Accueil » Actualité » Un GPU AMD ‘Sienna Cichlid’ dans Linux, probablement ‘Big Navi’

Un GPU AMD ‘Sienna Cichlid’ dans Linux, probablement ‘Big Navi’

Un curieux GPU AMD dissimulé dans des correctifs Linux, lesquels arriveront dans une version stable en octobre.

Selon de précédentes informations, AMD devrait lancer ses GPU Big Navi en septembre. Une période qui coïncide également avec l’arrivée des GPU Ampere de NVIDIA. L’entreprise dirigée par Lisa Su vient de publier plus de 200 correctifs pour Linux. Certains concernent une carte graphique inconnue. Celle-ci répond au nom de code Sienna Cichlid.

Image 1 : Un GPU AMD ‘Sienna Cichlid' dans Linux, probablement 'Big Navi’

D’après Phoronix, Sienna Cichlid désigne sans aucun doute le GPU Big Navi attendu pour septembre. Bien sûr, il ne s’agit pas du nom commercial du produit, mais d’un nom de code visant à le dissimuler lors du déploiement de ces correctifs préliminaires. On suppose que le produit en question est un GPU Navi 21 sous architecture RDNA 2, récemment croisé avec 5120 processeurs de flux.

La RX 5950 XT aurait 5120 processeurs de flux, pour une puissance de 17,5 TFLOPS

VCN 3.0 et DCN 3.0

En effet, le site précise que « Sienna Cichlid est un GPU basé sur Navi » qui utilise les moteurs VCN 3.0 (Video Core Next) et DCN 3.0 (Display Core Next) d’AMD. Or les cartes graphiques Navi existantes s’appuient sur VCN 2.0 et DCN 2.0.

Pour le calendrier, ces correctifs Sienna Cichlid arriveront sous Linux 5.9 en août, pour une version stable prévue vers octobre. Des dates qui interpellent et laissent à penser que Sienna Cichlid pourrait bien être cette carte graphique RDNA 2 / Big Navi que Lisa Su évoquait déjà depuis quelques mois – les dates semblent correspondre.

Image 2 : Un GPU AMD ‘Sienna Cichlid' dans Linux, probablement 'Big Navi’

Selon AMD, les GPU RDNA 2 offriraient le même type de saut générationnel, en termes de performances, par rapport à RDNA que celui de Zen 2 face à Zen 1 du côté des processeurs. Si l’on profitait déjà d’une amélioration de près de 50 % des performances par watts entre les architectures GCN et RDNA 1, l’écurie rouge promet des gains similaires avec ce nouveau passage de relais. Procédé de gravure amélioré en 7nm+ par TSMC, nouvelle micro-architecture redesignée et support du ray-tracing accéléré matériellement et du VRS (Variable Rate Shading) : AMD semble bel et bien dans les starting-blocks pour contrer l’offre de Nvidia … elle-même revigorée avec l’architecture Ampere elle aussi prévue à la rentrée.