Accueil » Actualité » Le ray tracing PowerVR est disponible, annoncé plus efficace que celui de NVIDIA

Le ray tracing PowerVR est disponible, annoncé plus efficace que celui de NVIDIA

Et adaptable à tous les GPU, dont les prochains PowerVR.

Imagination Technologies lance son architecture d’accélération matérielle pour le ray tracing, sous forme d’un moteur à intégrer pour tous les fabricants de GPU. Ce module est appelé PowerVR RTU (Ray Tracing Unit), résultat d’une recherche sur le ray tracing hybride entamée en 2012 avec 220 brevets à la clé. De prochains circuits graphiques PowerVR en seront équipés.

Du smartphone aux serveurs

Image 1 : Le ray tracing PowerVR est disponible, annoncé plus efficace que celui de NVIDIA

Le concepteur anglais explique que son architecture de rendu ray tracing est conçue à l’origine pour économiser un maximum d’énergie. Il promet ainsi une intégration possible dans les SoC pour smartphones et casques VR/AR, mais aussi en version plus puissante jusque dans les GPU pour serveurs, notamment destinés au cloud gaming, et dans les stations de travail, pour un rendu ray tracing complet. Le tout fonctionnerait avec les extensions RT des API OpenGL ES et Vulkan. Notez qu’en 2016, la firme présentait déjà une solution d’essai dans un GPU sur carte PCIe.

Imagination s’avance à une comparaison (un peu bancale) avec la solution de NVIDIA, basée sur sa carte PCIe de 2016 :

CartePrototype PowerVR Wizard PCIe 2016GPU NVIDIA Turing (RTX 2080)
Gravure28 nm12 nm
TDP10 W225 W
Fréquence600 MHz1500 MHz
Rayons lancés (pic)300 MRay/sec8000 MRay/sec

La comparaison ne prend toutefois pas en compte la puissance de l’interface mémoire ni des autres coeurs (CUDA, Tensor) du GPU. Mais en prenant en compte la gravure largement plus ancienne, la fréquence 2,5 fois inférieure et le TDP, « il est raisonnable de conclure que notre solution intégrée dans un SoC moderne aurait une efficacité énergétique bien supérieure à celle de l’offre NVIDIA » explique Imagination.

Les solutions de ray tracing comparées

Imagination Technologies s’avance même à comparer son RTU aux différentes solutions actuelles de ray tracing hybride de NVIDIA et AMD. 

Image 2 : Le ray tracing PowerVR est disponible, annoncé plus efficace que celui de NVIDIA

Le PowerVR RTU aurait donc deux avantages sur les coeurs RT de NVIDIA. D’abord, le Scene Herarchy Generator, qui permettrait de gérer le ray tracing de manière bien plus efficace sur des personnages ou objets animés dans une scène. Ensuite, le Ray Coherency Engine (optionnel), qui permet encore d’alléger les accès mémoire en calculant directement le comportement du rebond des rayons en fonction du type de surface concernée.

Image 3 : Le ray tracing PowerVR est disponible, annoncé plus efficace que celui de NVIDIA

Côté débruitage, Imagination Technologies explique que son NNA (PowerVR neural network accelerator) peut avoir le rôle des coeurs Tensor du GPU NVIDIA Turing (notez que les coeurs Tensor ne sont pas utilisés pour le débruitage du ray tracing dans les jeux actuels, qui utilisent des filtres plus classiques sans inférence). Quant à AMD, aucune solution matérielle dédiée n’étant mise au point, les shaders se chargeront du rendu ray tracing, les performances seront donc bien inférieures, explique Imagination.

Image 4 : Le ray tracing PowerVR est disponible, annoncé plus efficace que celui de NVIDIA