OVH OverTheBox : en attendant la fibre, multipliez l'ADSL !

[MAJ] Suite au passage en production d'OverTheBox d'OVH, nous avons mis à jour notre dossier afin de tenir compte des corrections apportées au service.

Malgré la volonté affichée du gouvernement, malgré les promesses répétées des opérateurs, de nombreuses régions de l’hexagone doivent encore faire avec des connexions à faible débit. Or, lorsque son activité professionnelle exige un accès à internet performant, il est difficile de se satisfaire d’une connexion ADSL 4 Mbit/s. L’hébergeur français OVH a présenté au lancement de l’automne une solution à ce problème : OverTheBox.

OverTheBox c’est à la fois une box, qui s’ajoute derrière le modem et un service - payant - tournant sur l’infrastructure d’OVH. Les deux ensembles permettent d’agréger plusieurs connexions indépendantes pour en faire un seul gros tuyau d’accès à internet. Jusqu’à quatre connexions peuvent être associées, non seulement pour augmenter le débit total, mais aussi pour se protéger des pannes. Révolutionnaire ? Absolument pas : l’agrégation n’est pas nouvelle, le système pfSense basé sur FreeBSD par exemple, permet de faire de même, et même plus, depuis longtemps.

Mais là où pfSense peut se révéler complexe à mettre en œuvre, OVH mise sur la simplicité et cible donc les petites entreprises, ou entrepreneurs, qui n’ont pas de connaissance en réseau. La promesse est celle d’un équipement à peu près plug-and-play et d’un service bon marché. Promesse tenue ?

L’OverTheBox en détail


L’OverTheBox vendue 179,99 euros TTC par OVH (trois mois de service inclus) est en réalité un NUC Intel DE3815TYKHE, préinstallé. Il s’agit un NUC passif, animé par un processeur Intel Atom E3815 : une puce de génération Bay Trail, dotée d’un seul coeur à 1,46 GHz et consommant 5 W au maximum. OVH le dote de 2 Go de mémoire vive et d’un stockage flash eMMC de 4 Go, bien suffisant vu l’utilisation prévue.

Au dos, la présence d’un seul port Ethernet surprend : mais comment diable peut-on agréger plusieurs connexions si on ne peut pas les brancher ? La réponse est qu’OVH dédie cette OverTheBox au client moyen qui utilise les box des FAI - box, qui sans exception, contiennent déjà un switch. L’OverTheBox se place donc en aval du switch d’une box modem, sur laquelle doivent être connectées toutes les autres.

Le NUC OverTheBox offre également une sortie HDMI, au cas où on ait besoin d’un affichage direct et trois ports USB externes (deux USB 2.0 et un USB 3.0). Ces derniers ouvrent une possibilité intéressante : celle de pouvoir connecter directement un smartphone en mode modem. On peut ainsi envisager de palier le défaut d’une connexion ADSL principale via une ligne 3G/4G de secours. C’est d’ailleurs ce cas d’utilisation que nous avons testé.

Le tout fonctionne sous une version d’OpenWRT personnalisée par OVH pour ses besoins, version que l’hébergeur distribue en open source et qui peut donc être réutilisée par d’éventuels concurrents, mais aussi installée sur d’autres matériels.

Le NUC choisi par OVH est en effet très appréciable, car il est petit, parfaitement silencieux puisque dépourvu de toute pièce en mouvement et consomme très peu. Mais, sa puissance de calcul est aussi très faible et elle limite le débit maximum à 130 Mbit/s. Vu la cible du service (une entreprise ou un particulier souhaitant cumuler un maximum de quatre connexions ADSL) cette limite n’est pas gênante. Mais certains clients potentiels mieux lotis en accès internet pourraient être bloqués. La solution qui s’offre à eux est d’installer l’OS d’OVH sur un PC plus puissant.

La technologie

Mine de rien, l’OverTheBox est à la pointe de la technologie. Elle repose en effet sur un standard assez récent, le Multipath TCP (MPTCP). Cette extension au protocole TCP omniprésent permet de distribuer les paquets de données sur plusieurs interfaces de nature différentes. Le MPTCP est encore peu déployé, mais un acteur majeur lui fait confiance : Apple. Le MPTCP est présent sur iOS depuis sa version 7 et permet notamment aux iPhone et iPad d'utiliser une connexion WiFi ou cellulaire de manière fluide, sans interruption.

Toutefois, pour que le MPTCP fonctionne, il faut qu’il soit géré à la fois par le serveur et par le client. Comme il n’est pas pris en charge par tous les opérateurs, OVH doit router toutes les connexions vers sa propre infrastructure. L’hébergeur le fait en créant un tunnel VPN entre le client OverTheBox et ses propres serveurs.

Ceci a un inconvénient : OverTheBox est un service payant et non pas seulement une box à installer chez soi. En contrepartie, le VPN chiffre et sécurise les communications jusqu’aux serveurs d’OVH, l’adresse IP publique de l’abonné devient une adresse IP fixe appartenant à OVH, et l’abonné profite des protections anti-DDOS utilisées par OVH. Autant d'atouts pour qui souhaite auto-héberger un web ou un cloud privé, par exemple.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • totor90
    Sauf que OVH en ADSL = support 0 si un problème de débit apparait sur une ligne (comme les autres opérateurs en fait)
    0
  • Yannick G
    Quote:
    Sauf que OVH en ADSL = support 0 si un problème de débit apparait sur une ligne (comme les autres opérateurs en fait)


    Ils ont pourtant l'air super réactifs sur les ML en cas de problème.
    0
  • obarthelemy
    Interessant, merci.
    0
  • spencefoxtrot
    "L’OverTheBox se place donc en aval du switch d’une box modem, sur laquelle doivent être connectées toutes les autres."
    "Faux" : elles peuvent être branchées en cascade aussi!
    0
  • Yannick G
    1342613 said:
    "L’OverTheBox se place donc en aval du switch d’une box modem, sur laquelle doivent être connectées toutes les autres." "Faux" : elles peuvent être branchées en cascade aussi!


    https://twitter.com/YannickTHFR/status/700615296734916608

    :whistle:
    0
  • totor90
    502412 said:
    Quote:
    Sauf que OVH en ADSL = support 0 si un problème de débit apparait sur une ligne (comme les autres opérateurs en fait)
    Ils ont pourtant l'air super réactifs sur les ML en cas de problème.


    Bof un problème en ce moment er depuis trois jours silence radio du support. Ce n'est vraiment pas un support pro. Et c'est juste un problème administratif...
    C'est correcte pour un support lowcost mais justement c'est vendu pour du pro....lol
    0