Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

La meilleure, jusqu’à ce qu’on trouve mieux !

Intro et caractéristiques

Après la GeForce RTX 2080 Ti Gaming X Trio, c’est au tour de la cadette GeForce RTX 2080 Gaming X Trio de passer dans notre laboratoire de test. Si le lien de parenté est clair avec ses trois ventilateurs imposants et ses illuminations RVB particulièrement réussies, on va voir que la carte se distingue au niveau des composants choisis et du refroidissement. Pour le meilleur ou pour le pire ? Réponse dans cet article. 

Image 1 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Caractéristiques

Voici pour commencer une copie d’écran des valeurs constructeurs lues par le logiciel GPU-Z :

Image 2 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide
CartesNvidia GeForce
RTX 2080 Ti
FE
Nvidia GeForce
RTX 1080 Ti
FE

MSI Geforce RTX 2080 Gaming X Trio
Nvidia GeForce
RTX 2080
FE
Nvidia GeForce
RTX 1080
FE
Architecture
Turing (TU102)Pascal (GP102)Turing (TU104)Turing (TU104)Pascal (GP104)
Coeurs CUDA
43523584294429442560
Puissance FP32
14,2 TFLOPS11,3 TFLOPS11 TFLOPS10,6 TFLOPS8,9 TFLOPS
Coeurs Tensor
544Aucun368368Aucun
Coeurs RT
68Aucun4848Aucun
Unités de textures
272224184184160
Fréquence GPU base
1350 MHz1480 MHz1515 MHz1515 MHz1607 MHz
Fréquence GPU Boost
1635 MHz1582 MHz1890 MHz1800 MHz1733 MHz
VRAM
11 Go GDDR611 Go GDDR5X8 Go GDDR68 Go GDDR68 Go GDDRX5
Bus mémoire
352 bits352 bits256 bits256 bits256 bits
Bande passante mémoire
616 Go/s484 Go/s448 Go/s448 Go/s320 Go/s
ROP
8888646464
Cache L2
5,5 Mo2,75 Mo4 Mo4 Mo2 Mo
TDP
260 W250 W250 W225 W180 W
Transistors (milliards)
18,61213,6
13,67,2
Taille du GPU
754 mm²471 mm²545 mm²545 mm²314 mm²
Support SLI
x8 NVLink x2MIOx8 NVLinkx8 NVLinkMIO

Méthode et système de test

Le système de test et la méthodologie employée ont déjà été traités en détail. Vous pouvez tout savoir en consultant notre article sur nos nouvelles méthodes de test des cartes graphiques.

Système
Intel Core i7-8700K @5 GHz
MSI Z370 Gaming Pro Carbon AC
2x 8GB KFA2 HoF DDR4 4000
1x 1 To Toshiba OCZ RD400
2x 960 Go Toshiba OCZ TR150
Be Quiet Dark Power Pro 11, 850W
Windows 10 Pro à jour
Refroidissement
Alphacool Eisblock XPX
5x Be Quiet! Silent Wings 3 PWM (Simulation boîtier fermé)
Thermal Grizzly Kryonaut
Moniteur
Eizo EV3237-BK
Boîtier
Lian Li PC-T70 modifié (ouvert et fermé)
Mesures électriques
Point de mesure sans contact sur le slot PCIe, via un riser PCIe
Point de mesure sans contact sur les connecteurs PCIe d’alimentation
Mesure directe au niveau de l’alimentation
2x oscilloscopes Rohde & Schwarz HMO 3054 multicanaux, 500 MHz avec fonction mémoire
4x pinces ampèremétriques Rohde & Schwarz HZO50 (de 1 mA à 30 A, 100 KHz, courant continu)
4x sondes de test Rohde & Schwarz HZ355 (10:1, 500 MHz)
1x multimètre numérique Rohde & Schwarz HMC 8012, avec fonction mémoire
Imagerie thermique
Caméra infrarouge Optris PI640
Logiciel PI Connect
Mesures sonores
Micro NTI Audio M2211 (avec fichier de calibration)
Interface Steinberg UR12 (avec alimentation fantôme pour les microphones)
Creative X7
Logiciel Smaart v.7
Chambre anéchoïque, 3,5 x 1,8 x 2,2 m (LxlxH) 
Mesures axiales, à la perpendiculaire du centre de(s) la source(s) sonore(s), distance de 50 cm
Nuisances sonores exprimées en dBA (lent), analyse en temps réel (RTA)
Spectre de fréquence représenté sous forme de graphique

