chipset Z170

Vous avez bien lu : Z170. La nouvelle génération de cartes mères sur chipset Intel apportera quelques améliorations mineures par rapport à la génération actuelle. Les deux sont compatibles avec les CPU Kaby Lake. Voilà qui devrait rassurer les overclockeurs qui viennent de lamentablement cramer leur Skylake ! Quoi qu’il en soit, on reste dans la logique Tick-Tock-Tock d’Intel, qui consiste en un cycle sur trois étapes : nouvelle gravure, nouvelle architecture, optimisations. On en est actuellement à la troisième étape : Kaby Lake est une optimisation de Skylake en 14 nm.

Gravure optimisée

Intel n’a pas seulement optimisé l’architecture, mais aussi la gravure. Le géant explique que son processus en 14nm+, avec des branches de transistor plus hautes et plus fines, permet de grappiller 300 à 400 MHz de plus. C’est plutôt énorme sur le papier. En tant que testeur de carte mère, c’est une des premières choses que nous avons voulu vérifier !

Pour tout savoir sur les Kaby Lake :

  • Les Kaby Lake sont en précommande, des prix encore élevés
  • Caractéristiques et prix des Kaby Lake-S débloqués, du Core i3–7350K au i7–7700K
  • Tous les processeurs Kaby Lake et leurs prix
  • Skylake X et Kaby Lake X : deux architectures CPU, un seul socket !
  • Kaby Lake overclocké : 7700K à 6,7 GHz sous azote, 7600K à 5,1 GHz en air
  • Intel Kaby Lake : 12 % de performance en plus, mais 6 processeurs seulement
  • Intel Kaby Lake et AMD Zen : début du combat en fin d’année
  • Les Kaby Lake d’Intel gèreraient le 5K à 60 Hz

Modèle
Coeurs / Threads
Cache
Fréquence de base
Turbo Maximal
TDP
IGP

Core i7-7700K

4/8
8 Mo
4,2 GHz
4,50 GHz
95 W
630

Core i7-6700K

4/88 Mo4,00 GHz
4,20 GHz
91 W
530

Core i5-7600K

4/46 Mo
3,80 GHz
4,00 GHz
95 W
630

Core i5-6600K

4/46 Mo3,50 GHz
3,90 GHz
91 W
530

Core i7-7700

4/88 Mo3,60 GHz
4,20 GHz*
65 W
630*

Core i7-6700

4/88 Mo3,40 GHz
4,00 GHz
65 W530

Core i5-7600

4/46 Mo3,50 GHz
4,00 GHz*
65 W
630*

Core i5-6600

4/46 Mo3,30 GHz
3,90 GHz
65 W530

Core i5-7500

4/46 Mo3,40 GHz
3,80 GHz*
65 W
630*

Core i5-6500

4/46 Mo3,20 GHz
3,60 GHz
65 W530

Les dernières fuites accidentelles d’Intel ont déjà pu nous renseigner sur les autres variantes des processeurs Kaby Lake de bureau. Les circuits graphiques et les fréquences Turbo n’étaient toutefois pas mentionnées. Nous avons vu les Core i7-7700K et 7600K en action, et nous pouvons donc confirmer ces détails pour les deux modèles. Mais les astérisques sur les autres caractéristiques du tableau sont là pour préciser qu’elles ne sont pas encore certaines à 100 %. Nous attendrons le briefing d’Intel qui se fera un peu avant le lancement officiel des ces processeurs pour vous en dire plus.

Overclocking encourageant

Notre Core i7-7700K de test est monté à 4,8 GHz à 1,3 V, alors que notre Core i7-6700K plafonne à 4,6 GHz dans les mêmes conditions, sur notre carte mère Gigabyte GA-Z170X Ultra. Pas d’évolution sur l’overclocking de la mémoire vive, qui plafonnait en DDR4-3124, surtout à cause de la carte mère, selon nous.

Image 10 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

Les fréquences légèrement inférieures à 4,8 et 4,6 GHz sont causées par le BCLK faiblard de la carte mère (99,65 MHz au lieu de 100 MHz). Pour notre CPU Kaby Lake, nous avons été incapables de monter le BCLK, certainement à cause de notre carte mère. Finalement, ces 200 MHz supplémentaires en overclocking nous apportent pas mal d’espoir pour l’avenir en matière d’overclocking, avec de nouvelles cartes mères et des BIOS mieux adaptés.

Consommation en hausse !

Au chapitre consommation aussi, le BIOS de notre carte mère nous a joué quelques tours. La carte mère a automatiquement réglé le 7700K à 1,3 V avec son Turbo nominal à 4,5 GHz. À cette fréquence il se comportait exactement comme un 6700K overclocké 4,5 GHz à 1,3 V. La consommation prenait 50 W de plus, pour seulement 300 MHz gagnés.

Image 11 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

Après avoir désactivé puis réactivé la configuration automatique du CPU par le BIOS, ce dernier réglait alors le processeur avec 20 mV de moins en charge et un multiplicateur de seulement 42x. Le 7700K consommait alors 141 W en charge à 4,2 GHz, la même fréquence que celle du 6700K. Et là encore, il consommait plus que son prédécesseur (voir le graphique ci-dessous à 4,2 GHz).

Image 12 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

Rien n’est finalement très clair. Il nous faudra donc attendre les nouvelles cartes mères pour connaître précisément la consommation de ce nouveau processeur à 4,5 GHz. Dès que le NDA officiel sera levé, nous pourrons vous dévoiler plus de tests sur plus de cartes mères.

