Accueil » Actualité » Obtenir un GPU NVIDIA Ampere coûte 300 dollars de plus qu’autrefois

Obtenir un GPU NVIDIA Ampere coûte 300 dollars de plus qu’autrefois

Profiter de la dernière génération de CG NVIDIA n’avait jamais coûté aussi cher ; sur cinq ans, la hausse du prix des GPU est de 13 %, par an…

Dans le cadre de sa journée annuelle des investisseurs, NVIDIA a indiqué que s’offrir une carte graphique de génération, en l’occurrence Ampere (RTX 3000), coûtait en moyenne 300 dollars de plus que par le passé. Au global, sur une période de cinq ans, les prix de vente moyens des GPU GeForce, tant mobiles que desktop, ont augmenté de 13 % chaque année. Dans le même temps, les livraisons ont progressé de 11 % par an pour les cartes graphiques desktop, de 19 % par an pour les cartes graphiques mobiles. La hausse du prix des cartes n’a donc pas pour origine une offre plus faible ; seulement si l’offre a crû, la demande aussi, et plus fortement.

Image 1 : Obtenir un GPU NVIDIA Ampere coûte 300 dollars de plus qu'autrefois
Image 2 : Obtenir un GPU NVIDIA Ampere coûte 300 dollars de plus qu'autrefois
Image 3 : Obtenir un GPU NVIDIA Ampere coûte 300 dollars de plus qu'autrefois

Logiquement, ces hausses se traduisent par des revenus records pour NVIDIA. Le chiffre d’affaires de la société pour le marché des GPU GeForce culmine à 11,4 milliards de dollars sur l’année fiscale 2022, contre 3,89 milliards pour l’année fiscale 2017.

NVIDIA, futur client d’Intel Foundry ?

Toujours plus de joueurs [et de mineurs]

Les diapositives révèlent d’autres détails intéressants. Par exemple, que près d’un GPU GeForce sur trois est désormais un modèle RTX. NVIDIA retrace également le gain de popularité d’une plateforme comme Steam, dont la base d’utilisateurs est passée d’environ 12,5 millions en 2016 à désormais presque 30 millions.

Enfin, un diagramme nous apprend que la génération Z (les personnes nées entre 1997 et 2010, pas les adhérents du “Mouvement des jeunes avec Zemmour”) est la plus friande de jeux vidéo : plus de 8 personnes sur 10 appartenant à cette génération jouent 7h et 20 minutes par semaine selon NVIDIA.

Bref, vous l’aurez compris, l’avenir s’annonce radieux pour NVIDIA, malgré des prix en baisse sur le marché des cartes graphiques depuis quelques semaines. Naturellement, bien que le sujet ne soit pas évoqué ici, le succès des GPU de l’entreprise s’explique aussi par l’essor du minage de cryptomonnaies durant ces cinq dernières années.

Source : Tom’s Hardware US