La carte en détails

Ce modèle reste particulièrement lourd et imposant : 1525 grammes sur la balance, 32,5 cm de long (de l’extrémité de la coque du système de refroidissement à l’équerre PCI), 13,5 cm en largueur (du sommet de la coque à l’extrémité de la fente PCIe) et pas moins de 5 cm d’épaisseur (auxquels s’ajoutent encore 0,5 cm pour la plaque arrière en métal brossé). Il faudra bien vérifier avant l’achat que son boitier est en mesure d’héberger un tel gabarit. La coque du système de refroidissement est constituée en majorité de plastique noir mat sur laquelle dominent les applications translucides rétroéclairées une fois la carte allumée. Bien évidemment, le logiciel fourni permet de gérer les effets pour les synchroniser avec le reste des composants RVB de son système. Le logo GeForce sur le dessus est lui aussi rétroéclairé. 

Image 3 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide
Image 4 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Notons aussi que la carte est normalement fournie avec une béquille, mais mon exemplaire de préproduction destiné à la presse n’en contenait aucun, la béquille s’étant sûrement fait la malle, à moins que ce ne soit un oubli du stagiaire chargé de faire les paquets… 

Image 5 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide
Image 6 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Côté sorties, on retrouve les mêmes que sur la Founders Edition de Nvidia : une sortie HDMI 2.0, trois DisplayPort 1.4 et une USB-C. Cette version non Ti de la RTX 2080 doit se contenter de deux connecteurs d’alimentation au lieu de trois, mais ils devraient largement suffire pour alimenter la carte.

Image 7 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide
Image 8 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Démontage : PCB et dissipateur

Alimentation

Le PCB maison imaginé par MSI se décline dans sa dernière révision, la 3.2. On retrouve les deux connecteurs d’alimentation externe ATX, comme on peut s’y attendre d’une telle carte. Toutes les entrées d’alimentation, celle de la fente de la carte mère y compris, sont équipées d’une bobine (de 330mH et 1μH respectivement) pour lisser les pics de courant, de points de mesure et d’un fusible. 

Image 9 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Le contrôleur PWM est un MP2888A de MPS est un modèle récent capable de fournir de manière très précise les tensions nécessaires aux GPU de dernière génération. Il est normalement capable de gérer jusqu’à dix phases simultanément, mais il n’utilise ici que huit phase, deux d’entre elles sont doublées. Les deux phases pour la mémoire sont gérées par un contrôleur uP9512P.

Image 10 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Dissipation

Le système de refroidissement pèse 1018 grammes, coque comprise. On inclut la petite plaque de maintien et refroidissement dédiée aux modules mémoire et cachée sous les radiateurs. Les convertisseurs de tension possèdent leur propre bloc de refroidissement. 

Image 11 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Un caloduc de 8 mm et cinq de 6 mm d’épaisseur transportent la chaleur jusqu’aux extrémités des radiateurs. Le bloc de refroidissement GPU est surmonté par un ventilateur de 8,5 cm d’envergure tandis que les deux autres ont une envergure de 9,5 cm. Par rapport à la RTX 2080 Ti, les condensateurs sont de facture plus simple mais surtout de forme différente, ce qui rend donc ce PCB incompatible avec les blocs de watercooling prévus pour la MSI RTX 2080 Ti Gaming X Trio. Attention donc à ne pas se tromper !

Image 12 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

La plaque arrière massive (elle pèse 141 grammes) en aluminium participe au refroidissement de la mémoire et du GPU via l’application de pads thermiques à leur niveau. Une bonne idée pour la mémoire, moins pour le GPU, qui est déjà suffisamment refroidi via le bloc de refroidissement, et qui va donc plutôt recevoir la chaleur des autres composants via la plaque arrière.

Image 13 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide
Type de refroidissementPar air
Bloc de refroidissementEn aluminium nickelé
RadiateurEn aluminium, orientation verticale, lamelles peu espacées
Caloducs1 de 8 mm d’épaisseur et 5 de 6 mm en cuivre et matériaux composites, nickelés
Refroidissement VRM10 VRM GPU et 2 VRM via bloc de refroidissement dédié
Refroidissement mémoireVia cadre de stabilisation
Ventilateurs2 ventilateurs de 9,5 cm à 14 pales, 1 ventilateur de 8,5 cm à 14 pales ; mode passif 
Plaque arrièreEn aluminium, participe au refroidissement

Benchmarks QHD / 4K

Par rapport à la GeForce RTX 2080 Founders Edition, la carte se montre 4 à 5 % plus rapide. Overclockée, on gagne encore 1 à 3 %. On n’observera donc à l’œil nu pas de différence notable de fluidité, mais on se consolera peut-être par un bon score dans les benchmarks pour peu que les nuisances sonores accrues ne soient pas un problème. À la demande répétée des lecteurs, nous incluons dans nos graphiques comparatifs les résultats d’OC.

