Accueil » Actualité » Samsung Foundry veut tripler sa capacité de production d’ici 2026

Samsung Foundry veut tripler sa capacité de production d’ici 2026

Pour y parvenir, elle va notamment construire une nouvelle usine aux États-Unis.

Samsung Foundry ambitionne de tripler sa capacité de production d’ici 2026, rapporte Nikkei Asia. L’entreprise souhaite atteindre cet objectif afin de répondre à la demande croissante mais également pour être plus compétitive face à TSMC et Intel Foundry Services notamment. Pour y parvenir, la firme coréenne va augmenter les capacités de certaines usines et en construire une nouvelle aux États-Unis.

Image 1 : Samsung Foundry veut tripler sa capacité de production d'ici 2026

C’est en tout cas ce qui ressort des propos de Han Seung-hoon, vice-président de Samsung Foundry, rapportés par Nikkei. Celui-ci a déclaré : « Nous prévoyons de tripler notre capacité d’ici 2026 afin de répondre autant que possible aux besoins des clients en augmentant la capacité de Pyeongtaek et en envisageant de créer une nouvelle usine aux États-Unis ». En début d’année, le site AnandTech rapportait en effet que Samsung envisageait de construire une usine de fabrication pour le 3 nm aux État-Unis, pour un montant total de 17 milliards de dollars.

Samsung lance la production de puces DRAM DDR5 en 14 nm EUV

Le 2 nm en 2025

Pour Samsung Foundry, cette volonté peut impliquer deux choses : soit que l’entreprise s’attend à une forte augmentation de la demande de ses clients actuels, soit qu’elle pense gagner de nouvelles parts de marché.

Actuellement, le 5 nm n’est proposé que par deux fondeurs, TSMC et Samsung Foundry. Or, comme le montrait Counterpoint Research dans un article publié en début d’année, les deux fondeurs se sont partagé les demandes de 7 principaux clients en 2021 : Apple, la marque à la pomme représentant à elle seule plus de la moitié de la demande, Qualcomm, puis dans une moindre mesure, Samsung Electronics, Mediatek, AMD et NVIDIA. Par ailleurs, en 2017, Samsung Foundry n’avait qu’environ 35 clients, contre une centaine aujourd’hui.

Image 2 : Samsung Foundry veut tripler sa capacité de production d'ici 2026

Au cours des prochaines années, il est probable que TSMC et Samsung Foundry continuent de se partager le gros du marché des nœuds de gravure de pointe, d’autant plus avec le déploiement des processus 3 nm et 2 nm. Nous verrons si Intel, avec sa division Intel Foundry Services, parvient à rivaliser avec ces deux fondeurs sur de telles finesses de gravure.

Par ailleurs, précisons que Samsung Foundry, avec une capacité de production mensuelle estimée à un peu plus de 3 millions de wafers de 200 mm fin 2020 par IC Insights et TechSpot, est numéro 1 en ce qui concerne la capacité de production de semi-conducteurs. Cependant, la majeure partie de cette capacité de production sert à la fabrication de puces DRAM et NAND sur des nœuds matures.

Image 3 : Samsung Foundry veut tripler sa capacité de production d'ici 2026

Sources : Nikkei Asia, Counterpoint Research, Tom’s Hardware US, TechSpot