Google veut divorcer de Samsung d’ici 2025, son Tensor G5 sera conçu en interne

Google propose des SoC Tensor depuis 2021, mais ce sont essentiellement des SoC Exynos un peu modifiés. L’entreprise souhaite s’émanciper totalement du coréen, mais n’y parviendra pas avant 2025.

Le SoC Tensor G1 de Google, une puce custom élaborée par les ingénieurs du géant de Mountain View sur la base des SoC Exynos de Samsung, a fait ses débuts en 2021 au sein des smartphones Google Pixel 6. La seconde génération, les SoC Tensor G2, équipent les Pixel 7. Google prévoit de s’émanciper entièrement de Samsung et d’aboutir à un SoC 100 % custom en 2025.

Google Tensor SoC.
© Google

Ce ne sera donc pas dans l’immédiat, et pas en 2024 comme prévu. En effet, Google espérait atteindre ce cap en 2024 avec un SoC G4 répondant au nom de code Redondo destiné à équiper les smartphones Pixel 9. Finalement, l’indépendance n’arrivera donc qu’un an plus tard, en 2025, avec des Tensor G5, nom de code Laguna – du moins, si tout se déroule comme prévu – supposés équiper des Google Pixel 10. La raison évoquée ? Les difficultés rencontrées par la firme à coordonner ses équipes états-uniennes et indiennes.

La réalité virtuelle en ligne de mire

Pour fabriquer son SoC entièrement custom, Google fera appel aux services du meilleur fondeur actuel, à savoir TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Co.). Pas reconnaissante, la firme abandonnera donc Samsung non seulement pour la conception, mais aussi pour la production des SoC. Google souhaite profiter du nœud 3 nm de TSMC afin d’améliorer l’efficacité énergétique des processeurs. Précisons que le Google Tensor G2 est fabriqué par Samsung sur le nœud de gravure 5 nm du fondeur coréen.

Concernant la stratégie de Google de conception de ses propres puces, elle concerne pour l’instant les smartphones, mais devrait s’étendre à d’autres domaines. La société développe notamment des processeurs pour serveurs. En outre, selon l’analyste Dylan Patel, Google prévoit d’utiliser ses SoC Tensor pour davantage d’applications, en particulier la réalité virtuelle. Selon lui, c’est la raison principale pour laquelle l’entreprise s’est engagée dans cette voie. Il explique que pour les smartphones Pixel, « Google dépense beaucoup d’argent pour faire quelque chose qui ne rapporte pas beaucoup d’argent » ; que si cette stratégie « n’a peut-être pas de sens pour les seuls smartphones Pixel », elle vaudra « la peine à l’avenir lorsque Google utilisera ses puces dans d’autres domaines, comme les produits de réalité virtuelle ».

Google Pixel 7 (128Go)
Image 1 : Google veut divorcer de Samsung d'ici 2025, son Tensor G5 sera conçu en interne
  • Google Pixel 7 (128Go)
    519.99€
  • Amazon
    519.99€
  • Rakuten
    320€
  • Back Market
    378€
  • Pixmania FR
    389€
  • Cdiscount
    394€
  • Fnac
    427.89€
  • RueDuCommerce
    450€
  • SFR
    519€
Plus d’offres

Source : The Information

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !