Comparatif : 7 GeForce GTX 670 sur le grill

Gigabyte GTX 670 Windforce 3X

La Gigabyte GTX 670 OC Windforce 3X est une carte qui donne envie d’overclocker soi-même : elle emploie le PCB de la GTX 680, un connecteur PCIe 6 broches et un 8 broches tout en se contentant de 980 MHz au niveau du GPU. On a donc naturellement l’impression que son potentiel est sous-exploité, ce qui s’est confirmé comme on le verra plus loin : le modèle de Gigabyte a pu être amené assez facilement à 1059 MHz. Pourquoi donc avoir choisi des fréquences d’origine aussi modestes ?

Bonne nouvelle, le dissipateur Windforce 3 qui brillait déjà par son poids plume a enfin été optimisé : déjà croisé sur la GTX 680, nous avions tenté de convaincre Gigabyte d’opter pour un contrôle moins agressif des ventilateurs. Nos oreilles comme la capture d’écran ci-dessous confirment que le constructeur a revu sa copie :

Au lieu d’un fonctionnement à 40% par défaut comme sur les Radeon HD 7870 et GeForce GTX 680 (avant mise à jour de leur BIOS), les ventilateurs de la GTX 670 commencent à 20 % seulement, ce qui se traduit par 810 tr/min. Comme on le verra plus loin, la GTX 670 OC Windforce 3X et la GTX 670 DirectCU II sont de loin les cartes les plus silencieuses au repos. Notons en parallèle qu’il s’agit de la plus longue carte du comparatif et non sans raison, puisque c’est aussi la seule à embarquer trois ventilateurs. Le carénage du dissipateur est si léger que Gigabyte n’a pas rajouté de cadre intégral : seule la partie supérieure du PCB est stabilisée.

Outre le fait d’être la plus longue carte du comparatif, la GTX 670 OC Windforce 3X est aussi la plus fine, ce qui est un pousse au crime : on en imagine très bien deux en SLI sans pour autant avoir un boitier gigantesque.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire