Accueil » Actualité » PlayStation 5 : que vaut le plus mauvais SSD compatible pour jouer et transférer des fichiers ?

PlayStation 5 : que vaut le plus mauvais SSD compatible pour jouer et transférer des fichiers ?

Dans les jeux, les écarts avec un SSD plus haut de gamme sont finalement minimes.

Depuis la mi-septembre, tous les détenteurs de PlayStation 5 ont la possibilité d’accroître le stockage de leur console en ajoutant un SSD M.2 dans l’emplacement prévu à cet effet. Sony recommande d’opter pour un modèle délivrant une vitesse de lecture séquentielle d’au moins 5 500 Mo/s. Digital Foundry avait montré, dans une précédente vidéo, qu’il était possible de grapiller quelques secondes avec un SSD plutôt haut de gamme, en l’occurrence le SSD Samsung 980 Pro. La chaîne a effectué une nouvelle batterie de tests en mobilisant cette fois deux autres SSD signés Western Digital : deux extrêmes, puisqu’il s’agit du SN750 de 250 Go et du SN850 de 1 To.

Le premier coûte environ 50 euros, le second avoisine les 200 euros. En matière de performance, la fiche technique renseigne jusqu’à 7000 Mo/s en lecture séquentielle pour le SN850 contre seulement 3200 Mo/s pour le SN750. Digital Foundry a également éprouvé le SSD interne de la PlayStation 5, dont la vitesse de lecture séquentielle est de 5 500 Mo/s. Lorsqu’il s’agit de jouer, les écarts de performances entre tous ces modèles sont plutôt insignifiants.

Finalement, la nouvelle version de la PlayStation 5 serait mieux refroidie que l’ancienne

Logiquement à la traîne lorsqu’il s’agit de transférer des fichiers

La différence la plus importante concerne le lancement de Ratchet & Clank : Rift Apart : il prend sept secondes avec le SSD interne de la PS5, 8,18 secondes avec le SN850 et presque 10 secondes avec le SN750. À l’usage, ces deux secondes supplémentaires pour démarrer un jeu sont certainement transparentes pour la majorité des utilisateurs. Par ailleurs, sur Control ou Cyberpunk 2077 par exemple, le SN570 s’avère plus rapide de quelques dixièmes de seconde que le SSD interne, voire que le SN850 dans le deuxième cas. Concernant le framerate, le SSD n’a aucune incidence.

Image 1 : PlayStation 5 : que vaut le plus mauvais SSD compatible pour jouer et transférer des fichiers ?
Image 2 : PlayStation 5 : que vaut le plus mauvais SSD compatible pour jouer et transférer des fichiers ?
Image 3 : PlayStation 5 : que vaut le plus mauvais SSD compatible pour jouer et transférer des fichiers ?
Image 4 : PlayStation 5 : que vaut le plus mauvais SSD compatible pour jouer et transférer des fichiers ?
Image 5 : PlayStation 5 : que vaut le plus mauvais SSD compatible pour jouer et transférer des fichiers ?

Cependant, lorsqu’il s’agit de transférer des fichiers du stockage interne au SSD externe, c’est autre chose : alors qu’il faut seulement 1 minute et 11 secondes pour copier Cyberpunk 2077 sur le SN850 par exemple, cette action prend plusieurs minutes sur le SN750. Sur les trois tests effectués par Digital Foundry avec le SN750, deux vont même bien au-delà des dix minutes.

Image 6 : PlayStation 5 : que vaut le plus mauvais SSD compatible pour jouer et transférer des fichiers ?
Image 7 : PlayStation 5 : que vaut le plus mauvais SSD compatible pour jouer et transférer des fichiers ?
Image 8 : PlayStation 5 : que vaut le plus mauvais SSD compatible pour jouer et transférer des fichiers ?