Performances QHD (2560 x 1440 pixels)

Performances 4K (3840 x 2160 pixels)

Consommation

La consommation au repos de 15,9 W est nettement supérieure à celle de la Founders Edition. En jeu, la carte consomme 277 W et en test de torture 279 W, soit plus que le Power Limit par défaut fixé dans le BIOS. En poussant la carte dans ses derniers retranchements, on obtient au maximum 293 W, malgré le Power Limit fixé à 110 %. Selon le BIOS, la limite devrait être 285 W. Ce modèle est donc l’un des rares à consommer au final plus que le Power Limit. 

Image 38 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

L’image suivante montre les limites de consommation fixées par MSI dans le logiciel propriétaire : 

Image 39 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Les tensions sont tout à fait normales, et en overclocking, c’est la consommation maximale qui limite la carte, pas sa tension. 

Image 40 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

La répartition de la charge entre les différentes entrées d’alimentation est bien gérée, puisque le slot de la carte mère n’est jamais sollicité à plus de 5,5 A, la limite préconisée. Les connecteurs d’alimentation ATX ne doivent jamais fournir plus de 300 W.

Image 41 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Mesure des pics de consommation

Lorsque l’on mesure la consommation d’une carte au millième de seconde, on observe des pics bien plus importants qu’annoncés, et ceux-ci peuvent dans certains cas mener à l’arrêt impromptu du boitier d’alimentation. En effet, la consommation moyenne relevée sur plusieurs secondes (la TBP pour “Typical Board Power”), communiquée par le fabricant ou mesurée par la plupart des testeurs, ne permet pas de déduire automatiquement qu’un boitier d’alimentation est capable de soutenir la charge d’une carte graphique actuelle.

Image 42 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Des pics de consommation d’une durée allant de 1 à 10 ms peuvent en effet entrainer le mécanisme d’arrêt d’urgence (OPP, OCP), en particulier sur les alimentations multi-rails, et ce, alors que la consommation moyenne est bien en dessous de la norme. Pour la MSI RTX 2080 Gaming X Trio, je conseille donc une alimentation capable de fournir 350 à 400 W via les connecteurs d’alimentation ATX.

Températures,  fréquences et overclocking

Overclocking

La carte souffle le chaud et le froid : s’il est possible de l’overclocker légèrement, le jeu n’en vaut pas la chandelle. À froid, elle se maintient à environ 2085 MHz. Pour obtenir ce résultat, il faut pousser les ventilateurs au maximum, le Power Target à 110 % et relever manuellement la fréquence de 120 MHz. Si on laisse les ventilateurs avec le profil de refroidissement par défaut, on atteint tout de même un respectable 2010 MHz. Ce sont donc tout au plus 120 MHz supplémentaires que ce que la carte offre d’office.

Le Power Target relevé a pour conséquence une surconsommation de 52 W par rapport à la Founders Edition. Si on la pousse au maximum, s’ajoutent encore 20 W. Mais pour une carte qui, d’usine, frôle déjà les 2,0 GHz, cette augmentation n’est pas vraiment souhaitable, à moins de se chauffer à l’électrique. 

La mémoire se laisse aussi overclocker, on peut tirer facilement 150 MHz supplémentaires. Enfin, le système d’overclocking en un clic a son charme, mais si on souhaite à tout prix grappiller encore quelques pourcents, rien ne vaut un réglage manuel.

Températures et fréquences

Image 43 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Le système de refroidissement particulièrement imposant refroidit parfaitement les composants. On mesure à peine 66°C sur banc de test et 69°C boitier fermé. Ces basses températures accompagnées d’un relèvement du Power Target par défaut permettent à la fréquence de se maintenir à un niveau élevé. Par rapport à la Founders Edition de Nvidia, la carte est nettement plus rapide et mieux refroidie. 

Image 44 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Voici le tableau récapitulatif des mesures obtenues dans différents cas de figure : 

Cartes Anfangswert MSI RTX 2080 Gaming X Trio Endwert MSI RTX 2080 Gaming X Trio Endwert GeForce RTX 2080 Founders Edition
Boîtier ouvert
Température GPU 33 °C 66 °C 75°C
Fréquence GPU 2025 MHz 1965 MHz 1815 MHz
Température ambiante 22 °C 22 °C 22 °C
Boîtier fermé
Température GPU 34 °C 69 °C 75°C
Fréquence GPU 2025 MHz 1950 MHz 1800 MHz
Température ambiante 25 °C 46 °C 43 °C

Images infrarouges

Les images suivantes montrent la répartition des températures sur le PCB en jeu et test de torture, sur banc de test et boitier fermé. Les différences sont sensibles, mais dans l’ensemble, le refroidisseur n’a aucun mal à refroidir les composants et on n’observe aucun point chaud. 

