Test : comment mieux refroidir sa carte graphique en été

Image 1 : Test : comment mieux refroidir sa carte graphique en été

Chaud devant

Attention ca va chauffer. A l’approche des canicules d’été, nous consacrons un article aux défis du refroidissement des composants dans les pires conditions. Ayant eu dernièrement l’occasion d’assister à l’autopsie d’une GeForce GTX 980 morte d’apoplexie à force d’avoir brassé trop d’air chaud, le choix du refroidissement de la carte graphique était tout trouvé.

Pour ce faire, nous allons comparer différentes méthodes de refroidissement et leur répercussion au niveau des températures. On a retenu le classique parmi les classiques du boîtier ouvert, ainsi que d’autres méthodes plus ou moins perfectionnées en boîtier fermé : un mode silencieux avec légère surpression, un mode normal avec une pression en équilibre, les ventilateurs d’extraction exerçant la même force que ceux d’aspiration, et enfin un mode performance avec une sous-pression prononcée au sein du boîtier.