Comparatif : 9 cartes mères P67 sur le grill

DP67BG UEFI

Bien qu’étant limité, l’UEFI d’Intel dispose quand même des réglages cruciaux pour l’overclocking.

Sur la première page figurent le BLCK (host clock) ainsi que les tensions chipset et processeur.

La page « Processor Overrides » abrite la tension du core, les plafonds et coefficients multiplicateurs. Faute de pouvoir affiner la gestion du Turbo Boost, l’overclocking à ce niveau devra donc se faire exclusivement par ses coefficients.

Le choix de réglages en matière de latences mémoire est assez riche tout comme les tensions. D’autre part, la DP67BG a même accepté le profil XMP-2133 de nos barrettes.

Malheureusement nous avons rencontré des problèmes de « cold boot » lorsque la mémoire était réglée au-delà de DDR3-1600 avec deux barrettes et DDR3-1333 avec quatre, ce sont donc les valeurs que nous avons rapportées plus loin lorsqu’il s’agit d’overclocking.