Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Foxconn P67A-S

Comparatif : 9 cartes mères P67 sur le grill
Par

Les premiers clients de Foxconn sont les OEM et ODM, les particuliers venant loin derrière. Après quelques rumeurs l’année dernière selon lesquelles Foxconn était sensé se retirer du marché de détail, nous ne sommes pas surpris de voir l’entreprise porter son effort sur des produits à fort volume plutôt que des modèles haut de gamme. En revanche, il est plus surprenant que la marque ait accepté de nous fournir cette P67A-S sachant que ses rivales du jour sont bien plus chères et à priori mieux équipées.

En voyant la P67A-S arriver nous étions tenté de croire que la cible de Foxconn était la même que celle de Biostar : gros potentiel d’overclocking à prix serré. Une carte mère avec un étage d’alimentation costaud et peu de fonctionnalités additionnelles à 140 euros voir moins serait effectivement la bienvenue, or on voit justement que la P67A-S n’embarque qu’un seul contrôleur additionnel (pour l’eSATA), pas de troisième slot PCIe 16x superflu parce que câblé en 4x et seulement deux ports USB 3.0 à l’arrière. Ceci dit, la carte donne une toute autre impression une fois déballée.

Les deux ports PCI Express  sont séparés de trois espaces et basculent en 8x avec deux cartes graphiques installées. Au chapitre des curiosités, on note la présence d’un port Ultra ATA juste à côté du connecteur ATX tandis qu’un affichage à deux chiffres ainsi qu’un jeu de boutons power et reset à même la carte mère tend à rappeler les produits de la marque orientés overclocking. Vu son étage d’alimentation à quatre phases, on n’attend justement pas des merveilles à ce niveau.

A défaut d’être idéal, le placement du connecteur audio frontal a été avancé de quelques centimètres par rapport au coin inférieur gauche de la P67A-S. Le placement des ports SATA est en revanche loin de constituer un progrès : l’accès aux deux connecteurs jaunes risque d’être bloqués par une carte graphique aux dimensions supérieures à celles d’une GTX 460 / HD 5770 par exemple.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le jeu d’accessoires fourni est spartiate : deux nappes SATA et une plaque arrière.