Accueil » Actualité » Samsung 980 Pro : jusqu’à 7000Mo/s pour son premier SSD PCIe 4.0

Samsung 980 Pro : jusqu’à 7000Mo/s pour son premier SSD PCIe 4.0

Les consoles next-gen les mettent au centre des enjeux : les SSD PCIe 4.0 vont considérablement tirer les performances vers le haut.

Exposé au CES 2020 sur le stand de Samsung, le SSD 980 Pro n’avait plus réellement fait parler de lui. Pour quelques menus détails à son sujet, c’est sur Twitter qu’il fallait picorer des rumeurs, où des voix laissaient entendre la promesse de « superbes performances d’un vrai SSD PCIe 4.0 ». Quelques jours plus tard, l’unité a signé son enregistrement au National Radio Research Agency.

Image 1 : Samsung 980 Pro : jusqu'à 7000Mo/s pour son premier SSD PCIe 4.0

Et ce matin, c’est directement Samsung – via son site internet – qui a dévoilé les trois modèles différents. Une page rapidement supprimée du site web, le constructeur coréen n’ayant pas encore tenu de présentation officielle. Mais les rumeurs qui montaient depuis quelques semaines sont désormais confirmées. Le 980 Pro sera proposé en 256 Go, 512 Go et 1 To. Toujours pas d’évolution sur ce point-là, mais c’est au niveau de son contrôleur qu’il y a de la nouveauté. Ce nouveau modèle embarque un contrôleur maison Elpis, alors que la plupart des autres modèles PCIe 4.0 reposent sur des contrôleurs Phison PS5016-E16, qui n’est autre qu’un PS5012-E12 amélioré et rendu compatible avec la norme PCIe 4.0. Sans toutefois en exploiter toutes les capacités.

Les débits sont au rendez-vous et Samsung montre encore une fois qui est le patron en matière de SSD, avec des débits annoncés en lecture/écriture respectifs de 6400/2700 Mo/s pour le 256 Go, 6900/5000 Mo/s pour le 512 Go et jusqu’à 7000/5000 Mo/s pour la version 1 To. C’est quasiment deux fois plus rapide que le 970 Pro actuel. Le cache LPDDR4 reste quant à lui à 512 Mo et monte à 1 Go pour la version 1 To. Pour ce qui est des lectures/écritures aléatoires IOPS, le fabricant parle de, respectivement, 500K/600K, 800K/1000K et 1000K/1000K (4Ko QD32) en lecture/écriture pour les versions 256 Go, 512 Go et 1 To, et 22K/60K (4Ko QD1) pour toutes les versions. Soit encore une fois un gain quasiment doublé par rapport au modèle précédent. Côté refroidissement, Samsung nous a habitué à utiliser une étiquette servant de plaque de dissipation, mais cette fois-ci le contrôleur est équipé en sus d’un revêtement en nickel.

Image 2 : Samsung 980 Pro : jusqu'à 7000Mo/s pour son premier SSD PCIe 4.0

Samsung 980 Pro : Puces mémoires MLC V-NAND… 3 bits

Là où le bât blesse, c’est au niveau de ses puces dites « MLC V-NAND 3 bits ». Les versions Pro, et plus généralement les modèles hauts de gammes, embarquent des puces MLC V-NAND 2 bits, plus rapides et surtout plus endurantes. Ici, Samsung laisse parler le marketing et nous parle de « MLC 3 bits » qui n’est autre que de la TLC (utilisé sur les versions Evo). Si la rapidité est au rendez-vous, ce n’est pas le cas de l’endurance. En effet, si la garantie reste de 5 ans, la durée de vie TBW, elle, est divisée par deux, passant de 1200 To sur le 970 Pro à 600 To pour ce nouveau 980 Pro, tout deux en version 1 To. Ce qui rend les tailles de stockage encore plus incompréhensibles. Pourquoi garder la version 256 Go et ne pas proposer de déclinaison 2 To si ce n’est pas limité par de réels puces MLC 2 bits ?

Image 3 : Samsung 980 Pro : jusqu'à 7000Mo/s pour son premier SSD PCIe 4.0

Peut-être que ce nouveau type de mémoire fera descendre le prix de ces nouveaux modèles, mais rien n’est moins sûr avec Samsung, qui est habitué à voir ses modèles en haut du panier d’un point de vue tarifaire. On vous en dira plus dès que nous aurons plus d’informations sur le prix et les disponibilités.