Accueil » Actualité » Intel confirme que les chipsets B460 et H410 ne supportent pas les processeurs Rocket Lake-S

Intel confirme que les chipsets B460 et H410 ne supportent pas les processeurs Rocket Lake-S

La rétrocompatibilité pour les puces de onzième génération se limite aux chipsets H470 et Z490.

Les prochains processeurs de bureau d’Intel, les Rocket Lake-S, toujours sur socket LGA1200, sont rétro-compatibles avec certains chipsets de série 400. Jusqu’à présent, la liste de ceux éligibles n’était pas officielle, il fallait la déduire des annonces des différents fabricants de cartes mères. Fin décembre, ASRock et Biostar avaient annoncé une prise en charge sur des cartes mères Z490, W480 et H470 pour le premier, uniquement Z490 pour le second. Par conséquent, nous craignions l’exclusion d’autres chipsets, les B460 et H410. Intel a officiellement confirmé cette hypothèse.

Image 1 : Intel confirme que les chipsets B460 et H410 ne supportent pas les processeurs Rocket Lake-S

Sur son site, l’entreprise indique que les cartes mères Z490 et H470 nécessitent une mise à jour BIOS pour fonctionner avec des processeurs Rocket Lake-S. Surtout, une note précise que les cartes mères B460 et H410 ne sont pas compatibles avec les processeurs de 11e génération.

De nombreux tarifs pour les processeurs Rocket Lake-S d’Intel : 600 euros pour un Core i9-11900K

Un choix justifié pour les cartes mères B460 ?

Si cette décision peut s’expliquer par des limitations techniques au niveau des VRM pour le chipset d’entrée de gamme H410, c’est moins le cas pour le chipset B460 ; des cartes mères plutôt haut de gamme l’utilisent, comme l’AORUS B460 Elite.

Les détenteurs d’une carte mère H410 ou B460 sont donc prévenus : il faudra, officiellement, passer à une carte mère Z490, H470 ou de série 500 en cas d’acquisition d’un processeur Rocket Lake-S. Notez que la génération suivante, Alder Lake-S, sera sur chipset LGA1700. Ainsi, pour cette gamme, il n’y aura aucune rétrocompatibilité avec les cartes mères 400 ou 500.