Accueil » Actualité » Xbox Series X : Phil Spencer est ‘confiant’ face à la PlayStation 5 de Sony

Xbox Series X : Phil Spencer est ‘confiant’ face à la PlayStation 5 de Sony

Selon lui, Sony a fait du bon travail, mais la console de Microsoft est supérieure.

En fin d’année, un nouveau front va s’ouvrir dans la guerre opposant Sony et Microsoft, avec la commercialisation de leur console respective, les PlayStation 5 et Xbox Series X. La firme nippone a nettement remporté la bataille des consoles actuelles. Selon Wikipedia, plus de 110 millions de PS4 ont été vendues dans le monde depuis le lancement en 2013. Pour la Xbox One, les chiffres sont à peine de 50 millions (47 millions). Mais pour la Xbox Series X, Phil Spencer, responsable de la Xbox chez Microsoft, est confiant.

Image 1 : Xbox Series X : Phil Spencer est ‘confiant’ face à la PlayStation 5 de Sony

Dans une interview accordée à Gamelab Live, l’homme a réagi à la conférence de Sony organisée le 11 juin dernier et qui a notamment dévoilé le design final de la PlayStation 5. Il a déclaré : « J’ai regardé le show, j’ai trouvé qu’ils avaient fait du bon travail […]. En tant que concurrent, c’est génial de savoir où ils en sont, de voir leur machine, les jeux. Mais pour être honnête, je me suis senti serein après avoir vu leur show. Je pense que nos avantages en matière hardware vont se manifester au fur et à mesure que nous parlons de nos jeux, du framerate et d’autres choses ».

Phil Spencer nous donne rendez-vous en juillet, période au cours de laquelle Microsoft doit organiser un événement dont la date exacte reste pour le moment inconnue : « Je me sens confiant par rapport à juillet, au gameplay que nous montrerons et à nos capacités hardware ».

L’Unreal Engine 5 affole nos rétines avec une première démo technique tournant sur PlayStation 5

Des architecture proches

Si l’on se base sur les caractéristiques techniques des deux consoles, comme on le précisait dans une précédente actu, les PS5 et Xbox Series X reposent sur des choix architecturaux similaires.

Elles embarquent toutes les deux un SoC AMD Zen 2 à 8 cœurs / 16 threads. Celui de la Xbox Series X est un peu plus véloce, avec une fréquence de 3,8 GHz contre 3,5 GHz pour la PlayStation 5. En ce qui concerne la mémoire, il y a dans les deux cas 16 Go de mémoire GDDR6. Chez Sony, le bus est de 256 bits contre 320 bits chez Microsoft. Les bandes passantes mémoire sont ainsi légèrement différentes : 448 Go/s exploitables sur les 16 Go pour la PS5 contre 560 Go/s pour les 10 premiers gigaoctets pour la Xbox Series X, puis 336 Go/s sur les 6 Go suivants.

Enfin, les deux machines s’arment d’un GPU RDNA 2. Là encore, si celui de la Xbox Series X embarque plus d’unités de calcul (52 contre 36), celui de la PlayStation 5 est cadencé à 2,23 GHz contre 1,82 GHz pour celui de la Xbox. Sur le papier, le GPU de la console de Microsoft offre quand même plus de puissance : 12 TFLOPS contre 10,28 TFLOPS.

Les jeux, le nerf de la guerre ?

Néanmoins, les choix des consommateurs ne sont bien entendu pas uniquement dictés par des considérations matérielles. Le catalogue de jeux reste un élément déterminant.

Or, Sony a déjà montré plusieurs exclusivités. De manière générale, la firme nippone a un avantage historique par rapport à Microsoft dans ce domaine. Mais la firme de Redmond se targue que sa Xbox Series X aura des milliers de jeux dès son lancement grâce à une rétrocompatibilité totale sur quatre générations. En outre, Microsoft a consenti beaucoup d’investissements pour étoffer sa ludothèque. Aactuellement, quinze studios travaillent sur des exclusivités. Des exclusivités qui sortiront néanmoins à la fois sur Xbox Series X mais aussi sur PC. Indubitablement, ce choix pourrait de nouveau favoriser les combinaisons PC / Playstation 5 plutôt que PC / Xbox Series X.

Source : Videogameschronicle