Accueil » Actualité » Des processeurs Raptor Lake jusqu’à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?

Des processeurs Raptor Lake jusqu’à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?

C’est ce que suggère un brevet d’Intel titré « Digital Linear Regulator Clamping Method and Apparatus ».

Avec ses processeurs Alder Lake-S, Intel a rectifié le tir concernant la consommation : dans les jeux, les puces de douzième génération lancées en début de mois offrent un rapport watt / IPS nettement supérieur à leurs ancêtres Rocket Lake-S. Selon nos mesures, en 1080p, le Core i7-12700K jouit d’un rapport watt / IPS de 0,34 ; une valeur qui le place en tête du classement, juste devant le Ryzen 5 5600X (0,36). Naturellement, on peut espérer que la treizième génération, Raptor Lake, continue sur cette lancée. Un brevet d’Intel intitulé Digital Linear Regulator Clamping Method and Apparatus détaille le D-LVR, un régulateur de tension linéaire numérique, susceptible d’améliorer l’efficacité énergétique.

Image 1 : Des processeurs Raptor Lake jusqu'à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?
Image 2 : Des processeurs Raptor Lake jusqu'à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?
Image 3 : Des processeurs Raptor Lake jusqu'à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?
Image 4 : Des processeurs Raptor Lake jusqu'à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?
Image 5 : Des processeurs Raptor Lake jusqu'à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?
Image 6 : Des processeurs Raptor Lake jusqu'à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?
Image 7 : Des processeurs Raptor Lake jusqu'à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?
Image 8 : Des processeurs Raptor Lake jusqu'à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?
Image 9 : Des processeurs Raptor Lake jusqu'à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?

Vous pouvez consulter les 19 pages du brevet ici. En résumé, ce D-LVR agirait conjointement avec le régulateur de tension de la carte mère en régulant la tension CPU Vin.

La majorité du temps, un processeur nécessite une intensité de courant inférieure à 40A. Tant que l’intensité ne dépasse pas cette valeur, les portes de puissance D-LVR resteraient désactivées. En revanche, au-delà de 40A, certaines portes de puissance du D-LVR s’activeraient afin de délivrer le surplus nécessaire : à 45A par exemple, le régulateur de tension de la carte mère enverra 40A, tandis que les portes de puissance D-LVR administreront les 5A supplémentaires. L’intérêt est que les portes de puissance D-LVR consomment très peu d’énergie sur de courtes périodes. En outre, selon le brevet, ce serait une solution peu coûteuse à mettre en œuvre tant pour Intel que pour les fabricants de cartes mères. En pratique, le mécanisme de D-LVR permettrait de réduire la consommation d’énergie entre 20 et 25 % d’après les estimations d’Intel.

Le Core i5-12400F affiche de solides performances dans les jeux

Des processeurs attendus en fin d’année prochaine

Les processeurs Raptor Lake devraient arriver en fin d’année 2022. Sur les plateformes fixes, ils utiliseront en principe le socket LGA1700. Par ailleurs, selon des informations partagées en juin dernier, cette 13e génération pourrait proposer jusqu’à 24 cœurs (8 cœurs Raptor Cove / 16 cœurs Gracemont) contre 16 (8 cœurs Golden Cove / 8 cœurs Gracemont) pour Alder Lake-S.

Source : Tom’s Hardware US