Comparatif de SSD mSATA pour Ultrabook

Fins, élégants et munis d’une batterie leur permettant d’endurer une journée de travail, les Ultrabook illustrent l’avenir de l’ordinateur portable (voir notre comparatif de 8 Ultrabook). Les constructeurs ont cependant dû faire des sacrifices pour arriver à un poids et un gabarit aussi réduit, à commencer par le stockage : au lieu d’un disque dur SATA 2,5 pouces standard comme l’on peut en trouver dans la plupart des notebooks, les Ultrabook s’appuient presque tous sur un périphérique de stockage en mSATA.

Un connecteur mSATA ressemble beaucoup à celui d’un périphérique PCI-E mini card, d’autant plus que tous deux partagent la même connectivité électrique, mais les apparences sont trompeuses : comme son nom l’indique, le mSATA gère un signal SATA et non pas PCI Express. Il faut donc s’abstenir de recycler un vieux SSD mini PCI-E dans un Ultrabook.

Au-delà de la notion d’interface, plusieurs Ultrabook embarquent des SSD OEM qui peuvent s’avérer décevants en termes de performances. Ce genre de problème se résout très facilement sur un notebook classique vu que l’on a l’embarras du choix pour ce qui est des SSD 2,5 pouces. Dans le cas d’un Ultrabook, les possibilités sont nettement plus restreintes, d’autant plus que bon nombre de SSD mSATA se destinent à la mise en cache et non pas au stockage des données.

Nous avons opposé 10 SSD mSATA de quatre marques différentes pour y voir plus clair : existe-t-il un modèle capable de sortir du lot ?

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Aillant besoin d'un maximum d'espace, je compte acheter un SSD mSATA mais une question me turlupine, peut-on installer l'OS sur le SSD et booter dessus?
    0
  • Bah bien sur, c'est le cas dans la plupart des ultrabooks ;)
    (ceux avec SSDs)
    0