Accueil » Actualité » Une Nintendo Switch avec un SoC Ampere : Switch Pro ou Switch 2 ?

Une Nintendo Switch avec un SoC Ampere : Switch Pro ou Switch 2 ?

Certains des documents dérobés à NVIDIA mentionnent l’API NVN2, synonyme d’architecture Ampere et de support du DLSS.

Une Nintendo Switch Pro est l’objet de rumeurs depuis plusieurs mois, voire depuis le lancement de la Nintendo Switch en 2017. Jusqu’ici, les seules variantes de Nintendo Switch sont les modèles Lite et OLED qui, en matière de puissance, ne diffèrent pas de la version originale. La Switch Pro pourrait néanmoins être un peu plus qu’un fantasme : le code source du NVIDIA DLSS prétendument au mains des pirates du groupe Lapsus$ contiendrait des informations sur une console Nintendo non commercialisée.

Image 1 : Une Nintendo Switch avec un SoC Ampere : Switch Pro ou Switch 2 ?

Un dossier NVN2 rassemblerait des fichiers “nvndlss.cpp”, “nvn_dlss.cpp”, ou encore “nvn_dlss_backend.h”. Les mentions DLSS sont claires ; nvn est le nom de l’API graphique de la Nintendo Switch, ici en V2.

Le FSR d’AMD bientôt utilisé pour doper la Nintendo Switch ?

Un SoC Ampere gonflé de cœurs CUDA

Il y a également des références à un SoC NVIDIA Tegra T239 Orin. Il s’agirait d’une puce gravée en 8 nm avec un GPU à 2 048 cœurs CUDA. Pour la comparaison, le SoC NVIDIA Tegra T214 utilisé sur les Switch V2 est gravé en 16 nm ; son GPU possède seulement 256 cœurs CUDA. En outre, les architectures graphiques seraient différentes : Ampere au lieu de Maxwell. Précisons que le support de la technologie DLSS requiert également la présence de cœurs Tensor.

À partir de ces données, certains envisagent une Nintendo Switch Pro sous architecture Ampere profitant du DLSS 2.2 et d’une prise en charge du ray tracing.

En considérant les spécifications ci-dessus, l’écart de puissance entre cette Switch dite Pro et les Switch actuelles serait considérable. Elles questionnent également sur la rétrocompatibilité intragénérationnelle. En conséquence, plus qu’une Nintendo Switch Pro, toutes ces mentions concernent peut-être directement une Nintendo Switch 2. Or, la console a toujours du succès et la version OLED remonte à seulement octobre dernier ; ainsi, il ne faut probablement pas s’attendre à voir débarquer une nouvelle Switch à proprement parler avant plusieurs mois, voire années.

Source : TechPowerUp