Les câbles d’alimentation des cartes graphiques, c’est bientôt fini ?

Avec des cartes graphiques très haut de gamme toujours plus énergivores, des sociétés comme Asus cherchent à délivrer un peu plus que 75 W via la carte mère… plutôt entre 600 et 900 W. Va-t-on voir cette méthode se généraliser ? Rien de moins sûr.

Certaines cartes graphiques actuelles, surtout la GeForce RTX 4090 pour ne pas la nommer, ont une consommation assez élevée ; pour y répondre, NVIDIA a opté pour un connecteur 12VHPWR capable de délivrer 600 W, mais qui a posé de nombreux problèmes de surchauffe depuis ses débuts. Depuis quelque temps, un connecteur baptisé GC-HCPE, dérivé du HPCE (High Power Card Edge), capable de délivrer une telle puissance directement via la carte mère, alimente les fantasmes. De la documentation vient d’être dévoilée.

Connecter CG-HPCE
© momomo_us

Comme le révèlent les documents fournis par le leaker momomo_us, ce connecteur HPCE se trouve dans le prolongement du slot PCIe x16 principal ; à sa droite dans une disposition classique de carte mère au sein d’un boîtier. L’idée est bien sûr d’insérer la carte graphique à la fois dans le slot PCIe et dans le connecteur HPCE. D’ailleurs, pour l’anecdote, la documentation officielle stipule qu’il n’est pas nécessaire d’installer un dispositif de verrouillage sur le connecteur HPCE ; que celui présent au niveau du port PCIe suffit pour maintenir le GPU en place.

En matière de puissance, l’un des documents renseigne au moins 600 W, et jusqu’à 900 W. Pour remettre ces valeurs dans le contexte des normes actuelles, le slot PCIe d’une carte mère délivre jusqu’à 75 W. Un connecteur 6 broches fournit aussi 75 W, tandis qu’un 8 broches envoie environ 150 W. Quant au connecteur 12VHPWR évoqué en début d’article, il offre 450 W avec un bloc d’alimentation de précédente génération ; jusqu’à 600 W dans le cas d’une alimentation certifiée « PCIe 5.0 » telle que la Dark Power Pro 13.

À lire > MSI a trouvé comment éviter les mauvais branchements de câbles 12VHPWR…

Une solution testée par Asus

Il y a toutefois quelques précisions à apporter à cette histoire. Déjà, cette solution ne sort pas de nul part. Asus avait montré une GeForce RTX 4070 Megalodon alimentée de la sorte lors du Computex 2023. En outre, la norme HPCE est déjà utilisée dans les serveurs.

Ensuite, c’est une lapalissade, mais ce système d’alimentation nécessite à la fois des cartes mères et des cartes graphiques adaptées. La carte Megalodon est, de fait, incompatible avec 99,9 % des cartes mères commercialisées actuellement. Et sachant qu’il n’y pas la moindre trace d’une certification PCI-SIG, nous resterions pour le moment sur des normes propriétaires, donc presque impossible à uniformiser.

Asus Megalodon
© WCCFTech

Enfin, la dernière réserve a trait aux implications de la présence d’un tel connecteur sur les cartes mères. Il prend la place traditionnelle du dissipateur thermique du chipset de la carte mère. Cette méthode d’alimentation demande de réorganiser une bonne partie de l’agencement des CM, et pose des défis en matière de routage. En tout cas, sa mise en œuvre exclurait largement les modèles d’entrée et de milieu de gamme.

ASUS TUF GAMING NVIDIA GeForce RTX 4090 OC Edition
Image 1 : Les câbles d'alimentation des cartes graphiques, c'est bientôt fini ?
  • ASUS TUF GAMING NVIDIA GeForce RTX…
    2,054.67€
  • Amazon
    2,054.67€
  • Fnac
    2,103.18€
  • Cdiscount
    2,126.88€
  • Infomax
    2,130.90€
  • TopAchat
    2,179.99€
  • RueDuCommerce
    2,213.98€
Plus d’offres

Source : WCCFTech (Asus Megalodon)

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !