Accueil » Actualité » Sobre, il découpe sa Surface Pro 3 pour en changer le SSD

Sobre, il découpe sa Surface Pro 3 pour en changer le SSD

Image 1 : Sobre, il découpe sa Surface Pro 3 pour en changer le SSD

La Surface Pro 3 de Microsoft a beaucoup d’arguments pour convaincre, mais aussi quelques inconvénients. Son extrême finesse, en est un qui n’a pu être obtenu qu’en sacrifiant les possibilités d’ouverture du châssis, et donc l’accès aux composants. Impossible, par exemple, de changer soi-même le SSD intégré, pourtant au format mSATA. Impossible ? Non ! Jorge Malagon, un mexicain téméraire a réussi… en découpant l’arrière de sa Surface Pro 3 à la perceuse !

Inutile de préciser que cette manipulation est très risquée, non couverte par la garantie et peut détruire en partie la tablette. Pour mettre toutes les chances de son côté, Jorge a d’abord imprimé en taille réelle l’image de la carte mère de sa Surface : avec elle, il a repéré du mieux possible l’emplacement du SSD. Il a ensuite entaillé le beau châssis en alliage de magnésium à l’aide du foret en tungstène de sa perceuse Dremel, montée sur une colonne pour gagner en précision. La chance a fait le reste et après clonage du SSD original de 256 Go, sa Surface Pro 3 est désormais armée d’un SSD de 1 To.

Tenté par l’aventure ? Avant de vous jeter à l’eau, sachez tout de même que la batterie étant placée juste derrière le SSD, un dérapage de la perceuse pourrait avoir des conséquences dangereuses à la fois pour la tablette, mais aussi pour le bricoleur. Enfin, prévoyez un moyen de reboucher le trou creusé dans le châssis.

Image 2 : Sobre, il découpe sa Surface Pro 3 pour en changer le SSD