Stockage mobile : quatre disques durs externes comparés

LaCie Little Disk, by Sam Hecht

Design

LaCie mise sur le designAu contraire de Verbatim, LaCie joue la carte du design avec sa série Little Disk « designed by Sam Hecht ». Ces disques bénéficient d’une esthétique soignée, imitant sans vergogne le monolithe de « 2001 L’odyssée de l’espace ». Seul le sigle LaCie en bas du boîtier vient troubler l’uniformité noire laquée de la coque. C’est beau certes, mais ça n’est pas pour autant pratique.

Premièrement, la volonté de minimalisme de Sam Hecht a contraint à dissimuler les connecteurs sous un capuchon. Celui-ci n’est pas rattaché au boîtier par un cordon et ne demande donc qu’à être perdu, au cours des branchements/débranchements et déplacements de ce disque, par nature amené à beaucoup voyager. De même, le boîtier n’est qu’en plastique, pas très rigide. Sa belle apparence risque donc d’être très rapidement abîmée par de vilaines rayures. Le boîtier n’est pas non plus compact, il est même plutôt épais. Enfin, nous n’avons pas été emballés par le micro-cordon USB rétractable intégré au boîtier. Il est vraiment trop petit pour permettre de positionner aisément le disque dur sur le bureau à côté du portable, ou pire sur un endroit stable lorsqu’on utilise le portable sur ses genoux. Heureusement, LaCie livre une rallonge.

Le disque LaCie en fonctionnement : un capuchon très perdable et un mini cordon USB pas très pratiqueOn voit ici les divers conecteurs et le bouton de commande
Notez que LaCie est un des rares constructeurs à avoir doté son disque bi-interfaces USB/FW de deux connecteurs Firewire 400. Cela autorise le chaînage de périphériques FW. Juste au dessus des connecteurs, on note la présence d’un bouton de raccourci. Nous verrons que son utilisation peut-être adaptée au besoin de l’utilisateur via un pilote spécifique. Enfin, un port d’alimentation est aussi présent.

Conception intérieure

Le démontage ne fait pas appel à des vis : il faut simplement extraire le tiroir contenant le disque dur de la coque extérieure. La conception interne est soignée. Le disque, un Samsung HM160JI SATA, est maintenu en suspension par un anneau élastique. Le PCB abrite un contrôleur étonnamment gros. Il s’agit d’un modèle Oxford Semiconductor OXUF934DSA. Ce circuit est très évolué : il gère les interfaces FW400, USB 2.0 et eSATA. Il accepte des disques SATA et peut même gérer un RAID 0.

Le disque LaCie, ouvertUne conception soignée, et un contrôleur haut de gamme

Offre logicielle

L’offre logicielle LaCie est très complète. Sur PC on a droit à LaCie 1-Click Backup Software, LaCie ShortCut Button et LaCie Sync. Le premier est un logiciel très simplifié de sauvegarde. Il n’apporte pas grand-chose par rapport à un copier-coller manuel puisqu’il ne gère même pas la planification des sauvegardes. LaCie ShortCut Button permet, comme son nom l’indique de modifier le comportement du bouton de raccourci présent sur le disque. Par défaut un appui sur celui-ci déclenche une sauvegarde, mais on peut aussi lui attribuer le lancement d’une application.

L'interface de LaCie 1-Click Back-up sous WindowsLaCie ShortCut Button : paramétrage du comportement du bouton de raccourci
Enfin, Lacie Sync est le plus intéressant des trois. Au contraire des deux premiers il ne s’installe pas sur l’ordinateur hôte, mais sur le disque lui-même. De là, il gère la synchronisation du contenu des dossiers du disque externe par rapport au contenu de dossiers cibles sur les différents PC. Les accès peuvent en plus être protégés par mot de passe. Ce logiciel permet même de synchroniser ses favoris internet et le contenu de ses boîtes mail pour peu que l’on utilise Outlook. Sur Mac, malheureusement, cette application n’est pas disponible, et l’on se retrouve donc sans rien à se mettre sous la dent.
LaCie Sync protège l'accès par mot de passeLa synchronisation peut toucher les favoris, les emails, et tous les fichiers