Accueil » Actualité » Le FSR d’AMD bientôt utilisé pour doper la Nintendo Switch ?

Le FSR d’AMD bientôt utilisé pour doper la Nintendo Switch ?

Le FSR d’AMD ferait ses débuts sur la console de Nintendo avec le jeu Nintendo Switch Sports.

Le jeu Nintendo Switch Sports, qui sortira le 29 avril prochain, pourrait bénéficier d’une prise en charge de l’AMD FSR (FidelityFX Super Resolution) afin d’améliorer les performances. Pour l’instant, les contours de la mise en œuvre restent flous : elle pourrait permettre d’améliorer la fréquence de rafraîchissement en mode portable (720p), en mode TV (1080p), voire les deux.

Image 1 : Le FSR d'AMD bientôt utilisé pour doper la Nintendo Switch ?

Rappelons que la Nintendo Switch embarque une puce NVIDIA, en l’occurrence un SoC Tegra X1 (quatre cœurs CPU Arm Cortex-A57 associé à un GPU NVIDIA Maxwell avec 256 cœurs CUDA). Ce SoC n’est plus tout jeune : il a fait ses débuts en 2015. Il octroie à une la Nintendo Switch une puissance théorique FP32 de 393,2 GFLOPS. Afin de donner un coup de pouce à la console de Nintendo, certains s’attendaient à ce que la nouvelle mouture, qualifiée à l’époque de Nintendo Switch Pro, reçoive un support du NVIDIA DLSS (deep learning super sampling), ce qui aurait nécessité l’intégration de cœurs Tensor. La suite est connue : cette Nintendo Switch Pro s’est avérée être, en tout cas jusqu’ici, la Switch OLED, qui possède le même SoC que la Nintendo Switch classique.

La Nintendo Switch bien partie pour devenir la console la plus vendue de tous les temps

Le premier jeu supportant le FSR, mais certainement pas le dernier

Ainsi, le coup de pouce attendu serait finalement donné par le FSR d’AMD plutôt que le DLSS. Contrairement à la solution de NVIDIA, celle d’AMD est open source. L’entreprise précise qu’elle “s’étend à un large éventail d’anciens et de nouveaux produits”, y compris les cartes graphiques de NVIDIA. Le SoC Tegra ne figure toutefois pas encore dans la liste du matériel pris en charge.

Image 2 : Le FSR d'AMD bientôt utilisé pour doper la Nintendo Switch ?
AMD

Nous pourrions être rapidement fixés, puisque Nintendo Switch Sport sera jouable via une bêta les 19 et 20 février. Comme son nom l’indique, ce jeu propose plusieurs disciplines sportive. Citons le football, le tennis, le badminton ou encore le bowling.

Enfin, précisons qu’une autre console portable, le Steam Deck, profite également du FSR d’AMD. Bon, contrairement à la Nintendo Switch, celle de Valve est propulsée par un SoC AMD, nom de code Aerith.

Source : VideoCardz