Accueil » Test » Asus Z97M-Plus : tout d’une grande ?

Asus Z97M-Plus : tout d’une grande ?

2 : La Z97M-Plus en détails 3 : Firmware et overclocking 4 : Overclocking 5 : Configuration du test 6 : Benchmarks et conclusion

Introduction

Image 1 : Asus Z97M-Plus : tout d'une grande ?

La Z97M-Plus est la moins chère des cartes mères Micro-ATX à chipset Z97 chez Asus, ce qui pourrait laisser croire qu’il s’agit d’un modèle entrée de gamme. La réalité est bien différente sachant que les deux autres modèles de la marque au même format sont la Gryphon Z97 Armor Edition (180 €) et la Maximus VII Gene (195 €). A 137 €, la Z97M-Plus est donc à considérer comme un modèle milieu de gamme.

Caractéristiques techniques 

Image 4 : Asus Z97M-Plus : tout d'une grande ?

Par rapport aux cartes mères Z97 précédemment testées, la Z97M-Plus est franchement sobre : les couleurs se limitent au revêtement doré sur les dissipateurs de l’étage d’alimentation et du chipset, tandis que le reste de la carte mère joue exclusivement sur des nuances noir/gris. Ce minimalisme n’est pas pour nous déplaire, mais il faut tout de même signaler que les couleurs un peu criardes peuvent avoir un intérêt lorsque l’on effectue des branchements au sein d’un boitier sans avoir un bon éclairage.

Image 5 : Asus Z97M-Plus : tout d'une grande ?

L’agencement de la Z97M-Plus est assez simple, bien qu’Asus propose quelques extras que nous n’avons pas vu sur des modèles concurrents. Sur le haut de la carte mère, on note une prise d’alimentation EPS à huit broches tout à fait classique et à droite de cette dernière, deux prises ventilateur à quatre broches compatibles PWM. A gauche de ces prises, on remarque un interrupteur « GPU Boost » à trois positions : overclocking CPU et GPU, overclocking CPU, GPU et BLCK ou position d’arrêt. Avec notre Core i7-4790K, la première position se traduit par un coefficient multiplicateur CPU de 46, 45 ou 44 suivant l’usage des cores. La seconde position maintient un coefficient de 36 et un BLCK de 125 MHz pour arriver à un overclocking de 4,5 GHz. Ces deux possibilités gèrent automatiquement le Vcore qui grimpe alors jusqu’à 1,328 V dans le premier cas et 1,298 V dans le second. En revanche, aucune amélioration n’a été relevée du côte GPU. Il faut dire qu’entre le réglage dynamique des fréquences GPU et des plages ventilateur sur les cartes graphiques actuelles (une R9 290X dans notre cas), on se demande à quoi peut servir l’overclocking GPU proposé par Asus.

Autre extra qui mérite d’être signalé, le bouton MemOK situé dans le coin supérieur droit du PCB. Le fait de le maintenir enfoncé pousse la carte mère à exécuter une série de tests pour trouver les réglages compatibles avec les barrettes installées. Ceci est particulièrement utile pour se remettre d’un overclocking excessif, ou encore afin d’avoir une idée générale des limites basses de la DRAM utilisée. A propos de mémoire, précisons que le point d’attache inférieur des slots est fixe, ce qui devrait être une obligation sur les cartes mères au format inférieur à l’ATX tant cela facilite la manipulation d’une carte graphique installée dans le port PCI Express supérieur. Notre Radeon R9 290X a par exemple une backplate qui vient buter contre les attaches des ports DRAM sur la plupart des cartes mères mATX. En revanche, ces mêmes ports mémoire sont un peu plus proches du socket CPU que sur les cartes mères ASRock, ce qui n’est pas idéal : le premier port reste accessible pour y installer une barrette, mais cette dernière touchait le dissipateur CPU avec notre configuration de test.

La tranche droite de la carte mère accueille une prise ATX 24 broches, six ports SATA ainsi qu’une prise USB interne juste au-dessus de ces derniers. Signalons que les ports SATA 1 et 2 sont à la verticale contrairement aux quatre autres, choix qui nous semble curieux vu que ces ports sont censés être les premiers à être utilisés. Dans le coin inférieur droit, on note la présence d’une puce qui accueille l’UEFI.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. La Z97M-Plus en détails
  3. Firmware et overclocking
  4. Overclocking
  5. Configuration du test
  6. Benchmarks et conclusion