Températures, c’est très chaud !

Notre 7700K monte plus haut en fréquence, mais ses températures sont significativement plus élevées. Ce fut même un vrai défi pour notre dissipateur Noctua NH-U12S. Même en passant à un gros NH-D14, nous n’avons pu diminuer la température maximale du CPU que de 3°C. Le tout dans une pièce à 15°C, en température ambiante que nous avons dû garder très froide pour mener à bien nos expériences d’overclocking du Kaby Lake.

Image 13 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

Performances

Configuration de test

  • Gigabyte GA-Z170X-Ultra Gaming
  • Noctua NH-U12 S
  • G.Skill Ripjaws V 16GB DDR4-3600
  • MSI GTX 1080 Armor OC
  • OCZ RD400 (256GB)
  • be quiet! Dark Power Pro 10 (850W)

Benchmark synthétiques

Logiquement, le Core i7-7700K fait la différence grâce à ses fréquences plus élevées, notamment dans le test CPU Physics de 3DMark. Et l’overclocking creuse l’écart. Sandra Arithmetic et Multimedia affichent aussi de jolis gains pour le Kaby Lake.

Jeux 3D

Ashes of the Singularity, comme d’habitude, apprécie grandement le gain en fréquence du processeur. Alors que F1 2015 semble plutôt répondre au meilleur débit de la mémoire vive de nos overclocking. Globalement, le gain en images par seconde reste très modeste avec le nouveau 7700K Kaby Lake.

Tests chronométrés

Dans ces tests, le Kaby Lake offre des gains de performance notables grâce à ses fréquences plus élevées. Il devrait ravir les amateurs de rapidité les plus forcenés !

Gain global de performances

C’est très simple : le Core i7-7700K donne jusqu’à 7,2 % de performances en plus, et ses fréquences sont 7,2 % plus élevées. Cependant dans la moyenne de tous nos tests, ce gain se réduit à 3,6 %. Dans les jeux, c’est encore moins : 2,6 %. En overclocking, le gain reste proportionnel à la fréquence par rapport au Core i7-6700K. Bref, on constate ici surtout des gains grâce aux fréquences, et pas grâce à une optimisation d’architecture, malgré les prétentions d’Intel.

Image 31 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

Efficacité perf/conso

En termes de rendement performances/consommation, le processeur est plutôt mauvais par rapport à son prédécesseur. C’est assez étonnant, mais il se pourrait que la plateforme Z170 ne l’exploite pas correctement, notamment à cause d’un BIOS trop jeune sur notre carte mère. Nous allons enquêter sur la question avec des tests sur des cartes mères d’autres marques, et surtout sur les chipsets Intel Z270 qui sortiront avec les Kaby Lake.

Image 32 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

Le gain d’efficacité le plus énorme se situera certainement au niveau du circuit graphique et de son décodeur HEVC et VP9 10 bits, qui permettra d’économiser un maximum d’énergie en lecture vidéo 4K. Mais pour le tester, nous devrons attendre qu’Intel lève son embargo.

Mise à jour : du mieux avec une autre CM

Mise à jour du 1er décembre

Les défauts que nous avions relevés sur le 7700K (consommation et température) étaient donc, comme on le supposait, surtout causés par un BIOS pas assez bien optimisé sur notre carte mère Gigabyte. Avec une nouvelle carte mère MSI Z170A Gaming Pro Carbon, les résultats sont meilleurs, mais pas non plus excellents

Image 33 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

Avec 145 W en configuration de base, le 7700K consomme beaucoup moins qu’avant, mais toujours 25 W de plus que le 6700K. La température est aussi en forte baisse, mais toujours nettement supérieure à celle de notre 6700K. Ce dernier pourrait, certes, être un exemplaire d’excellente qualité produisant peu de chaleur.

Image 34 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

Côté performances, on reste au dessus de notre 6700K, sauf quelques pertes de performances significatives dans certains jeux vidéo par rapport au même 7700K tournant sur notre précédente carte mère Gigabyte. En fait, le coupable n’a rien à voir : c’est le système audio logiciel Nahimic de la carte MSI qui cause ces pertes de performances !

En résumé, le 7700K garde une petite avance sur le 6700K sur cette nouvelle carte mère, avec une consommation et des températures largement inférieures, mais toujours au-dessus de celles du 6700K.

Image 51 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

Du coup, le graphique d’efficacité ci-dessous reste à l’avantage du 6700K ! On reste donc sur notre première constatation : le 7700K Kaby Lake serait surtout un overclocking du 6700K Skylake, sans réelle optimisation de l’architecture. Sa seule nouveauté serait son circuit graphique, qui permet désormais de décoder en matériel le HEVC et les flux VP9 10 bits.

Image 52 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

L’overclocking est logiquement meilleur pour le 7700K sur notre nouvelle carte mère MSI. Avec un peu plus de tension, nous avons même pu booter la carte à 5 GHz, mais le processeur n’était pas stable sous Prime95. À 4,8 GHz et 1,3 V, la machine consommait 170 W et le CPU montait à 86°C. Nous n’avons pas pu monter plus haut en fréquence de manière stable avec notre système de refroidissement à air.

Image 53 : Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

La situation est donc meilleure pour le 7700K, mais toujours pas idéale pour une nouvelle génération de processeur. Il est possible que les cartes mères Z270 améliorent encore le comportement du processeur. Suite au prochain épisode !

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !