Se connecter / S'enregistrer

16 ans de cartes mères Intel

16 ans de cartes mères Intel
Par
Return To Castle Intel

Il y a quelques semaines, nous vous avons fait visiter les entrailles de Hawthorn Farm, l’usine dans laquelle Intel conçoit et teste ses futures cartes mères haut de gamme. En chemin vers la sortie du bâtiment, nous avons descendu un corridor qui se terminait par le détecteur de métaux que quiconque doit traverser pour pénétrer dans le bâtiment. Les murs de ce corridor sont tapissés de dizaines de cartes mères encadrées : un véritable musée retraçant les nombreuses années passées par Intel à raffiner ses cartes mères.
 
Comme tous les passionnés de technologie, nous avons tendance à être amnésiques. Il existe tellement de choses intéressantes aujourd’hui, et nous en attendons tellement d'autres dans les prochains mois que nous oublions parfois d’où nous sommes partis et quels efforts ont été nécessaires pour en arriver jusque-là. En marchant dans ce corridor nous avons remonté le temps et avons profité d'une vue exceptionnelle sur la courbe de l’évolution. Certaines technologies existent toujours aujourd’hui, certaines autres ont connu leur heure de gloire puis se sont éteintes sans bruit.

À la fin de notre première visite, nous n’avions pu parcourir que la moitié du corridor. Ayant passé plus de 20 ans à jouer avec des composants, il nous était impossible de ne pas nous arrêter à chaque cadre, avec un « Oui, je me souviens de ça ! » ou un « ça s’appelait comment déjà ce truc ? ». Nous avions envie de rester là pendant des heures. Ce que nous avons pu faire lors de notre deuxième visite, munis de notre appareil photo et de notre trépied. Nous avons rassemblé ici les clichés d’une sélection des douze meilleures cartes, celles qui sortaient du lot par leur importance historique.

Lire plus Lire moins
Afficher les 19 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • -3 Masquer
    lucien223 , 14 avril 2009 09:56
    le port pret du pci est une alimentation pour une meilleur gestion du mode veille
  • -3 Masquer
    lucien223 , 14 avril 2009 09:57
    Le connecteur d’alimentation entre le quatrième port ISA et pour une meilleur gestion du mode veille
  • Col Hanzaplast , 14 avril 2009 10:12
    C'est le fameux connecteur d'extension d'alimentation qu'on ne sait jamais où brancher ! :D 
  • NicolBolas , 14 avril 2009 11:38
    non, c'est juste un apport en jus pour les bus, il n'y avait pas de mode veille sur ces cartes là ;) 
  • -1 Masquer
    babinours1st , 14 avril 2009 12:01
    Citation :
    Skulltrail n'est pas parfaite, son talon d'Achille étant sans aucun doute son recours à la FB-DIMM


    Je ne vois pas trop en quoi c'est un talon d'Achille, c'est du très haut de gamme, donc de la FB-Dimm n'est pas aberrante!
  • -1 Masquer
    e-TE_iut , 14 avril 2009 12:13
    l'overdrive, je l'avais presque zappé celui la ^^

    bande de chanceux d'avoir pu parcourir ce couloir :o 
  • -1 Masquer
    Krabardaf , 14 avril 2009 13:25
    babinours1stJe ne vois pas trop en quoi c'est un talon d'Achille, c'est du très haut de gamme, donc de la FB-Dimm n'est pas aberrante!

    Absolument, je n'ia pas bien compris la remarque non plus. la FB-DIMM à des avantages, expliquées en détail ici, par CPC : http://www.canardpc.com/dossier-32-300-Skulltrail___DDR2_FBDIMM___Core_2_Extreme_QX9775.html
  • -1 Masquer
    pascal16 , 14 avril 2009 13:34
    dans les trucs de 98-00 :

    -> les ports série et paralleles sont souvent des connecteurs internes sur la carte mère, on fait le repport sur l'arrière avec un bracket (un T). Des cartes très récentes ont toujours la même connectique (comme ma MSI K9AG machinbidule).

    -> le Socket 7 a eut plusieurs versions, les premières ne descendaient pas assez bas en tension pour les processeurs plus récents (le k6-2 450 existait dans ces 2 versions)

    -> vers 2000, les cartes son avaient des connecteurs spéciaux pour CDroms car ceux-ci n'étaient pas à la norme IDE. C'est la carte son qui servait donc de port interface pour CDrom (3 connecteurs différents). Quand le cdrom ide sont apparus, on a eut des cartes son avec connecteur IDE, le pied. Au passage, la carte son était aussi indissociable du port joystick.

    -> 1998, c'est le début de l'AGP, mais très peu de carte vidéo étaient dispo, et quand elle sont sorties, l'AGP pouvait manquer d'alimentation pour les faire fonctionner. Il n'y avait pas non plus de tacquet de meintient de la carte vidéo, elle se débranchait au transport. Le tacket a été rajoute ensuite.

    -> 1998, c'esy aussi le dbut de l'usb1, avec quasiment aucun périphérique usb dispo.

    -> l'I810 à gravé dans les cerveaux que Carte vidéo intégrée = pas d'extension vidéo possible alors que c'est l'exception qui conforme la règle.

    -> rattage de la mémoire rambus, alors que la DDR était sorti, Intel reviens à la SDRAM au lieu de la DDR, AMD était très heureux de cette décision.
  • -1 Masquer
    shawy , 14 avril 2009 15:31
    Citation :
    -> le Socket 7 a eut plusieurs versions, les premières ne descendaient pas assez bas en tension pour les processeurs plus récents (le k6-2 450 existait dans ces 2 versions)

    les K6-2 c'était du socket super7 ...
    il n'y avait pas que les voltages d'alimentation du cpu qui changeaient, il y avait aussi le fsb de 100MHz qui était nécessaire.
    (le socket7 c'était juste du 66&75MHz (voir 83.3MHz avec overclocking))

    Citation :

    Au passage, la carte son était aussi indissociable du port joystick.

    Roooh ... c'est le port Midi (= interface de communication avec des périphériques musicaux, comme beaucoup de clavier/synthétiseur) qui était associé à la carte son.
    ... mais, c'est vrai, qu'au passage, ce port servait, aussi, de port joystick ...

    Citation :
    Il n'y avait pas non plus de tacquet de meintient de la carte vidéo, elle se débranchait au transport. Le tacket a été rajoute ensuite.

    si tu fait référence au petit crochet en bout de port (un peu comme pour les ram), ce n'est absolument pas standard :
    mon actuelle Asus_A7N8X-Dlx (nForce2) n'a pas de "crochet" sur son port agp8x ... (mais bon là il faut dire que c'est en fait un port agp-pro)

    Citation :

    -> l'I810 à gravé dans les cerveaux que Carte vidéo intégrée = pas d'extension vidéo possible alors que c'est l'exception qui conforme la règle.

    i810 n'interdit pas de mettre une vrai CG !?... c'est juste que les CM i810 n'offraient pas de port AGP, il faillait donc forcément une carte PCI.
  • -1 Masquer
    Johan_et_Pirlouit , 14 avril 2009 18:00
    Article intéressant, mais avec toujours autant d'approximations. Faire un article technique et historique c'est bien et très sympa, se documenter un peu pour adapter son texte c'est mieux ;)  ..


    Page 2 :
    Citation :
    Et les grosses puces carrées ? Non, elles ne font pas partie du chipset, elles gèrent les Entrées/Sorties.
    Justement si : un chipset porte bien son nom : "jeu de composants" ou "ensemble de puces". Or un chipset n'a pas toujours été la fameuse paire de puces Nord / Sud : auparavent, avant que les fonctions ne soient plus ou moins intégrées en une ou deux puces, le chipset se constituait de plusieurs puces dédiées, donc visibles individuellement sur la carte mère.

    Sources :
    - Chipset (fr)
    - Northbridge (fr)
    - Southbridge (fr)


    -----------------------------

    Page 3 :
    Citation :
    Vous remarquerez sans doute une chose sur les très vieilles cartes mères : certains ports pour mémoire vive SIMM proches des bords de la carte sont inclinés à 45°.
    Sur certaines anciennes cartes mères seulement, selon le design utilisé par les constructeurs, donc le choix du placement des connecteurs SIMM.

    -----------------------------

    Page 7 :
    Citation :
    Triton supportait aussi le tout nouveau PCI 2.0.
    Oui, mail il n'a pas été le premier. Le PCI est "né" en 1992 (PCI 1.0), la version 2.0 est apparue en 1993 et il a été implanté en 1994 avec les chipset de la série i420 pour processeurs 486.

    Sources :
    - Peripheral Component Interconnect (fr)
    - Chipset Intel (fr)


    -----------------------------

    Page 10 :
    Citation :
    Le premier trimestre de 1998 a vu la naissance de Seattle, la première carte mère Intel à atteindre les 100 MHz de Front-Side Bus (FSB). C’était aussi la carte qui a accompagné le lancement des Pentium II.
    Justement pas. Le Pentium II est sorti plus tôt et était avec un FSB de 66 MHz. Le chipset de prédilection pour le pII à FSB 66 MHz était le i440LX "Balboa", sorti en aout 1997. Il est d'ailleurs le premier chipset Intel pour le Pentium II à gérer la SDRAM, l'AGP 1.0 (2x) et l'Ultra-DMA/33. C'est le i440BX, sorti 8 mois plus tard, qui a apporté le support officiel du FSB 100 MHz.

    Page 11 :
    Citation :
    L’intégration est poussée un cran plus loin sur Seattle, cette fois via l’arrivée de deux ports USB, tellement nouveaux à cette époque qu’il n’y avait quasiment rien à y brancher. L’USB était géré par le southbridge PIIX4E.
    Intel n'a pas été le premier à intéger les ports USB à l'arrière de la carte mère, il étaient présents chez les concurrents depuis le chipset i440LX et les tous premiers Pentium II commercialisés sur cartes mères ATX (exemple Asus P2L-97).

    Source :
    - Chipset Intel (fr)


    -----------------------------

    Page 18 :
    Citation :
    Vancouver possédait toujours un port jeu sur son panneau arrière. À part cela, le seul élément curieux que l’on peut voir sur la carte est l’ensemble de connecteurs sous les ports floppy et PATA, prévus pour les ports déportés en face avant du boitier (qui eux-mêmes étaient une invention encore récente à l’époque). Regardez attentivement et vous verrez que cet ensemble est décalé par rapport aux connecteurs PATA et Floppy de quelques millimètres : une curieuse coquetterie de la part d’Intel.
    Lapin compris... Mieux texte rédiger syntaxe avec utiliser meilleure ?

    -----------------------------

    Page 22 :
    Citation :
    Garibaldi innovait encore par l'adoption des technologies d'économie d'énergie APM et ACPI
    Pas exactement : l'APM (Advanced Power Management) était déjà présente dans les premières cartes mères ATX, la dernière évolution de l'APM datant de 1996, peu avant l'apparition de la première version de l'ACPI qui, elle, est née en 1996 et est arrivée progressivement depuis le début du Pentium II (le i440LX a déjà un début de gestion ACPI, bien que très basique).

    Sources :
    - Advanced Power Management (en)
    - Advanced Configuration and Power Interface (en)


    -----------------------------
    -----------------------------

    A part ça,
    shawyi810 n'interdit pas de mettre une vrai CG !?... c'est juste que les CM i810 n'offraient pas de port AGP, il faillait donc forcément une carte PCI.
    Si : le i810 ne dispose pas de la capacité à proposer un connecteur AGP. Donc, impossible d'utiliser un i810 et une carte graphique AGP, c'est pourquoi aucun constructeur n'a proposé de connecteur AGP avec les i810. Chose d'ailleurs très fréquente avec d'autres chipsets de la série i8xx quand ils intégraient un circuit graphique (IGP).
  • -1 Masquer
    Veaux , 14 avril 2009 18:35
    Pas de carte avec por VLB chez Intel? Ct la classe qd meme les cartes de 3km de long Diamond et consort
  • -1 Masquer
    luccat , 14 avril 2009 23:19
    J'ai aussi une collection de cartes mères dont la plus anciennes de PC est de 1986 avec un 8086 et d’autres avec 80286, 80386, 80486 et Pentium avec des bus ISA, Local Bus et PCI. Plus 1 Oric Atmos, un Amstrad 464 plus 2 macintosh.
    J’ai l’intention d’en faire des photos pour mon site Web.
  • striker666 , 15 avril 2009 11:09
    Page 13 : Le slot beige en haut ne correspond pas à un slot AGP pour y mettre une carte vidéo (juste en dessous on a une puce ATI 3D et la ram vidéo à droite de cette puce). Il doit plutôt s'agit d'un slot pour du cache ou pour ajouter de la ram à la vidéo intégrée.
  • Anonyme , 15 avril 2009 16:08
    Et le slot VLB, sur les dernières cartes mère pour 486, l'extention du bus ISA.
  • djisux , 15 avril 2009 22:52
    Sans oublier que les ports PS/2 etait énorme à l'époque!
  • Anonyme , 16 avril 2009 12:42
    ah ah ah des GEEK de CROMAGNON
  • cecemel , 15 juin 2009 09:46
    C'est pour augmenter le debit d'alimentation a 250-300 Watt ;) 
    http://leblogdesofteac.blogspot.com/2009/06/intel-plato-atx-6pin-presence-pccom.html
  • Anonyme , 18 juillet 2009 10:34
    Le port près du PCI sur la carte mère PLATO servait à alimenter les ports PCI en 3,3v.
    Les alims de l'époque n'envoyaient que du 5v. Si on voulait utiliser une carte PCI en 3,3v il fallait utiliser ce connecteur.
  • patalex , 22 mars 2010 11:07
    instructif :)  merci pour cette article