Les modules de mémoire étant refroidis en partie par la plaque arrière, on peut supposer que leur température soit légèrement inférieure à celle mesurée ici plaque arrière ôtée pour prendre le cliché. On a donc remis la plaque en place et mesuré une différence de deux degrés, ce qui ne signifie pas pour autant que l’intégralité de ce gain soit répercutée sur la mémoire. 

Les images infrarouges illustrent une fois de plus que l’application de pads thermiques au niveau des VRM et du contrôleur PWM est n’est pas nécessaire. On salue la décision des ingénieurs MSI de ne pas tomber dans le travers de « patcher » tout et n’importe quoi avec des pads thermiques.

Ventilation et bruit

La fonction d’arrêt des ventilateurs au repos fonctionne, mais l’hystérèse n’est pas parfaite puisque la carte doit donner plusieurs impulsions avant que les ventilateurs ne se stabilisent, comme on le voit sur le graphique suivant. En overclocking, les ventilateurs poussés au maximum, la température descendait même à 52°C. Évidemment, la carte est alors vraiment bruyante, mais ça reste un cas plutôt théorique au vu des performances excellentes par défaut et dans une utilisation classique, la carte est relativement silencieuse. 

Image 49 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

En test de torture, la carte reste agréablement silencieuse. 

Image 50 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Observons comment se comportent les ventilateurs dans différents cas de figure avec pour référence, la Founders Edition :

MSI RTX 2080
Gaming X Trio
GeForce RTX 2080 Founders Edition
Rotation à chaud, boîtier ouvert1359 tpm 1887 tpm
Rotation à chaud, boîtier fermé1528 tpm 1959 tpm
Bruit à chaud37,9 dB(A), Boîtier fermé 39,6 dB(A), Boîtier fermé
Bruit au repos0 dB(A) 31,3 dB(A)
Impressions auditivessouffle perceptibleassez bruyant, peu de basses fréquences
Bruit électriquefaible, seulement quand les FPS sont élevés, et pour les changements de chargefaible, seulement quand les FPS sont élevés, et pour les changements de charge

Comme sur la Founders Edition, les ventilateurs sont gérés de manière individuelle (1 + 2) les mesures prennent pour référence le ventilateur tournant le plus rapidement dans les différents cas de figure. 

Spectre sonore

On mesure 37,9 dB avec des ventilateurs tournant à 1507 tpm, leur vitesse quand la carte est placée dans un boitier (notre mesure est faite sur banc de test, mais en fixant manuellement la vitesse des ventilateurs pour répliquer ce scénario). Le résultat est excellent et la Founders Edition est beaucoup plus chaude malgré une moindre consommation et une performance générale en retrait. 

Image 51 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

Le bruit émis par la carte est vraiment discret. On discerne de légers bruits de moteurs si on tend l’oreille et ceux-ci sont corroborés par l’analyse spectrale. Le souffle des ventilateurs est aussi présent, mais en gardant à l’esprit que la carte dégage plus de 280 W de chaleur, elle s’en sort avec bravoure. 

Résumé et conclusion

Résumé

Difficile de trouver à redire sur cette RTX 2080 Gaming X Trio de MSI. En cherchant bien, on peut critiquer son poids important, mais d’un autre côté, c’est ce qui lui permet de refroidir aussi bien les composants. 

Image 52 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide

On peut aussi critiquer le démarrage des ventilateurs un peu hésitant et rester longtemps à se demander pourquoi le petit ventilateur reste plus longtemps inactif que les deux autres, mais au final les composants sont bien refroidis, même en pleine charge. Les températures modérées permettent de conserver une fréquence élevée, la carte se plaçant en tête des trois GeForce RTX 2080 que nous avons testées jusqu’à présent.

Conclusion

Image 53 : Test : MSI RTX 2080 Gaming X Trio, silencieuse et rapide
8/10

MSI GeForce RTX 2080 Gaming X Trio

On aime
  • Performance élevée
  • Excellent refroidissement
  • Relativement silencieuse
  • Illuminations RVB réussies
  • Composants de qualité
  • PCB bien conçu
  • Finitions soignées
On n’aime pas
  • Particulièrement lourde (1,5 kg)
  • Très longue et haute
  • Power Target difficile à augmenter

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !