Accueil » Actualité » Test du serveur de stockage DNS-323 de D-Link

Test du serveur de stockage DNS-323 de D-Link

Le DNS-323 de D-Link est un boîtier destiné à servir de serveur de fichier sur un réseau local. Ce type de produit est également appelé NAS pour Network Attached Storage. Son contenu est ainsi visible par les utilisateurs comme un dossier partagé sur le réseau.

Il peut accueillir deux disques à la norme SATA et supporte le hot-plug (branchement et débranchement à chaud) des disques. Les modes RAID 0 et RAID 1 sont disponibles, mais les deux disques durs peuvent également être gérés séparément. Avec son port USB, il est également capable de servir de serveur d’impression. Une connexion gigabit Ethernet lui permettra de prendre place dans un réseau local.

Notre confrère HomeMedia vient de mettre en ligne un dossier consacré à ce DNS-323 de D-Link. Globalement, l’impression est bonne : chipset RAID intégré performant, bons débits en terme de débit réseau, système de veille des disques durs, ventilateur thermo régulé et services disponibles assez inédits pour un NAS (client Torrent, Newsgroup, Emule,…). Dommage que la gestion des dossiers partagés soit perfectible…

« Trouver une bonne solution de centralisation et de sécurisation des données n’est pas évident. Dans cette optique, nous nous intéressons aujourd’hui au serveur D-LINK DNS-323. Sur le papier, il a tout pour plaire ; il peut accueillir 2 disques durs en S-ATA, dispose d’un port Ethernet Gigabit et propose de très nombreux services. Gestion des niveaux de RAID 0, 1 et JBOD, serveur d’impression, serveur FTP, serveur UPnP, gestion des utilisateurs et de leurs quotas… sont autant de fonctionnalités implémentées nativement dans ce petit appareil ; reste à vérifier concrètement comment elles fonctionnent. C’est ce que nous allons voir dans ce test. »

  • Accéder au test chez notre confrère
  • Synology DS-106e : le NAS haut de gamme